Revue ciné : Été 93 & Dunkerque

ÉTÉ 93 – Carla Simon Pipó

A 6 ans, Frida vient de perdre sa maman et tous ses repères. Elle doit quitter Barcelone pour aller vivre avec son oncle et sa tante, à la campagne. La vie bascule, et elle doit s’adapter. Été 93 filme ces premières semaines de deuil, où l’enfant doit apprendre une nouvelle vie, avec une nouvelle famille, et avec le poids de ses questions. Réalisé avec une sensibilité bienveillante, Été 93 est un petit bijou de réalisme, n’omettant aucun point, n’en surjouant aucun non plus. Qu’il s’agisse des petites filles, mignonnes à croquer et tellement vraies, ou des autres membres de la famille, la direction d’acteurs semble si naturelle que l’on se croirait parachuté dans un documentaire.

L’intérêt majeur du récit est qu’il est filmé à hauteur d’enfant. Même les conversations entre adultes sont entendues par ses oreilles, captés par ses sens et son observation, épaississant parfois le trouble et l’émotion, l’incertitude des ressentis. Sans  jamais verser dans l’émotion facile, ni s’appesantir sur le drame sous-jacent, il s’agit un très beau récit initiatique, doté d’une photographie solaire et chaude à l’image de l’été Espagnol. Un premier film d’une saisissante beauté, que je recommande sans réserve. 

Dunkerque – Christopher Nolan

C’est le film à sensation de l’été, ce Dunkerque de Nolan qui se propose de retracer l’évacuation de 300 000 anglais en mai 1940, à l’aube de la défaite Française. Alors que les forces Françaises tiennent les Allemands à l’Ouest, les Britanniques tentent à toutes forces d’évacuer par la mer. L’histoire se tient sur trois tempo : en une semaine sur Terre, une journée sur la mer et une heure dans les airs. Images grandioses, musique de Hans Zimmer soutenant impeccablement cette magnifique photographie, Dunkerque est indéniablement une réussite formelle.

Pourtant, je me suis parfois ennuyée, déroutée par l’espace temporel de l’histoire, auquel je n’ai pas adhéré, et qui m’a copieusement perdue (mais dès qu’ils mettent un bateau il coule ? Non c’est toujours le même. Ah). Sans compter qu’il n’y aucun attachement possible à des personnages totalement anonymes. C’est donc un très beau film, une belle fresque historique, nanti de scènes de combats aériens à couper le souffle, mais à laquelle il manque, à mon sens, un supplément d’âme. 

Quels films avez-vous vu dernièrement ? 

 

 

Publicités

7 réflexions sur “Revue ciné : Été 93 & Dunkerque

  1. matchingpoints dit :

    Nous avons vu Dunkerque justement et nous étions impressionnées par une réalisation parfaite. Mais vous avez raison, on ne s’attache pas, on est tout simplement envahi par des images, on coule…

    • auroreinparis dit :

      C’est formellement magnifique, mais chacun sa sensibilité et ça ne m’a pas spécialement touchée, d’autant que je ne suis pas une grand fan des films de guerre. Reste que ça m’a quand même donné envie de me renseigner sur ce pan d’Histoire que je ne connaissais pas !
      Belle journée les matchingpoints ! 😉

  2. matchingpoints dit :

    Nous avons vu Dunkerque justement et nous étions impressionnées par une réalisation parfaite. Mais vous avez raison, on ne s’attache pas, on est tout simplement envahi par des images pour réaliser les dégâts !

  3. Pascale dit :

    Eté 93 ça me fait vraiment peur. Cette petite qui perd sa mère !!! 20 ans après je ne suis toujours pas remise de Ponette…

    Quant à Dunkerque, le style du récit m’a surprise et finalement ravie. Et puis j’ai apprécié que justement pour une fois les soldats soient anonymes. ça rend cette horreur moins « romantique ».

    Sinon, ben j’ai vu plein de choses. Des bonnes et d’autres beaucoup moins 🙂

    • auroreinparis dit :

      Ete93 est super beau, crédible et pas larmoyant.Un coup de cœur ! ( c’est qui Ponette ? )

      Oui Dunkerque a de très grandes qualités,la temporalité surtout m’a perdue 😦

      J’irai lire ça sur ton blog pour les bonnes et moins bonnes choses ^^

    • auroreinparis dit :

      Ete 93 c’est le meilleur film que j’ai vu depuis un moment, en ce moment c’est pas terrible ce qu’il ya.
      Ahaha J’ai vu ton article : Valérian, song to song et The circle ? 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s