Grand train : retour de Ground control au dépôt de La Chapelle.

1La blogosphère en parle depuis un moment, Ground Control a installé ses pénates dans un ancien dépôt SNCF dans le 18ème. Ground control c’est le bar éphémère qui bouge dans la capitale depuis quelques années pour nous offrir la possibilité de boire des verres dans des lieux insolites, et cette année, ils ont fait fort puisqu’il se sont associés à la SNCF pour proposer aux visiteurs une exposition, et des espaces ludiques pour se détendre, boire un verre dans un transat, jouer au babyfoot ou chiner. Des restaurants comme Jules et Shim ( la cuisine coréenne raffinée) ou Helmut Newcake : des pâtisseries sans gluten, investissent les lieux. Lire la suite

Publicités

Un salon de thé niché dans une charmante ruelle : l’Ébouillanté.

1Très souvent, au cours de mes ballades, j’échoue dans cette ruelle charmante, discrète et plein de promesses. Nichée dans le Marais, longeant l’église saint Gervais, le temps s’y arrête pour le plaisir de profiter de la douceur de la capitale. Comme une parenthèse dans nos vies trop remplies … Et dans cette ruelle, nommée rue des barres, il y a un salon de thé que j’affectionne, auquel il est agréable de s’arrêter, pour prendre une chaise et commander une boisson, une pâtisserie maison … Ce mignon petit endroit s’appelle l’Ébouillanté. Lire la suite

Le spot bio-bobo de la Porte de Clignancourt : La REcyclerie

7J’ai lu de nombreux articles de blog sur cet endroit, et je me décidai enfin à proposer une soirée à la REcyclerie à mes amis. Je me souviens d’avoir passé une soirée juste en face, aux Jardin du Ruisseau, et j’avais envie de retourner dans ce coin là … Rendez-vous fut pris un vendredi soir, la nuit était déjà tombée, et la sortie de métro ne nous a pas spécialement emballés. Nous avons vite trouvé le lieu, l’ancienne gare d’Ornano, désormais transformée en lieu de restauration et de brasserie. Lorsque j’ai poussé la porte, j’ai aimé la décoration, faite de recyclage en effet et plutôt chaleureuse. Lire la suite

« Chacun ses gouts », une enseigne de Frozen yaourt.

2J’ai découvert le Frozen yaourt lors d’un voyage à Berlin, j’avais adoré le concept. Un pot de yaourt glacé et des toppings au choix, fruits, éclats de chocolat et autres petites réjouissances. J’ai découvert très récemment l’enseigne « Chacun ses goûts » par le biais de la boutique située à Montorgueil. On est accueilli par un jeune homme qui nous explique avec plaisir son concept. C’est simple, c’est 2,40€ les 100 grammes. A partir de là vous choisissez la ou les glaces de votre choix parmi les goûts suivants : nature, coco, cassis et fruits exotiques, ce jour là, mais les parfums peuvent varier. Ensuite vous vous servez vous-même parmi les morceaux de fruits, de spéculoos, de biscuit, d’éclat de chocolat … Tu as compris, tu paies au poids. Lire la suite

La chambre aux oiseaux à l’heure du thé.

IMG_5342Près du Canal Saint Martin est niché un petit salon de thé absolument adorable. On a l’impression de se trouver dans un décor de maison de campagne, un peu chez Mamie, avec la chaleur des vieux fauteuils à tapisserie fleuries, ses grosses tables en bois, ses plantes … J’avais beaucoup entendu parler de cet endroit renommé pour son Brunch, mais j’ai choisi d’y aller en plein après midi, en semaine pour l’heure du thé. Nous avons poussé la porte de La Chambre aux oiseaux et y sommes restées plus de deux heures à bavarder entre filles. Lire la suite

Le spot de l’été : La Vagalame By Emmanuel

1Puisqu’il fait très beau depuis quelque temps, je me propose de vous faire partager ma découverte de ce Week end. Après un déjeuner en terrasse chez Lili et Marcel à Quai de la gare, je suis allée me balader le long des quais. En contrebas de la BNF se sont installés des Bars / Restaurants éphémères.  Il y en a plusieurs, et pour tous les goûts. Nous avons bu un verre dans un transat à « La Paillote by Emmanuel » puis nous nous sommes arrêtées longuement à   » La Vagalame by Emmanuel » pour déguster un dessert. Lire la suite

Un thé au restaurant de l’Opéra Garnier

3Profitant de mes vacances entre Noël et jour de l’an, je suis allée boire un thé au restaurant de l’Opéra Garnier. Je n’avais jamais pénétré dans l’édifice et ne connaissait pas le restaurant. J’ai été séduite par la décoration sobre mais élégante conçue par l’architecte Odile Decq, avec des touches artistiques par ci, par là. Même les toilettes sont totalement art déco, entre le lavabo et la lumière rouge étrange des toilettes elles mêmes. Lire la suite

La bûche de Noël de l’Hotel Vendôme, la délicate gourmandise des fêtes.

3Il n’y aura pas pléthore d’articles sur Noel dans ce blog, mais en voici un pour vous faire connaitre le dessert exceptionnel concocté par le chef Mourad Rachdi à cette occasion. Pour le goûter il faudra vous rendre Place Vendôme, ce royaume de la joaillerie, cette place emblématique du luxe Français, et vous rendre au 1 de cette place. Entrer dans un hôtel somptueux, et demander à déguster la bûche  » Esprit de Fêtes«  

Comment décrire cette bûche ? Laissons le chef Mourad Rachdi en parler: Noël représente pour moi l’occasion de rassembler la famille, les amis et plus généralement les personnes que l’on aime afin de partager un bon repas convivial et traditionnel. Lire la suite

Une petite pause à l’Etoile manquante !

Dans le marais il existe un endroit où l’on se sent drolement bien. Ancien QG d’un  ami, il me l’a fait découvrir il y a plusieurs mois. Cet endroit sent le bistrot à l’ancienne où l’on a l’impression de pouvoir prendre le temps, surtout en hiver ou en automne lorsque le temps fait grise mine, devant un chocolat chaud par exemple. Tu noteras notamment la décoration des toilettes qui n’est pas banale ! Lire la suite

Aurore fait du tricot Islandais à L’Oisivethé

Avec Fanny, du blog Paris Pêle Mêle, je me suis rendue à l’angle de la très charmante rue de la Buttes aux cailles, dans le 13ème afin de découvrir un charmant salon de thé, dans le cadre d’une soirée consacrée au tricot et à la laine, mais pas n’importe laquelle ! La laine d’Islande. Ce tout petit pays, plein de ressources, et de paysages magnifiques s’est invité dans nos aiguilles. Aurore, tu tricotes ? Oui. Enfin, non. J’eus tricoté au coin du feu avec mamie et maman, fut un temps lointain où ma tête était encore blonde et où le point mousse n’avait aucun secret pour nous autres, femmes de la famille. Lire la suite