[Cinéma] Eté 85 & Tout simplement noir

Affiche été 85

Eté 85 – François Ozon

Le jour de sa sortie, le 14 juillet, je me suis rendue en salle pour voir le nouveau Ozon. Deux jeunes garçons s’éprennent au cours de l’été 85. Un naufrage, un sauvetage, une idylle qui naît sous le soleil de Normandie, puis un drame. Alexis se met à écrire pour raconter pourquoi il a agi comme il l’a fait et expliquer son geste aux autorités. Le jeu des comédiens est solaire, intense, déchirant. Leur complicité comme leurs déchirures sont d’un réalisme fulgurant. On en finit plus de voir Benjamin Voisin au talent indiscutable ! Malgré quelques moments de flottement, j’ai aimé les rebondissements, le scénario à tiroirs, de me laisser conduire dans les méandres de leur relation. Le travail de reconstruction des années 80 et de son atmosphère est à saluer !  Je ne vous cache pas que j’en suis quand même sortie en me disant « Bon ok, tout ça pour ça« , mais je ne vous raconterai rien de plus sur l’histoire. Le film vaut d’être vu pour sa réalisation, ses plans tendres, sa mise en scène intelligente, ses moments d’humour léger et mutin, et ses comédiens.

Ce qui m’a donné envie de voir le film : la Bande Annonce


Crédit affiche @France Inter

Tout simplement noir – Jean Pascal Zadi & John Wax

Je ne connaissais pas le réalisateur avant de voir la BA de « Tout simplement noir ». Avec un casting de haut vol, et la promesse de rire sur un sujet sérieux, je me suis promis de me rendre le voir en salle. « Tout simplement noir »est construit comme un faux documentaire : Jean-Pascal souhaite lancer une marche identitaire pour les droits de l’homme noir.  A travers des sketchs, au ton léger, souvent burlesque et bourrés d’auto-dérision, les comédiens qui jouent leur propre rôle, abordent des sujets lourds et particulièrement pertinents. Lorsqu’on commence à défendre une cause, se posent des tas de questions d’importance. A travers ses scènes, JP Zadi aborde la question de la « négritude », qu’est ce qu’être noir dans le France d’aujourd’hui ? Mais aussi le communautarisme, la définition du racisme, la convergence des luttes, la légitimité à soutenir une cause, qu’est-ce-que l’engagement militant … Ca parait léger mais c’est bien plus profond que ça ne parait de prime abord. J’ai bien ri, je me suis sentie aussi souvent mal à l’aise car le personnage de JP Zadi est maladroit dans sa démarche. En résumé : une palette de stars « tout simplement noirs » irrésistibles pour un film à la fois drôle et  très fin, qui déconstruit pas mal de clichés !

Ce qui m’a donné envie de voir le film : la Bande Annonce

Qu’avez-vous vu cette semaine ? Qu’avez-vous prévu de voir ce weekend au cinéma ? 

7 réflexions sur “[Cinéma] Eté 85 & Tout simplement noir

  1. Pascale dit :

    J’ai aussi aimé les 2.
    J’ai également ressenti un petit flottement pour Eté 85, mais la dernière partie rattrape tout ça.
    J’étais jeune en 85 et j’ai retrouvé l’ambiance, les jolies robes et les affreux polos des garçons, les walkman et…

    Le second est TRES drôle et intelligent. Je n’avais jamais entendu parler de JP. Normal il oeuvrait surtout dans le rap si j’ai bien compris… Certaines scènes sont hilarantes (avec Claudia Tagbo par exemple, mais aussi Kassovitz et Lucien Jean-Baptiste) et la maladresse de JP (qui se met à dos les gens qui sont finalement d’accord avec lui) ne m’a pas mise mal à l’aise.
    C’est bien aussi de déconstruire les clichés que les noirs ont sur… les noirs (pas assez noirs, trop noirs…).

    • auroreinparis dit :

      Ahah moi aussi j’étais jeune ! je naitrai à l’automne de cette année 85 🙂 j’apprécie d’avoir ce regard nostalgique sur l’année qui m’a vue naitre. Le réal reconnait qu’il a écarté tous les pb de l’époque : sida, crise éco etc

      Pariel, jamais entendu parler, mais il a fait pas mal de choses déjà un peu dans l’ombre apparemment ! oui certaines scènes sont à voir encore et encore, j’adore celle entre éboué et Lucien Jean Baptiste, ou celle chez Ramzi ! Oui, il déconstruit hyper bien les clichés et les travers du militantisme ! 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s