[Cinéma] Rosie Davis & Ma vie avec John F Donovan : de l’émotion réaliste à l’emphase éclatante

Rosie Davis – Paddy Breathnach

Je n’avais pas noté ce film dans ma liste, mais mon amie me le proposait pour une sortie cinéma dominicale, parmi deux autres. Je choisi celui-ci, uniquement car le réalisateur, Paddy Breathnach, est celui du fantastique Viva. Il s’intéresse cette fois-ci à une mère de famille. On la rejoint dans sa voiture, ses mômes avec elle, pendue au téléphone, appelant hôtel après hôtel afin de dégoter une chambre pour la nuit. Ils viennent de se faire déloger de chez eux car le propriétaire vend, et il n’y a plus grand chose d’abordable à Dublin, la faute à la flambée des prix immobiliers. L’émotion vous serre le ventre du début à la fin. Lire la suite

Publicités

[Cinéma] Pourquoi aller voir « Convoi exceptionnel » malgré les mauvaises critiques ?

Convoi exceptionnel – Bertrand Blier

La bande annonce m’a paru réjouissante. Alors que je n’irai pas voir Clavier dans « Qu’est ce qu’on a encore fait au bon Dieu », je trouvais plaisant de retrouver Clavier en duo avec Depardieu. Deux comédiens très populaires, souvent controversés aussi, mais qui font indéniablement partis du paysage, et même du patrimoine  cinématographique Français. J’allais découvrir le dernier Blier, qui, à 80 ans, est bien loin d’avoir perdu la main.  Que nous réserve ce drôle de duo, Taupin et Foster ? Lire la suite

[Cinéma] Les étendues imaginaires & Rebelles

Les étendues imaginaires – Siew Hua Yeo

Film court, tourné à Singapour, un titre accrocheur, un pitch original. Il ne m’en fallait pas plus pour me rendre en salle, visionner « Les étendues imaginaires ». Deux inspecteurs de police suivent les traces d’un ouvrier disparu. A Singapour, les terres poursuivent leur colonisation de la mer, le béton envahit l’eau, la ville s’étend, de plus en plus tentaculaire, construite par de petites mains, généralement chinoises, ou Indiennes. Lire la suite

[Cinéma] Funan, De Denis Do

En mars dernier, je me trouvais au Cambodge. Nous avons visité S21, et les Killings fields. Les souvenirs qui me restent sont bouleversants, je ressens encore les émotions violentes qui m’ont traversée, nul humain « normalement constitué » ne peut rester de marbre face à ça. Alors, lorsque j’ai vu la bande annonce de Funan, qui narre l’histoire d’une famille de Phnom Penh jetée sur les routes en mai 1975 lors de la Révolution des Khmers rouges, j’ai eu envie de le voir.  Il m’a fallu essuyer mes larmes lorsque les lumières de la salle se sont rallumées … Lire la suite

[Cinéma] Les éternels & Le mystère Henri Pick

Les éternels (Ash is purest white) – Jia Zhang-ke

Quand un film Asiatique sort au cinéma, je suis toujours tentée de le voir.  J’allais donc voir le nouveau film de ce réalisateur chinois qui me laisse pourtant mitigée à chacun de ses films, en cause les dernières parties longuettes . 2001, Qiao  est la conjointe de Bin, un caïd local, du Nord de la Chine, une province sinistrée par la crise économique, et les mines de charbon qui ferment. Un beau jour le couple termine en prison, mais la jeune femme écope d’une plus lourde peine, et personne ne l’attendra à sa sortie. Lire la suite

[Cinéma] Le chant du loup, Antonin Baudry

Le chant du loup –  Antonin Baudry

Je n’avais vu aucune bande annonce. J’ai découvert ce titre par hasard sur Twitter, j’ai ensuite lu la critique enthousiaste de Pascale Il ne m’en fallait pas plus pour inscrire ce film à l’ordre du jour de ma soirée cinéma. L’histoire se passe en majeure partie sous l’eau, dans d’immenses sous-marins Français, le fleuron de la dissuasion nucléaire. Dedans, des marins rompus aux procédures strictes et prêts à risquer leurs vies. A l’intérieur de l’Effroyable et du Titane, de vrais sous marins Français, on se prépare à la guerre pour qu’elle n’ait pas lieu. Et dans ces bâtiments immergés, l’Oreille d’Or est leur guide, celui qui grâce à la détection des bruits dans cet univers de silence, permet à l’équipage de connaitre son environnement. Lire la suite

[Cinéma] Grâce à Dieu, de François Ozon.

Grâce à Dieu – François Ozon

Ozon est un réalisateur que j’affectionne globalement, et les critiques étant très élogieuses, je me décidai rapidement à aller voir « Grâce à Dieu », malgré un sujet qui ne me disait vraiment pas. A Lyon se déroule actuellement le procès d’un prêtre (père Preynat) qui aurait (présomption d’innocence oblige même s’il n’a jamais nié) abusé d’un nombre incalculable d’enfants, à l’initiative d’un collectif d’adultes agressés dans leur enfance. Lire la suite

[Cinéma] Deux fils & L’illusion Verte

Deux fils – Félix Moati

Vous connaissez le minois de Félix Moati. Le jeune acteur a décidé de passer derrière la caméra et de nous raconter en trois personnages, une histoire de famille et de masculinité. Joseph est père de deux enfants qu’il élève seul. Joachim est le plus grand de ses fils, il n’a pas écrit une ligne de sa thèse et ne fait pas grande chose de sa vie depuis sa rupture. Ivan, 13 ans, en pleine crise mystique, se rebelle contre ses modèles, le père et le grand frère, et découvre le désir amoureux.  Lire la suite

[Cinéma] Vice, Adam Mckay

En 2015 j’avais beaucoup aimé The big short, du même réalisateur. J’allais au cinéma dans l’idée de retrouver, à travers ce film, des explications sur une époque, des événements, et découvrir un personnage à la fois célèbre et très discret : le vice président de Bush junior : Dick Cheney. Dans le rôle, un Christian Bale absolument méconnaissable, qui a une fois de plus payé physiquement de sa personne pour entrer dans le personnage. Au visionnage, nous pouvons nous demander si la forme ne l’emporterait pas sur le fond ?  Lire la suite

[Cinéma] Deux films de femmes écrits par des hommes : La favorite & Les invisibles

La Favorite – Yorgos Lanthimos

J’ai vu les deux précédents du réalisateur (The lobster et Mise à mort du cerf sacré), et j’étais curieuse de retrouver son style singulier associé à un film d’époque. Nous découvrons la reine Anne, au moment de la guerre entre l’Angleterre et la France, au 18ème siècle. Son caractère instable la rend peu apte à gouverner, et c’est son amie, Lady Sarah, qui le fait à sa place. Jusqu’à ce qu’une autre jeune femme entre dans leurs vies et la fasse exploser à petit pas.  Lire la suite