Revue ciné : Jeeg Robot & Emily Dickinson

Jeeg Robot – Gabriele Mainetti

Un film de super héros ? Oui. Mais pas un super héros comme les autres. Enzo vit seul dans son HLM des environs de Rome, mange des yaourts et regarde des pornos. Pour se nourrir (de yaourts), il commet de petits larcins. Un jour qu’il est poursuivi par la police, il se trouve contraint de se jeter dans les eaux du Tibre,  et pose malencontreusement le pied dans un baril de produits toxiques. Malade comme un chien, il semble prêt à passer l’arme à gauche. Mais finalement, il en reviendra plus fort que jamais.   Lire la suite

Les fantômes d’Ismaël, Arnaud Desplechin

De la filmographie de Desplechin, Les fantômes d’Ismaël est le troisième que je visionne, Après les remarquables Jimmy P et Trois souvenirs de ma jeunesse. La présence d’Amalric me motivait une fois de plus ainsi que le souvenir des deux précédents qui me donnait envie, une fois de plus, de découvrir sa dernière réalisation.  Les fantômes d’Ismaël est plus singulier, plus tortueux peut-être, viscéral dans son observation du manque puis du bouleversement de la réapparition. Ismaël est cinéaste, à la veille de tourner son prochain film. Amoureux de Sylvia, il vit pourtant toujours dans le fantôme de sa femme disparue vint ans plus tôt. Lire la suite

La colère d’un homme patient, de Raúl Arévalo

La colère d’un homme patient – Raúl Arévalo

José va au bistrot, joue aux cartes, séduit la femme d’un taulard qui doit sortir une semaine plus tard. Il traîne dans un quartier qui n’est pas le sien. On ne sait pas bien ce qu’il veut, peut être est-il amoureux ? Curro sort de taule, après 8 ans derrière les barreaux, heureux de retrouver enfin sa femme, son fils et sa vie d’homme libre, de mettre son passé derrière lui, ce braquage raté, durant lequel une personne a trouvé la mort. Ce film Espagnol, avec sa photographie poussiéreuse, ses tons ocres et son rythme tendu est un bijou de tension et de suspens, soutenu par une bande son impeccable.   Lire la suite

Jour J, de Reem Kherici

Jour J, de Reem Kherici

Pour une petite soirée entre copines qui se terminait par une séance de cinéma, Jour J était ce j’avais trouvé de plus approchant d’un film de filles et j’avais bien envie de découvrir Duvauchelle dans une comédie. J’apprécie de plus en plus ce comédien, son regard entier, ses manies brusques et j’avais envie de le découvrir plus doux, plus drôle. Mathias vit en couple depuis 5 ans avec une jolie blonde, mais ils n’avancent pas dans leur projet de couple. Il rencontre alors, lors d’une soirée déguisée,  une pimpante et séductrice brune, avec qui il a une aventure le soir même. Il prend sa carte. Sa copine la trouve. Lire la suite

Problemos, d’Eric Judor

Problemos, d’Eric Judor

J’attendais beaucoup de Problemos, troisième film réalisé par Eric Judor. Déjà parce que Télérama et Les cahiers du cinéma lui donnaient 4 étoiles sur Allociné, mais aussi parce que le scénario est co-écit par la tranchante et drolatique humoriste Blanche Gardin. Enfin parce que l’on retrouve Bun Hay bean, humoriste pile électrique dont je vous avais parlé ici : Bun hay mean. Ça faisait pas mal de raisons de se rendre dans une salle obscure pour voir Problemos, qui raconte l’histoire d’une fin du monde. Une pandémie dévastatrice s’est abattue sur la Terre et semble n’avoir survécu qu’un petit groupe d’altermondialistes aux valeurs anti-babyloniennes. Lire la suite

