[Cinéma] Grâce à Dieu, de François Ozon.

Grâce à Dieu – François Ozon

Ozon est un réalisateur que j’affectionne globalement, et les critiques étant très élogieuses, je me décidai rapidement à aller voir « Grâce à Dieu », malgré un sujet qui ne me disait vraiment pas. A Lyon se déroule actuellement le procès d’un prêtre (père Preynat) qui aurait (présomption d’innocence oblige même s’il n’a jamais nié) abusé d’un nombre incalculable d’enfants, à l’initiative d’un collectif d’adultes agressés dans leur enfance. Lire la suite

L’amant double, de François Ozon

Lorsque sort un film réalisé par François Ozon, je vais généralement le voir (même si j’ai, hélas, loupé « Frantz« ), cela malgré un seul vrai coup de cœur dans sa filmographie, le fabuleux « Dans la maison« . Le cru de cette année se nomme « L’amant double », porté par le duo de comédiens Marine Vacth, déjà mise en lumière dans Jeune et Jolie , et Jérémie Renier. Chloé souffre de maux de ventre qu’aucun médecin n’a réussi à diagnostiquer, la renvoyant en permanence à des maux psychologiques. Convaincue, celle-ci finit par consulter un psychologue, Paul , dont elle tombe très rapidement amoureuse.  Lire la suite

Une nouvelle amie – François Ozon

7Ayant vu et apprécié nombre de Ozon, été bouleversée par « Dans la maison « , j’attendais avec impatience ce dernier opus, qui s’annonçait fascinant, « Une nouvelle amie », où Romain Duris travesti en femme, dans une histoire d’amitié amoureuse compliquée par la mort de sa femme. Un triangle amoureux, une histoire de genre, une quête d’identité, le dernier Ozon raconte la vie d’un être humain qui se sent mieux dans des vêtements de femme. Il raconte aussi l’histoire d’une femme, qui tombe amoureuse d’un être en devenir. Lire la suite

Jeune et Jolie de François Ozon

1Jeune et jolie, ainsi que certains propos du réalisateur ont choqué lors du festival de Cannes. Personnellement j’attendais avec curiosité, sans le moindre jugement, de voir ce qu’il allait nous dire, ce film sur l’adolescence, la relation au sexe, la recherche de ses limites, sujets reposant sur celui de la prostitution. Isabelle  est une jeune femme un peu secrète, douce, qui parle à son frère, mais ne s’ouvre vraiment à personne. Lors de ses vacances en famille, elle fait la connaissance d’un jeune Allemand qui lui fera perdre sa virginité sur la plage, et de la plus banale des manières. Lire la suite

Dans la maison, le dernier Ozon

Après des films sympas mais sans grande valeur ajouté, comme Potiche, François Ozon nous revient dans un film très psychologique, à grilles de lecture multiples, truffé de références littéraires et mythologiques, jalonné de questions et de doutes. Je suis sortie de la salle de cinéma fascinée et complètement empreinte des images et de ce scénario  et n’ai pas réussi à m’arrêter de cogiter, en trouvant à chaque fois de nouvelles pistes de réflexion  Tout commence le jour de la rentrée des classes, à partir de laquelle la caméra va suivre un professeur de français blasé, et un jeune homme particulièrement brillant mais plus versé dans la matière scientifique. Entre eux deux, des personnages secondaires qui vont nourrir leurs fantasmes et leur imaginaires. Lire la suite

C’est toi la potiche !

Potiche de François Ozon

Une excellente surprise que le dernier Ozon. Une jolie comédie, fraiche , portée des acteurs magistraux. Madame Pujol, la bourgeoise femme de Monsieur Pujol, patron d’une usine de parapluie, s’ennuie cordialement dans vie étriquée. La femme popote et soumise à son riche industriel de mari lui succédera à la tête de l’entreprise familiale, à la suite d’une série de grève de salariés protestant contre les méthodes de gestion du mari. On s’aperçoit alors que Suzanne Pujol est une véritable chipie, loin d’être idiote, loin d’être une gentille petite épouse fidèle en tablier. Au contraire, elle se révèle femme de tête et d’action. Lire la suite