J’ai testé l’After Work du Bizen : fuyez !

C’est Jeudi, et c’est donc souvent After Work dans la Capitale ! Aujourd’hui je vous propose une nouvelle adresse le Bizen. Situé au métro Bourse ( ou Sentier), il s’agit d’un After Work open bulles, soft ( jus de fruit), buffet froid et chaud, desserts, qui se déroule dans un cadre feutré, genre loft  New-yorkais sur deux étages, à deux pas de l’Opéra Lire la suite

Quand un livre culte devient un film Lambda …

Sur la route – de Walter Salles

Je me souviens de l’émotion ressentie à la lecture de cette oeuvre folle, les pages pleines de rythme blues, de solitude et de monotonie sur l’asphalte des routes Américaines, de corps qui s’étreignent … Sur la route, c’est dans ma bibliothèque un livre culte, et j’avais des craintes quand à son adaptation sur grand écran. A raison. Lire la suite

Le grand soir de Benoit Délépine et Gustave Kerven

A Cannes, dans la catégorie « Un certain regard« , était présenté un film corrosif, porté par deux acteurs qui ont mes plus hautes faveurs. Ce film a obtenu le Prix spécial du Jury Un Certain Regard. Il s’agit du Film  » Le grand soir » de Benoit Délépine et Gustave Kerven. Après avoir signé  » Mammuth » et « Louise Michel » nos deux Grolandais nous reviennent avec un film à la fois comique et politique, mais aussi social, poétique et qui nous permet de nous poser les questions essentielles sur notre mode de vie. Les réalisateurs ont réunis, pour la première fois au cinéma, deux clowns désespérés sous les traits d’Albert Dupontel et de  Benoît Poelvoorde. Le film sort le 6 juin, mais j’ai eu la chance de le déguster samedi 26 mai dans une très belle salle du cinéma Le saint Germain des Prés ( métro saint germain des prés), où il y avait des étoiles partout ! Cette jolie salle a peut être accentué le plaisir que j’ai eu à visionner ce film ! Lire la suite

Concert de Magic System : Mon premier concert au Zénith!

Quand mon amie m’a dit  » J’ai des places pour Magic System au Zénith le Mardi 15 Mai« , il m’a fallu vérifier sur Google pour être sure de bien savoir de qui elle parlait. Et bien oui c’était bien eux, le groupe de musique Ivoirien qui débarquait en France en nous chantant Premier Gaou il y a dix ans (2001)! Eux existent depuis 1997 et à l’origine ils étaient une cinquantaine.  Ils ont enregistré 10 albums depuis, et je ne connais que cette chanson, Premier Gaou, alors j’étais curieuse d’aller entendre une musique pleine de soleil et de couleurs pour détourner mon attention de la grisaille pluvieuse parisienne. Lire la suite

Ma huitième nuit des musées au Musée de la Marine de Paris

Le week-end dernier avait lieu la Huitième Nuit des Musées en France, et, fuyant les lieux que nous savions pris d’assaut comme le Louvre ou le Grand Palais, nous avons opté pour la découverte du Musée de la Marine. Il y en a plusieurs en France, notamment à Toulon et Brest. Celui de Paris est situé au Trocadéro, juste à côté du Musée de l’Homme, il nous offre une vision plutôt complète de l’Histoire de la Marine au travers de nombreuses œuvres d’art, de répliques de bateaux et d’objets insolites. Vous pourrez voir de très impressionnantes figures de proue, notamment celle de Napoléon.

Lire la suite

De rouille et d’os – Le dernier sublime Audiard

Dans ce festival de Cannes, le film qu’il me tenait le plus à cœur de voir , c’est celui-ci : De rouille et d’os. En 2009 Un prophète m’avait beaucoup marquée, et j’avais apprécié que, malgré toute la dureté des deux heures de film, on termine sur une fin à la saveur de « Happy end ». J’aime ce cinéma cinglant qui te raconte la vie dans toute sa noirceur, mais finit par ouvrir les rideaux, et laisser passer le rayon de soleil salvateur. Aujourd’hui Jacques Audiard revient avec  l’adaptation d’un recueil de nouvelles de Craig Davidson : « Un Goût de Rouille et d’Os » publié en 2005. Lire la suite

Moonrise Kingdom – Wes Anderson

Ce film était dans ma To do, impossible à manquer. Il était présenté au Festival de Cannes, c’est même lui qui a débuté les festivités. Wes Anderson est un réalisateur que j’aime beaucoup et que j’avais découvert avec A bord du Darjelling Limited et Fantastic Mr Fox). Moonrise Kingdom, c’est un très beau conte, au casting impeccable, à la plastique et à la réalisation captivante. Tout d’abord, on découvre une famille composée de parents avocat, trois petits garçons qui écoutent de la musique classique sur un petit radiophone, et une jeune fille à la mine dure et dépressive. Ensuite, coup de projecteur sur le campement de scouts et l’on s’aperçoit que l’un des garçons a disparu. Tout ceci se passe sur une île en 1965, à l’approche d’une tempête mémorable. Lire la suite

Le café de l’industrie à Bastille

J’avais entendu parler de cet ( ces) endroit qui serait une institution dans le 11eme, mais n’y avais jamais mis les pieds. Bénéficiant d’un calme exceptionnel au cœur d’un quartier pourtant très animé, ces trois lieux de part et d’autre de la rue Saint sabin, ont un look vintage très agréable à l’œil. J’ai adoré la décoration du lieu, c’est chaud et accueillant. Les familles avec enfants sont les bienvenues. Bref, un endroit bien bobo comme je les aime ! Lire la suite

L’Exposition Helmut Newton au grand Palais.

En ce moment au Grand Palais, il y a des choses à voir ! Outre Helmut Newton dont je vais vous parler, il y a l’expo Beauté Animale, et celle de Daniel Buren (Monumenta) qui vient de commencer. J’ai décidé de commencer par celle d’Helmut Newton qui fermera ses portes le 30 juillet et qui me tente férocement depuis son ouverture fin Mars. J’aime beaucoup le Grand Palais pour les expositions, c’est l’un de mes cadres favoris et j’étais ravie d’y revenir. Bon, et donc, c’est qui Helmut Newton ? Lire la suite

Le petit dernier de Maitre Burton : Dark Shadows

Je n’ai pas encore eu l’occasion de faire l’expo Tim Burton à la cinémathèque, et en même temps, elle ne clôt ue début aout, mais je ne rate pas les films de ce réalisateur particulier. Depuis Édouard aux mans d’argent qui m’avait enchantée et faite tomber amoureuse de Johnny Depp, l’acteur fétiche de Tim, je ne manque pas une sortie. Alors malgré le fait ue la bande annonce ne m’ait pas séduite outre mesure et que les échos que j’en ai eu ne fussent pas fameux, j’allais quand même  voir Dark Shadows dans mon UGC préféré. Lire la suite