Total Recall – Mémoires programmées de Len Wiseman

 

Total Recall c’est l’histoire d’un mec, qui vit dans un taudis avec sa bonnasse de femme, et qui tous les jours traverse la Terre pour s’exiler des Colonies misérables où il crèche jusqu’à l’empire Brittanique, tout ça pour travailler en tant qu’ouvrier sur les chaines de montage. Le gars, il fait des rêves dans lesquels on le poursuit, et il voit une fille, qu’il est contraint d’abandonner. Alors ça le perturbe, mais sa gentille épouse gaulée comme un avion de chasse en culotte blanche le réconforte bien gentiment. Pourtant, il se pose toujours des questions, ça tourne dans son cerveau, ça s’embrouille un max. Jusqu’au jour où, lasse de sa vie monotone, il va faire un tour chez Rekall, une société dont lui a parlé son nouveau binôme de travail, dans l’idée se faire implanter de nouveaux souvenirs tout neufs. Lire la suite

Publicités

Le concept  » Pret à Manger »

Le concept de  Pret à Manger  c’est le « Homefood natural Made« . L’enseigne a été créée à Londres en 1986 par deux jeunes étudiants, Sinclair et Julien, qui en avaient ras-le-pompon de manger de la nourriture industrielle sans saveur. Voilà que sans business plan déterminé, la bonne idée leur vient : un espèce de Fast-food mais bon pour la santé, et bon pour la planète.  Et attention, à Londres aussi cela s’appelle aussi Pret à Manger, et en plus d’être écolo, ça sonne quand même bien frenchy. Lire la suite

Comme un homme de Safy Nebbou

Une nuit, il pleut à verse. Deux jeunes garçons transbahutent une jeune femme menottée, jusqu’à la laisser dans une cabane isolée au fin fond d’un bois. Louis, 16 ans, est le fils du proviseur, Greg, son ami, un jeune garçon à problèmes, risque le renvoi définitif pour avoir menacé sa professeur d’anglais avec des ciseaux. La jeune femme ? La prof d’anglais de Greg dont il veut se venger en lui fichant la trouille. Malheureusement les choses vont mal tourner, et ce qui devait être l’enlèvement d’un nuit va tourner en drame dont Louis paiera les pots cassés. Lire la suite

My Best Men – Stephen Eliott

Les affiches dans le métro m’avaient donné envie de voir ce film, avec son air délirant , fun et bigarré. Le pitch est simple : David, un mignon baroudeur Londonien, rencontre Mia, la sublime vadrouilleuse Australienne sur un île déserte. Et là, c’est Le drame. Ils tombent amoureux, et décident, alors que DavId doit rentrer en Angleterre, de se marier dès que possible. Après avoir annoncé sa folle bonne nouvelle à ses trois meilleurs amis, les voilà qui s’envolent vers l’Australie pour marier David. Lire la suite

Une terrasse cachée à Paris : le O 40

Nichée au sein de l’hôtel Concordia Montparnasse, au 40 de la rue du Commandant Mouchette, se niche une très jolie terrasse au sein de la cour intérieure de l’hôtel, celle du Restaurant O 40. Ce jour là nous avions envie de manger des crudités, et le restaurant propose un  buffet froid à volonté. Malheureusement nous sommes arrivées à 13H30, toutes les places en terrasse était prises. Nous avons donc déjeuné à l’intérieur tout en se promettant d’aller faire un tour dehors dès la fin du repas. Lire la suite

Rebelle des Studios Pixar

Le dernier flm d’animation des studios Pixar, nommé Rebelle, vient de sortir dans les salles. Je n’avais pas lu le synopsis et me rendait donc dans la salle obscure sans aucune idée de du scénario. Le film raconte l’histoire d’une jeune princesse à l’époque médiévale dont la mère se met en tête de parfaire l’éducation en vu de la marier à l’un des seigneurs du Royaume. La Reine n’a de cesse de penser au maintien de la paix dans le royaume tandis que la môme ne rêve que de liberté, et de vivre ses passions d’adolescence. Alors qu’elle s’oppose violemment à sa mère, elle verra se réaliser un vœux maladroit, mais, consciente de son erreur, Mérida mettra tout en œuvre pour mettre fin à la malédiction. Lire la suite

Desperate Housemen au Trévise

Etant donné que la série Desperate Housewives est terminée, allons voir un peu comment ça se passe du côté des mecs en couple. Cela se passe au Théâtre Trévise, le Lundi. Desperate Housemen c’est à 20H pour la version Anglaise, et à 21h30 Pour la VF. Ils sont trois humoristes à venir nous parler de leurs tracas quotidiens d’homme  » en couple », vivant donc avec une créature vile et étrange, uniquement concue pour emmerder le mâle Alpha, la Femme. Ce soir là le plateau était présenté par Stéphane Murat, accompagné de Sebastian Marx et Alexis Macquart. Une heure de rire garantie où les filles ne doivent pas être trop suceptibles, par ce que mesdames, on en prend pour notre grade. Lire la suite

J’ai enfin vu TDKR !

Et oui, moi aussi j’ai enfin vu le dernier Batman : The Dark Knigth Rises. J’avais adhéré aux deux volets précédents et attendais donc avec impatience de revoir le célèbre multimillionnaire original, celui qui joue au super héros à ses heures perdues, le protecteur de Gotham City, j’ai nommé Bruce.  Lui qui avait du fuir, passant du statut de héros à celui de paria, il y a plus de huit ans, en s’accusant de la mort du procureur-adjoint Harvey Dent, va nous revenir pour faire face à un nouveau méchant. Un dénommé Bane qui cherche à faire exploser la ville de Gotham pour détruire la corruption qui y règne.   Lire la suite

J’ai testé le « Traou Mad » de Casimir »

Je vois de gros yeux s’ouvrir  » Traou quoi? » . « Traou Mad« , ce qui signifie Les bonnes choses » en Breton. Découvert il y a quelques mois sur le blog de J’ai trop mangé de chocolat, je rêvais de tester ce  » Brunch » sis en la rue Belzunce à proximité de Gare du Nord. J’écris Brunch entre parenthèses car vous verrez que ça n’a pas grand chose d’un brunch traditionnel, mais qu’il s’agit plutôt bien d’un assortiment de bonnes choses à déguster toute une après midi. Chez Casimir, y’a pas de monstre gentil, mais oui, c’est un peu le paradis ! Lire la suite

Paris-Manhattan de Sophie Lellouche

Comme il était impossible de voir The Dark Night Rises puisque toutes les séances étaient complètes une heure avant, nous nous sommes rabattus sur un petit film Français mignonnement nommé Paris-Manhattan.  La réalisatrice nous emmène suivre la vie d’Alice, une jeune femme rêveuse, vivant dans ses fantasmes et particulièrement obcédée par l’oeuvre de Woody Allen. Alors que sa soeur se marie rapidement avec un homme dont elle même était tombée amoureuse, engendre une adolescente bien mystérieuse et vit une vie exemplaire de mère working girl, Alice reprend tranquillement la pharmacie de Papa et stagne niveau vie sentimentale. Tout le monde se met en tête de lui chercher un mari mais c’est bien souvent peine perdue. Et c’est là qu’un homme un peu bourru et complétement blasé qui installe des alarmes va faire son entrée dans sa vie… Lire la suite