Margin call de J.C Chandor

Comme quoi il n’est jamais trop tard, j’ai enfin découvert Margin Call. Le film qui te donnera à comprendre comment la fameuse crise des subprimes a commencé. On plonge dans l’univers impitoyable de la finance, dans lequel les gentils salariés se font sauter les uns après les autres de leur confortable siège. Un matin, les charmantes femmes de la RH viennent chercher un à un chacun des protagonistes concernés par la contraction des effectifs. L’un d’eux donne à son jeune collaborateur ( celui qui interprete Sylar dans Heroes !) une clé USB mystère en lui disant qu’il y a un truc de louche la dedans …  Alors que son collègue et son Boss sont partis se retourner le cerveau dans un bar après cette douloureuse journée où eux ont survécu, lui reste décrypter les chiffres … Et là, il ne sera pas déçu du voyage car il réalise que c’est une bombe qui vient d’être placée entre ses mains.   Lire la suite

Publicités

The Dictator- Larry Charles

 

Après les très loufoques et politiquement incorrects Borat et Bruno, Sacha Baron Cohen revient sur nos écrans dans l’explosif  » The Dictator » . Le dictateur en question c’est Aladeen, qui tient d’une main de maitre un pays d’Afrique du Nord, la Wadiya, depuis l’âge de 7 ans et la mort de son père par balles et grenade perdue. Aladeen se fie aux conseils d’Oncle Tamir, à la fois Chef de la Police Secrète, Chef de la Sécurité et Pourvoyeur de Femmes. L’attention du reste du monde commencant à se concentrer sur ce petit pays riche en pétrole, Aladeen se rend à New York pour répondre aux questions de l’ONU. Mais dans son dos, un complot se dessine …  Lire la suite

Décollage de la SURPAT : Les années PAN-AM

Lecteurs assidus, il faut que je vous parle d’un concept de soirée que je trouve vraiment très original conçu par un groupe de 4 garçons dans le vent : Jean Viril et les Kgibis. La légende veut que la SURPAT, qui est une fête sixties pour les jeunes de toute époque, ait été instaurée en janvier 1964. Cette fois-ci l’équipe vous emmenait à bord d’un avion en direction d’une fête sans limite au son des années 6O. Les costumes étaient assez variés : les équipages ( hôtesses et pilotes), les touristes dit « vintages », ainsi que les business man and woman. Moi et mon amie étions complètement à l’ouest, personnellement je n’aime pas me déguiser et n’avais pas franchement envie de faire un effort. En revanche j’ai adoré voir tous ces gens qui avaient joué le jeu, avec des mises en pli parfaites pour les femmes, et des costumes de pilote seyant pour les hommes. Lire la suite

Le Mecano Bar à Oberkampf

Le MecanoBar a Oberkampf est une bonne adresse pour boire un verre et manger des plats simples dans une ambiance chaleureuse. Situé dans les locaux d’une ancienne usine, il en gardé le look et la devanture «  Machine-outil et outillage moderne« . La première fois que nous y avons été, nous avons eu le droit à un concert tout à fait sympathique. La jeune chanteuse avait conquis notre public masculin, mais aussi les femmes par sa voix et sa personnalité. C’était en janvier, et je n’ai malheureusement pas retenu son nom. Lire la suite

Quand je serai petit – Jean Paul Rouve

Après  » Sans arme, ni haine, ni violence« , au succès assez mitigé, Jean Paul Rouve nous revient dans une comédie sensible sur l’enfance, et la possibilité de changer un passé douloureux. Matthias vient d’avoir 40 ans, l’âge de son père lorsque celui-ci est décédé. Il est marié à une femme magnifique avec laquelle il a eu une délicieuse petite fille. Tout roule, lorsque lors d’un voyage il aperçoit un enfant au pull rouge et à la chevelure blonde qui lui rappelle avec une étrange force ce qu’il a été à son âge. Il va se lancer sur les traces de l’enfant qui vit dans le Nord, avec un père et une mère ressemblant à ceux du Matthias de 40 ans. Délaissant sa famille, il va investir la vie de cet autre lui même. Lire la suite

« Seb Mellia ne perd jamais » au théâtre Galabru !

Vous ne savez pas quoi faire Samedi ? De toute manière il va encore pleuvoir, alors oubliez les pique-nique, et allez voir Seb Mellia. Un ami m’avait parlé de ce jeune illustre inconnu il y a déjà quelques mois, et il s’ajoutait donc à une to do  bien remplie. J’avais eu la chance de découvrir Greg Romano dans ce théâtre, et je décidais de découvrir à son tour Seb Mellia le Vendredi 15 juin. Emmenant des amis, nous allions découvrir ce qui fut pour moi l’une des meilleures découvertes humoristiques depuis longtemps. Seb a fait ses premiers pas au Jamel comedy Club et anime ( avec succès il parait !) le Comedy School. Dans la description de son spectacle on nous dit que c’est un looser qui s’en sort toujours, parce que , ben ouais Seb MelliaIl ne perd jamais. J’étais curieuse de vérifier ça sur scène. Lire la suite

Gamelles du midi (4)

Une nouvelle semaine arrive demain ( d’ici là profitez de ce dimanche de fête des pères!), et donc de nouvelles recettes ULTRA FACILES dans mes lunchs box !

Spaghettis sauce fêta (10 min de préparation)

Spaghettis accompagnés d’une sauce : crème fraiche / Fêta / Basilic / Sel / poivre ( bien écraser la fêta et la laisser s’incorporer à la crème fraiche liquide). Lire la suite

Les débuts d’un jeune humoriste : Marc Antoine Le Bret

3Imitateur aux guignols, et chroniqueur pour Europe 1, Marc Antoine Le Bret, même si j’en conviens il est un peu long, est sans doute un nom à retenir. L’imitation, il a ça dans le sang depuis son enfance dans les Côtes d’Armor ( un peu comme le cidre en somme), et entre dans l’équipe de Canal + en septembre 2011 pour faire les voix de Yann Barthès (du Petit Journal), Cyril Lignac, Denis Brogniart et David Pujadas. En plus de ça, Marc Antoine se produit désormais sur les planches, face à son public et sans filet,  dans un spectacle écrit par Gregoire Dey et l’humoriste Arsen. Ca se passe dans un tout nouveau théâtre fort sympa du reste : le BO Théâtre , le mercredi ( certainement parce qu’il doit avoir école les autres jours!). Lire la suite

Un joli parc à visiter à Nice : Le parc Phoenix.

Partie savourer une nouvelle fois la côte d’Azur le temps d’un petit Week-end de trois jours, j’ai commencé cette visite au soleil par la découverte du Parc Phoénix. Situé à l’entrée de Nice, sur d’anciens Marais asséchés, le parc vous propose une belle promenade au cours de laquelle vous rencontrerez des plantes carnivores, des mygales et des poissons de toutes les couleurs. L’entrée est à 2€, et nous avons pique niqué sur place. Une jolie découverte que la serre tropicale avec sa chaleur à rendre marteau, ses espèces d’orchidées splendides et les différents animaux exotiques comme le caïman à lunettes. Lire la suite