[Cinéma] La marche des loups & La Llorona

Les films que je vous présente aujourd’hui sont très différents l’un de l’autre. Pourtant il est encore question de massacre et de la folie des êtres humains. Encore et toujours. Je vous laisse donc découvrir un documentaire Français et un film Guatémaltèque. 

La marche des loups  – Jean Michel Bertrand

Jean-Michel Bertrand est parti sur la trace des loups pendant 2 ans à travers les Alpes Françaises et le Jura. Le documentaire se propose de les suivre, eux qui avaient été complètement exterminés de nos montagnes par la main de l’Homme. Au passage, le réalisateur égratigne les chasseurs et certains éleveurs qui mettent sur le dos du prédateur un certain nombre de méfaits afin de s’en débarrasser. Il dénonce une vraie chasse aux sorcières. J’ai aimé les images splendides des animaux et de la montagne au fil des saisons, et me suis émerveillée de la capacité de ces hommes à se fondre à la nature. J’ai aussi aimé m’entendre parler de l’équilibre de la nature et qu’il fasse la lumière sur la mauvaise foi de certains hommes. Bon, après j’étais moins « chaude » sur la raclette et le sauciflard qu’il s’envoie pendant tout le documentaire, mais c’est une autre histoire de convictions.  En revanche, j’ai trouvé que l’ensemble manquait un peu d’épaisseur, d’explications, ainsi que d’un plan.

Ce qui m’a donné envie de le voir : je m’y suis laissée entraîner il ne me disait rien.


La llorona Affiche Allociné

La Llorona – Jayro Bustamante

La llorona est une pleureuse d’après la mythologie Guatémaltèque. Une pleureuse que seuls les coupables peuvent entendre. Le général est accusé de massacres sur les populations autochtones, les Indiens Mayas, et alors que les charges ont été levées contre lui au cours d’un procès qui fait grand bruit, il se met à entendre une femme pleurer la nuit. Ses domestiques prennent peur et repartent. Une mystérieuse jeune femme se présente à leur service. C’est une plongée très lente dans les cauchemars des peuples que l’on massacre, des femmes à qui l’on  tue les enfants et enlève les époux. Le rythme est très lent, et j’ai mis du temps à me plonger dans l’histoire, jusqu’à un tournant quelque peu surnaturel et métaphorique. A partir de là, le film m’a envoûtée jusqu’à la fin. Le film de Bustamente est un thriller à la fois fantastique et politique, une fable morale et légendaire.

Ce qui m’a donné envie de le voir : La bande annonce

Quel est le dernier film que vous avez vu au cinéma ? L’un de ces deux là vous intéresse-t-il ?

8 réflexions sur “[Cinéma] La marche des loups & La Llorona

  1. Pascale dit :

    Je n’ai vu aucun des 2.
    Le premier doit être un beau livre d’images mais marteler que les chasseurs sont des tueurs ne peut pas être inutile. Cela dit je pense que seuls les amoureux de la nature anti chasse verront ce film.

    Le second me tente beaucoup mais je doute de pouvoir le voir.

    • auroreinparis dit :

      Je suis anti-chasse donc j’avoue que je plussoie sur son propos, et j’adhère à l’idée que la nature se régule seule, à la différence de l’homme. Je trouve que ça a du sens 🙂

  2. dasola dit :

    Rebonjour Aurore, concernant la Llorona, tu as lu le bien que je pensais de ce film dont le rythme m’a convenu. Pas trop lent. C’est un vrai thriller mâtiné de fantastique. Bonne après-midi.

  3. dame skarlette dit :

    Ravie de lire tes critiques car j’ai été conviée à voir ces deux films mais avec les grèves j’ai loupé de nombreuses projections. Du coup j’ai ton opinion. Désolée de passer si tard mais il faut que je règle le problème car tous les commentaires m’indiquent inconnu. Bon week end

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s