[Séries] 3 séries courtes pour les pauses télétravail

Séries Netflix confinement

Beaucoup d’entre nous sont en télétravail en ce moment, certains en chômage partiel. Alors j’ai pensé à vous avec trois séries dont chaque épisode dure environ 20 minutes. Idéales pour une petite pause café entre deux longues séances de travail, entre deux réunions en visio-conférence, ou même entre deux sessions cuisine. Elles sont toutes disponibles sur Netflix, qui est la seule plateforme à laquelle je suis abonnée.


The end of the f***ing world – Jonathan Entwistle

Cette mini série so British adopte un ton décalé, plein d’humour noir sur fonds de situations rocambolesques. Deux adolescents que l’on pourrait dire « à problèmes », James et Alyssa, décident de fuir ensemble leurs foyers respectifs. Ce road-trip ne se déroulera pas sous les meilleurs auspices, accumulant les moments délicats au fil de son avancée. Tiré d’un roman graphique, le scénario se laisse savourer au long des 400 coups du jeune tandem. Si les personnages m’ont souvent agacée, surtout durant la saison 1, j’ai adoré la photographie et la réalisation de chaque épisode, très soignées. Le rythme lancinant, à l’instar du caractère de la jeune femme, achève de créer une atmosphère particulière. Si vous n’êtes pas fan de la saison 1, persistez. Personnellement j’ai préféré la saison 2.

Nombre de saisons : 2


I Am not OK with this -Jonathan Entwistle

Du même réalisateur, vous pouvez retrouver cette mini série au charme British toujours aussi marqué. Lorsque mon conjoint m’a proposé de la regarder, j’ai hésité par crainte du déjà-vu avec la série précédente. Si l’on fait encore une plongée dans l’histoire d’une bande d’adolescents, que l’on retrouve certains problèmes liés à cette période de la vie, l’histoire est différente. Syd découvre qu’elle a des pouvoirs très inquiétants qui se déclenchent lorsqu’elle est confuse ou en colère. On reconnait clairement la patte du réalisateur dans l’image et la mise en scène.  On appréciera de découvrir avec Syd les pouvoirs tapis au lus profond de son être, sans toutefois s’arrêter trop longtemps sur le côté fantastique de ceux-ci. On les verra plus comme une métaphore. En ce sens, la comédie ado est plutôt réussie. Cette série est également adaptée d’un roman graphique.

Nombre de saisons : 1 à l’instant où j’écris ces lignes


The Big bang theory –  Bill Prady, Chuck Lorre, Steven Molaro

Quittons la Grande Bretagne pour L.A. Au début du confinement, j’ai eu envie de replonger dans la saga des Big Bang Theory. J’avais envie de retrouver Leonard, Penny, Raj, Sheldon et Howard. Comment la décrire? Nous suivons une bande de nerds, physiciens reconnus dans leurs domaines, fans de comics, de Star Trek et de science dont la vie va changer suite à l’installation de Penny dans l’appartement d’en face. Je les regardais dès 2007, en ai vu certains plusieurs fois, tandis que j’en ai loupé d’autres. Ce confinement était le moment rêvé pour tout revoir depuis le début. C’est une des séries qui me fait le plus rire. Je trouve les personnages très attachants. Même si c’est parfois répétitif, j’adore les voir évoluer. Et franchement, malgré leur mauvais goût parfois, les blagues sont très drôles. 

Nombre de saisons : 12

Avez-vous regardé l’une de ces séries ? Qu’en pensez-vous ? Vous avez profité du confinement pour revoir quelles séries ? 

 

16 réflexions sur “[Séries] 3 séries courtes pour les pauses télétravail

    • auroreinparis dit :

      Bientôt la libération !! Enfin, on pourra sortir un peu et sans attestation mais je reste à la maison pour le travail et Monsieur aussi. Donc on va continuer les séries et les films sur canapés. Comment allez-vous ?

  1. matchingpoints dit :

    Nous allons bien ! Nous avons un jardin, donc nous pouvons respirer…Mais évidemment, les enfants, les amis et le cinéma nous manquent…C’est une chance de pouvoir travailler à domicile, du moins pour le moment !

  2. 7Kitcham dit :

    The End of the fucking World : tout le contraire pour moi, j’ai adoré la 1, juste aimé la 2, et je pense qu’elle n’était pas nécessaire.
    Pour la seconde série, beaucoup aimé, j’attends la suite.
    Et pour Big Bang Theory, je les regarde au fur et à mesure que Netflix les récupère, donc en retard, j’apprécie les personnages, mais c’est juste un divertissement.
    Dans les comédies en série, ma référence reste How i Meet your mother, pas loin devant The It Crowd et Community.

    Plus récent et profond : After Life. Drôle, barré, et tellement touchant.

    • auroreinparis dit :

      Big bang c’est un petit bonbon, la friandise. Un poil répétitif à force. J’attaquerai surement How i met quand j’aurai fini Big bang !
      Oui pour the end of the fucking world la 2 n’était pas indispensable, mais vu que j’ai préféré je vais pas me plaindre.
      After life on la trouve sur netflix ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s