I am not your negro, un documentaire de Raoul Peck

Après Get Out, ce thriller politique qui met en exergue avec brio la difficile relation des USA avec sa population noire et le passé sanglant qui les lie, je suis allée voir ce documentaire « I am not your negro ». Le réalisateur, Raoul Peck, y fait revivre les écrits de James Baldwin, auteur ayant milité aux côtés de Malcom X et Martin Luther King pour les droits civiques des noirs aux Etats Unis. C’est au travers de la voix de Samuel L. Jackson que s’exprime le poète activiste, décédé en 1987. Le constat est amer, et malheureusement encore d’actualité dans un contexte mondial fragile et sous tension.   Lire la suite

5 raisons de regarder la saison 1 de Santa Clarita Diet

Santa Clarita Diet – Victor Fresco

Si je me suis décidée à visionner cette nouvelle série Netflix, c’est bien grâce aux articles de blog élogieux lus ça et là. Et j’étais ravie de retrouver Drew Barrimore dans un rôle inattendu puisqu’elle interprète une épouse et mère de famille, agent immobilier, vivant dans un paisible quartier résidentiel à la Desperate Housewives. Rien de si inattendu jusque là. Sauf que cette femme plutôt guindée et sans histoire va mourir … sans mourir. Ou plutôt mourir tout en restant vivante. Vous me suivez ? Elle se transforme en une sorte de zombie assoiffée de chaire humaine tout en restant presque la même, avec juste un peu moins de retenue et plus d’énergie. Nous avons accroché dès le tout premier épisode, je vous explique pourquoi en 5 raisons. Lire la suite

Tunnel, de Kim Seong-hun

J’avais pu lire sur les blogs de bonnes critique de ce film Coréen qui relate l’histoire d’un homme coincé dans les décombres d’un tunnel totalement écroulé. Grâce à son téléphone il joint rapidement les secours, et tout se met en place pour son sauvetage, avec un capitaine des secours particulièrement investi. Il est toutefois particulièrement compliqué d’arriver jusqu’à lui et le sauvetage va mettre plus de temps à se conclure que ce qui lui avait été annoncé. Un élan de solidarité se met en place dans tout le pays, soutenu par le politique et relayé par les médias. Lire la suite

J’ai testé le cours de cuisine italienne : Parole in Cucina

Pour fêter la réussite du projet, notre grand chef nous a rassemblé autour d’un cours de cuisine Italienne. Cette petite entreprise existe depuis 13 ans, et vous propose de découvrir les produits et les spécialités de l’Italie avec une grande passionnée, Alba Pezone qui a fondé le cours en 2004.  Pas facile pour elle car nous étions une trentaine de personnes réunies autour de deux plans de travail. Autant dire que pour la préparation du plat, il y a eu quelques passagers clandestins. Voici comment s’est déroulé notre délicieuse soirée.

Autour de l’aperitivo

Nous avons été accueillis autour d’un buffet d’apéritifs gargantuesque composé de charcuterie italienne, de flans au pesto ou à la tomate séchée, d’artichauts marinés, de fromage de brebis, tartelettes salées diverses, raviolis frits, de fruits de mers marinés et j’en passe. Pour accompagner cet apéritif, Alba Pezone nous a inculqué la recette du Spritz Apérol, cette boisson alcoolisée qui, apparemment, est un must en Italie à l’heure de l’aperitivo.

Lire la suite

Get Out, de Jordan Peele

GET OUT

Vous avez du voir l’affiche, peut-être n’avez-vous pas échappé à la bande annonce. Get out narre l’histoire d’un jeune homme, amoureux transi, qui rencontre les parents de sa belle au cours d’un weekend, et cela pour la première fois. Chris s’inquiète de savoir si son amoureuse a prévenu ses parents qu’il est noir. Elle le rassure, ça ne leur posera aucun problème, puisque son beau-père aurait bien voté Obama une troisième fois s’il l’avait pu.Il confie alors son chien Sid à son meilleur ami, et les tourtereaux partent, le cœur léger,  dans la maison de campagne qui les attend. Lire la suite