[Cinéma] Deux films Japonais : First Love et Les enfants du temps

Aujourd’hui la sélection est 100% Japonaise et même Tokyoïte avec un film et un animé. Affiche film first love

First Love – Takashi Miike

Léo est un jeune boxeur à qui l’on détecte une tumeur au cerveau. Monika est une jeune prostituée laissée en gage par son père aux Yakuzas en paiement de sa dette. Les deux jeunes se rencontrent par hasard alors que Monika fuit ses hallucinations induites par la drogue et un père abuseur. Dans le même temps un flic ripou et un Yakuza manigancent un coup pour subtiliser de la drogue à l’organisation. Et puis une guerre avec les Chinois se prépare. En somme, pour comprendre il faut s’accrocher un peu. Ultra dynamique, First love est un joyeux bordel, une sorte de coup de foudre à Tokyo sur fond de gangster moovie. On aimera l’humour burlesque, l’entremêlement du comique et de la violence ainsi que les nombreux rebondissements. Il aurait toutefois pu se terminer sur une scène antérieure, en effet, il fait partie de ces films qui ont du mal à finir.

Ce qui m’a donné envie de voir le film : L’affiche


Les enfants du temps – Makoto Shinkai

Si je ne suis pas une grande adepte des films d’animation, j’ai tendance à courir voir les animés japonais, même si cette ferveur a tendance à s’amenuiser. Nous trouvons notre jeune héros à Tokyo, alors qu’il a fugué de chez lui et tente de trouver du travail. Il rencontre dans un fast food une jeune femme qu’il recroisera par la suite. Il s’avère qu’elle est une fille-soleil. Or, dans ce Tokyo là, il n’arrête pas de pleuvoir. Le soleil ne perce plus les nuages, rendant le printemps et l’été plus tristes qu’un hiver. L’histoire est relativement aisée à suivre mais la morale moins saisissable. Les hommes n’ont-ils aucune prise sur le temps et les événements climatiques ? Avec le ton employé, j’ai bien cru que l’on nous disait qu’il ne servait à rien de faire des efforts pour le climat puisque de toute façon nous n’étions pas responsables. Hormis ce message que je ne suis pas certaine d’avoir compris, et quelques longueurs évitables, cet animé magnifique devrait vous réjouir. Les dessins sont d’une poésie sublime, et l’histoire d’amour transporte le spectateur.

Ce qui m’a donné envie de voir le film : L’affiche , et j’avais bien aimé Your Name (2016)

Qu’avez-vous prévu de voir au cinéma ce weekend ?

9 réflexions sur “[Cinéma] Deux films Japonais : First Love et Les enfants du temps

  1. Pascale dit :

    Le premier est violent, drôle, dur mais effectivement très complexe à suivre.

    Le second m’a un peu lassée en route mais visuellement il est sublime.
    Ce qui m’agace c’est ce mélange de surnaturel et de réalisme qui fait souvent perdre sa force au film.
    Je pense que le message est que l’avenir de la planète appartient aux enfants… les pauvres !
    L’histoire d’amour ne m’a pas transportée…

    • auroreinparis dit :

      Oui au début on se demande un peu qui est qui mais je trouve qu’on a vu pire dans la complexité.

      Oui moi aussi je me suis perdue, je crois que je me suis endormie au moment crucial d’ailleurs … quand elle est prête à se sacrifier pour que revienne le soleil. Enfin bref, je l’ai trouvé magnifique quand même 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s