Découverte de l’Atelier- Artisan Crêpier de Mabillon

J’ai eu l’occasion de dîner chez l’Atelier – Artisan Crêpier de Grands Boulevards l’année dernière. Alors même que je ne suis pas une grande fan des crêperies, j’en avais beaucoup apprécié le cadre et les galettes proposées. Lors de l’ouverture de leur nouvelle enseigne dans le quartier Mabillon, j’ai pu découvrir un endroit fort d’un concept différent des autres enseignes puisque le lieu est ouvert toute la journée, de 9h à minuit. Lire la suite

Publicités

Les fils à maman, de la cuisine française – Paris 9ème.

Les fils à maman est un restaurant dont j’avais entendu parlé sur la toile, et devant lequel je suis passée des dizaines de fois, admirant la jolie terrasse arborée mais continuant systématiquement mon chemin. Le hasard, et deux restaurants fermés, nous ont fait passer une nouvelle fois devant le restaurant. Le couple d’amis qui nous accompagnait souhaitait y dîner, alors nous sommes entrés. Après un « Vous avez réservé, NON ? Mince nous sommes complets, Ah mais en fait non, installez-vous ! », nous nous sommes installés dans un endroit très bien décoré et pensé, gentiment régressif. Alors, on y mange quoi ?

1

Lire la suite

Au bistro Basque : manger des tapas dans le 10ème arrondissement

1Lors de l’anniversaire d’une copine, j’ai découvert ce restaurant basque. Nous avons pu goûter à une multitude de tapas délicieux et variés, une farandole aux couleurs et aux goûts différents, arrosés de sangria. Les tapas sont servis en portion généreuse, au prix de 5-6€. Vous trouverez également à la carte des plats costauds ainsi que des salades, et quelques desserts basques. Pour cette occasion, notre amie a obtenu une formule au prix unique de 30€ comprenant des tapas à volonté, de la sangria et des softs jusqu’à plus soif, sans compter les desserts. Lire la suite

Kaitleen, un restaurant chaleureux dans le 1er arrondissement.

1Encore une fois, La Fourchette nous a aidé à dénicher une petite perle, à proximité du Palais Royal et de Bourse. Une carte courte faisant la part belle aux produits de saison, un choix important de bières et de vins, ainsi que de cocktails variés, voici ce que propose le restaurant Kaitleen, le tout dans une ambiance chaleureuse. Les végétariens sont les bienvenus puisque la carte propose de belles assiettes de légumes. Arrivés vers 12h30, nous étions les premiers mais la salle s’est vite remplie. Nous avons choisi chacun une entrée (6€) et un burger au poisson (17€).  Lire la suite

Bonne adresse de crêperie à Grands boulevards : L’atelier

1L’atelier – Artisan crêpier : Si vous êtes dans le coin de Grands Boulevards, rendez-vous rue Sainte Cécile. Dans cette rue se niche un agréable endroit au décor moderne et élégant, qui vous proposera une carte de galettes et de crêpes. L’ayant découvert sur le site La Fourchette , nous réservions pour deux couverts un soir de semaine, assez peu fréquenté.  Le service est particulièrement agréable et discret. Nous avons toutes deux opté pour une « Auguste », une galette de sarrasin au confit de tomate, emmental, champignon et « œuf plein air » accompagné de sa (toute) petite salade.  En dessert, j’ai choisi la crêpe beurre sucre taille « standard ». Vous aurez le choix entre celle-ci, la mini et la maxi.

Lire la suite

Café canaille, un joli bistrot à République

1Nous avions prévu de dîner rapidement avant de nous rendre au théâtre Déjazet pour la première de Stéphane Guillon (oui, ça date). Arrivés vers 19h45 nous n’avions guère beaucoup de temps et avons pressé le serveur, qui loin de s’en montrer agacé a pris notre commande plat + dessert et nous a servi relativement rapidement. Lorsque l’on entre dans le café canaille c’est le décor intimiste qui happe le client, les livres au mur, la décoration s’avère particulièrement soignée. A la carte, quelques entrées, de grosses salades, quelques plats et des desserts. Lire la suite

Une raclette au Chalet Savoyard (restaurant du 11ème)

1Profitant du lundi de Pâques, et n’ayant pas encore commencé les chocolats récoltés, nous décidions de nous offrir une raclette au Chalet Savoyard. Ces enseignes sont au nombre de deux (Paris 11 et 93). Nous avons posé nos appétits dans celui de la rue de Charonne, idéalement situé pour nous permettre une petite marche au retour. La décoration rappelle celle des chalets, tout en distillant quelques empreintes de modernité de-ci de-là.  A la carte vous trouverez toutes les spécialités de Savoie : tartiflette, croziflette, fondue, raclette etc… Nous avons opté pour la raclette au lait cru. Lire la suite

Crêperie Paris Montorgueil (Paris 1er)

547524_jpg-r_645_430-f_jpg-q_x-xxyxxMa copine avait envie d’une salade, et moi pas d’idée particulière. Nous nous sommes retrouvées un samedi pour déjeuner dans le quartier de Montorgueil et avons poussé la porte de cette petite crêperie qui s’est rapidement remplie par la suite. A la carte de belles salades, des galettes et des crêpes sucrées. Une crêperie donc ! Le décor ne paie pas de mine, le restaurant est petit, on se sent bien. Le service est aussi efficace et agréable que discret. Parfait pour se raconter des petits secrets. Lire la suite

Un salon de thé niché dans une charmante ruelle : l’Ébouillanté.

1Très souvent, au cours de mes ballades, j’échoue dans cette ruelle charmante, discrète et plein de promesses. Nichée dans le Marais, longeant l’église saint Gervais, le temps s’y arrête pour le plaisir de profiter de la douceur de la capitale. Comme une parenthèse dans nos vies trop remplies … Et dans cette ruelle, nommée rue des barres, il y a un salon de thé que j’affectionne, auquel il est agréable de s’arrêter, pour prendre une chaise et commander une boisson, une pâtisserie maison … Ce mignon petit endroit s’appelle l’Ébouillanté. Lire la suite

La fée verte, un bistrot-bar rue de la roquette (11ème)

2Je suis allée plusieurs fois boire un verre à « La fée verte« , un charmant bistrot situé rue de la roquette côté Voltaire. Ce bistrot est connu comme un bar à absinthes, d’où son nom « La fée verte », cependant je n’y ai jamais bu de ce breuvage et cette visite ne fut pas plus propice à cette expérience. Je m’y rendais un lundi soir avec une copine pour fêter la fin de mon emménagement et, par la même occasion, celui de mon week end de 4 jours. Snif. De 17h à 22h c’est l’Happy hour, nous avons donc commencé par une Caipiroska et une pinte de à 5€. Lire la suite