La part des anges – Ken Loach

Récompensé par le Prix du jury au festival de Cannes, ce film me tentait car je suis assez friande de ces fresques sociales anglaises. Après m’avoir ravie notamment dans  » Looking For Eric« , le réalisateur nous revient avec l’histoire de Robbie, tout jeune père de famille, bien décidé à rentrer dans le droit chemin pour élèver sa petite famille. Il écope d’heures de travail d’interet général et fait la connaissance de trois autres petites frappes. C’est avec eux qu’il va monter une  arnaque délirante qui lui permettra de prendre un nouveau départ.

 Leur encadrant, Henri, est un grand amateur de Whisky et va faire découvrir son monde à Robbie. Au cours d’un week end à Edimbourg, ce dernier apprend que le Whisky le plus cher du monde sera mis en vente, et il va donc se débrouiller pour s’y rendre avec ses trois petits copains pour s’assurer un avenir un peu moins gris, loin des coups, de la police et de son beau père. J’ai passé un excellent moment à suivre les aventures de quatre personnages à mourir de rire, ces paumés au coeur tendre, dans une comédie sociale jubilatoire. Entre moment de franche rigolade, et instants sentimentaux, on ne s’ennuit pas un instant tout en apprenant à déguster un bon petit malt !

Dans ce film il y a la fois un violent désespoir, comme un futur annihilé par des perspectives d’évolution nulles , un paysage gris aux nuages trop bas pour pouvoir s’élever. Une merde qui leur colle aux baskets et au bas du jogging. Ken Loach s’engage une fois de plus du côté des lésès et dénonce ce fait, cette jeunesse privée de perspective d’avenir, mais sur un registre insolite et burlesque qui rend le tout plus léger. Les acteurs, notamment le club des quatres aux trognes invraisemblables, et leur maladresse criante, soutiennent le film avec brio, et nous promettent des scènes drolatiques au milieu de toute cette misère.

Il n’ya rien de larmoyant dans ce conte, rien de pathétique, rien d’accusateur. Bref une jolie douceur à déguster comme un bon petit lait fraise !

Publicités

11 réflexions sur “La part des anges – Ken Loach

  1. filou49 dit :

    bonjour aurore,
    bon je vois qu’on est pleinement d’accord tous les deux…génial… faudrait peut etre que du coup je revoie looking for eric,qui m’avait vraiment semblé insignifiant…et pourtant j’aime beaucoup le foot…
    bonne journée à toi

    • auroreinparis dit :

      Oui ca m’est resté le fait que tu n’avais pas aimé Looking for Eric ( pê pr ça que j’ai cité celui-ci). Effectivement Ken Loach confirme sa place de choix dans mon petit coeur !
      Merci pour ton passage 🙂

  2. Paper Bird dit :

    Ken Loach, un des plus grands à mes yeux! Dernier film en date qui me donne envie de lever mon boycott du cinéma 😀 mais bon j’attendrai sagement qu’il sorte à la médiathèque!
    Merci pour ton article qui me donne encore plus envie de le voir!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s