Le Dernier Bar Avant La Fin Du monde, le lieu où il fait bon vivre.

Le Dernier Bar Avant La Fin Du monde sera mon nouveau QG pour des fins de weekend tranquilles après soirées agitées. Ouvert il y a deux mois, ce concept qui fait référence au fameux livre «  Le guide du voyageur intergalactique  »  est relativement simple : un endroit à la décoration Geek pour un moment de détente garantie. Le nouveau bar s’est installé en plein centre de Paris à Chatelet et s’étale sur 400 m2 et trois étages. Outre des canapés agréables, des grandes tables conviviales, le lieu a soigné sa décoration : tout ici rappelle l’univers Geek, de Matrix à World of Warcraft en passant par Star Wars et Indiana Jones, des figurines représentatives aux dessins aux murs, en passant par le compteur  de l’entrée. Il y a aussi de nombreux jeux à disposition. Tout est fait ici pour que le client se sente bien. On y est arrivés vers 20h et parti vers 23h30, sans que personne ne nous presse. Le staff est sympa, friendly, et attentif. Lire la suite

Publicités

La mort est mon métier- Robert Merle

Je viens juste de tourner la dernière page, et je suis encore sous le coup de l’émotion. Ou plutôt, j’en sors abrutie, comme commotionnée. Je viens de refermer un livre qui illustre avec une force exemplaire comment l’être humain peut en arriver aux actes les plus barbares et les plus atroces sans jamais ciller, ressentir, et même penser. Robert Merle, dans son inquiétant  » La mort est mon métier » retrace l’histoire de celui qui fut l’artisan de la mise en œuvre de la solution finale. Rudolph Lang ( son nom dans le livre) allait concevoir la plus grand machine de mort de l’histoire de l’humanité, par laquelle près de deux millions et demi de personnes, pardon d’unités, allaient passer. Lire la suite

L’âge de Glace 4, la dérive des continents –

Après avoir vu le 1, le 2 et le 3, j’ai bien entendu fini par aller voir le 4. L’âge de Glace 4.  Allé hop, on reprend les mêmes et on recommence. Diego Le lion, Manny le mammouth, Sid le paresseux et une nouvelle venue, la grand mère de Sid. Et bien sur Scrat qui poursuit inlassablement son gland (oui, je sais). Sauf que cette fois-ci, il va provoquer un bouleversement d’ampleur planétaire et suite à cela, la dérive des continents. Les pauvres animaux qui vivaient peinards jusque là vont se retrouver dans une galère à peine imaginable.  Manny, Diego et Sid seront éloignés de leurs terres et leurs familles et amis, et un tas d’évènements les empêcheront de retourner chez eux, notamment une bande de pirates très méchants. Lire la suite

Si tu vas à Bruxelles, ne rate pas l’Atomium !

Sur les trois fois où je me suis rendue à Bruxelles, j’ai visité l’Atomium deux fois. Un batiment étrange construit pour l’exposition universelle de 1958, représentant la maille conventionnelle du cristal de fer  (phase cubique centré) agrandie 165 milliards de fois. Ca vous donne un monument aux formes rondes, impressionnant de l’extérieur comme de l’intérieur. Les escalators étroits et à pic vous donneront sans doute le vertige, mais du haut des 102 mètres, on domine toute la région, et le panorama vaut le coup d’oeil. Lire la suite

Denis Maréchal au Théâtre Trévise

Ma Copine un jour me dit, « j’ai des places pour Denis Maréchal, est ce que ça te dit ?« . Alors je lui ai fais  » Tu rigoles, ça me chante même! ». Oui, oui, je sais. Et donc nous voilà au Théâtre Trévise pour le spectacle de Denis Maréchal :  » Denis Maréchal joue! » ( Ouais, il ne s’est pas super foulé pour le titre hein !). Denis est dans le métier depuis plus de quinze ans maintenant, et s’était fait connaitre du grand public grâce à l’émission Graines de Star en 1996( oui, elle a aussi révelé Lorie ou Alyzée mais chut).   Après  » J’dis franchement » en 2006, puis en 2007  » « Denis Maréchal passe la seconde« , il revient  avec son troisième one man show : »Denis Maréchal joue » ,en collaboration artistique avec Florence Foresti. Lire la suite

La part des anges – Ken Loach

Récompensé par le Prix du jury au festival de Cannes, ce film me tentait car je suis assez friande de ces fresques sociales anglaises. Après m’avoir ravie notamment dans  » Looking For Eric« , le réalisateur nous revient avec l’histoire de Robbie, tout jeune père de famille, bien décidé à rentrer dans le droit chemin pour élèver sa petite famille. Il écope d’heures de travail d’interet général et fait la connaissance de trois autres petites frappes. C’est avec eux qu’il va monter une  arnaque délirante qui lui permettra de prendre un nouveau départ. Lire la suite

J’ai testé un Restaurant Ethiopien : le Négus

Il y a peu, je suis passée devant ce Restaurant Ethiopien de la rue de Montreuil (11 ème) et pour la première fois l’ai repéré. Il ne paie pas de mine, et j’avais toujours pensé que c’était une boutique où ils vendaient des chapeaux espagnols, oui, c’est ça, des sombreros. Que nenni ! Ils ne vendent pas de chapeaux mais cuisinent Ethiopien. Piquée par la curiosité j’avais décidé de tester cela très vite. Et le soir du 14 juillet je trouvais un cobaye bien naif pour l’embarquer avec moi dans cette aventure. Si j’ai trouvé ça sympa et dépaysant, mon accompagnateur, beaucoup moins !  Lire la suite

Ma cantine à Nation : La brasserie  » Chez Prosper »

« Chez Prosper » , c’était un peu ma seconde maison. Je connais la brasserie depuis mon installation dans l’Est Parisien, soit presque sept ans ( je vais aller compter mes cheveux blancs), et n’en avait jamais parlé car j’y vais désormais moins souvent. Cette brasserie située à deux pas des colonnes du Trône à la Station Nation est devenue une véritable institution bobo au fil des ans grâce à une carte simple, courte, aux classiques qui ne te déçoivent jamais, aux plats rustiques de bonne qualité, mais aussi à ses salades qui changent en fonction des saisons. Allez viens, je t’emmène, c’est cadeau. Lire la suite

The Amazing Spiderman – Marc Webb

Le Spiderman nouveau est arrivé ! Je ne fais pas partie de ces fans qui attendaient l’opus avec une anxiété douloureuse, mais j’étais intriguée tout de même et souhaitais comparer avec la saga de Sam Raimi que j’avais par ailleurs beaucoup appréciée. L’histoire est toujours la même Peter Parker se fait piquer par une araignée, il devient Spiderman et il affronte des supers méchants. En l’occurence un gros lézard dégoutant qui fut le partenaire scientifique de feu son père. Bref, je ne raconterai pas l’histoire, pour le synopsis il y a Allociné ! Lire la suite