Que Dios Nos Perdone : un thriller ibérique haletant.

Que Dios Nos Perdone –  Rodrigo Sorogoyen

Velarde est flic, un flic de la crim exerçant à Madrid. Son partenaire ressemble à Vin Diesel, en plus bourru et moins sympathique. L’affaire qui nous occupe prend place à l’été 2011, et concerne une grand mère qui a été sauvagement assassinée mais surtout sauvagement violée. Un sujet très dur, pour un film sombre. Parallèlement, les vies familiales des deux partenaires sont évoquées, la solitude pour l’un, un drame familial pour l’autre. L’enquête avance péniblement, la hiérarchie leur mettant de sévères bâtons dans les roues. De quoi craquer.  Lire la suite

Publicités

Une vie violente, de Thierry de Peretti

Une vie violente, de Thierry de Peretti

La Corse, cette île de beauté, ses plages et son aspect de carte postale … Ce n’est absolument pas cet aspect là que le film « Une vie violente » se propose d’aborder. La Corse est le théâtre de violences nationalistes depuis que celle-ci est passée sous domination Française en 1786, cela ne date donc pas d’hier. L’histoire commence en 2001, à Paris, lorsque un jeune nationaliste apprend la mort d’un de ses amis, tué par un autre réseau Corse et se rend à son enterrement. Nous revenons alors quelques années en arrière, alors que Stéphane est étudiant à Aix en Provence. Lire la suite

Avant la fin de l’été, un joli buddy moovie.

Avant la fin de l’été , Maryam Goormaghtigh

Trois amis Iraniens vivant à Paris décident de s’offrir une petite semaine de vacances sur les routes de France avant qu’Arash ne rentre en Iran définitivement. L’occasion pour ses amis de tenter de le convaincre de rester encore, de ne pas s’avouer vaincu devant cette France qu’Arash ne parvient pas à apprivoiser, dans laquelle il ne trouve ni l’amour ni l’amitié.   Lire la suite

Crash test Aglaé d’Eric Gravel

Aglaé travaille au service de crash test de voitures dans une usine. Elle joue au cricket. Sa vie est ordonnée et sans imprévu, parce qu’elle a horreur des imprévus, ça lui vient de l’enfance. Alors, quand on lui annonce que l’usine va fermer car délocalisée en Inde, elle décide de ne pas lâcher ce travail autour duquel tourne son existence, et de partir là où il se trouvera. Suivie par deux de ses collègues, elle est prête à s’expatrier. Or, ce contrat était fait pour être refusé, la direction se trouve alors toute bête devant ce cas de figure, et refusera de leur payer les billets d’avion et leur déménagement en Inde. Qu’à cela ne tienne, sa collègue Marcelle a une vieille guimbarde, alors « en voiture Simone ».  Lire la suite

Revue ciné : Été 93 & Dunkerque

ÉTÉ 93 – Carla Simon Pipó

A 6 ans, Frida vient de perdre sa maman et tous ses repères. Elle doit quitter Barcelone pour aller vivre avec son oncle et sa tante, à la campagne. La vie bascule, et elle doit s’adapter. Été 93 filme ces premières semaines de deuil, où l’enfant doit apprendre une nouvelle vie, avec une nouvelle famille, et avec le poids de ses questions. Réalisé avec une sensibilité bienveillante, Été 93 est un petit bijou de réalisme, n’omettant aucun point, n’en surjouant aucun non plus. Qu’il s’agisse des petites filles, mignonnes à croquer et tellement vraies, ou des autres membres de la famille, la direction d’acteurs semble si naturelle que l’on se croirait parachuté dans un documentaire. Lire la suite

Une femme fantastique, de Sebastián Lelio.

Orlando va au sauna. Orlando travaille. Orlando retrouve sa copine pour son anniversaire. Orlando fait l’amour à sa copine. Puis Orlando se sent mal au beau milieu de la nuit et doit être emmené aux urgences, qui seront sa dernière demeure. Sa copine, c’est Marina, et elle vit à Santiago du Chili. Choquée, elle partira précipitamment de l’hôpital, avant que la famille du défunt, son ex-femme et ses enfants ne débarquent. Elle n’est pas la bienvenue dans leur vie, et ne sera pas plus désirée pour les funérailles. Parce que Marina est une femme en devenir, avant, elle s’appelait Daniel. Et ça la famille, bah ça la rend complètement marteau.  Lire la suite

Baby Driver, de Edgar Wright

Baby Driver … le titre fait clairement écho à Taxi driver, le film culte de 1976 réalisé par Scorsèse, mais l’histoire est bien différente. Edgar Wright, le réalisateur des déjantés « Shaun of the Dead »et  « Dernier pub avant la fin du monde« , pour ne citer que ceux-là, revient ici avec un film d’une teneur différente, dans lequel la musique tient le haut du pavé, si ce n’est le rôle principal. Baby est chargé de conduire les malfrats après chaque braquage, et si possible sans se tuer dans un sévère accident de voiture, ce qui relève chaque fois d’une véritable gageure. Baby démarre d’ailleurs sur les chapeaux de roue. Lire la suite

Revue ciné : Hirune Hime & Love Hunters

Hirune Hime, Rêves éveillés –  Kenji Kamiyama

Je ne savais rien avant d’aller voir ce manga, si ce n’est que la bande annonce ne m’avait pas emballée. Alors pourquoi se déplacer ? Parce que mes amis y tenaient, et pour donner sa chance au produit. Morikawa est lycéenne et vit seule avec son père depuis le décés de sa maman dans un accident. Papa est un garagiste taciturne, qui installe sur les voitures de ses clients, la conduite autonome. Mais bientôt, le grand constructeur automobile du pays, en voudra à son génial logiciel. En parallèle, la jeune femme fait d’étranges rêves empreints de magie.  Lire la suite

Wonder Woman, un Blockbuster estival comme un autre ?

Wonder Woman –  Patty Jenkins

J’ai longtemps traîné avant de me décider à voir Wonder Woman, le dernier né des studios DC comics car les derniers films vu comme Man of Steel ou Batman VS Superman m’avaient assez peu convaincue. Et puis, j’ai entendu dire que cet opus là serait le meilleur depuis « The Dark Knight Rises », une véritable pépite qui m’avait laissée pantoise. Alors, j’ai accepté de découvrir l’histoire de Diana, cette amazone qui voulait sauver la Terre et les humains. Pour le côté négatif, on retrouve ces effets spéciaux sans âme, toujours les mêmes, et qui donnent un air désincarné aux combats. Lire la suite

Revue ciné : Creepy & Ava

Creepy – Kiyoshi Kurosawa

Takakura est inspecteur, spécialisé dans les affaires criminelles. Le film commence alors qu’ils ont arrêté un suspect, un assassin responsable de la mort de huit personnes. Cet assassin leur échappe, s’empare d’un otage, et notre inspecteur sera cette fois-ci impuissant face à lui. Il décide alors de déménager, de quitter la police pour devenir enseignant dans sa spécialité.  Sa petite femme au foyer cherche alors a lier connaissance avec ses voisins, tandis que lui, ses vieux travers le rattrapant, plonge la tête la première dans une enquête irrésolue 6 ans plus tôt. Entre les voisins étranges, et l’enquête insoluble, les chemins se croiseront-ils ?   Lire la suite