J’ai testé l’After Work du Bizen : fuyez !

C’est Jeudi, et c’est donc souvent After Work dans la Capitale ! Aujourd’hui je vous propose une nouvelle adresse le Bizen. Situé au métro Bourse ( ou Sentier), il s’agit d’un After Work open bulles, soft ( jus de fruit), buffet froid et chaud, desserts, qui se déroule dans un cadre feutré, genre loft  New-yorkais sur deux étages, à deux pas de l’Opéra

Ouais,enfin ça, c’est que l’on te promet ! En fait de loft New-yorkais, une salle en sous sol défraichie, des fils qui pendent aux murs, et pour la partie éclairée, des spots à l’allure de lumière d’hôpital. On se demande de quoi on va se faire opérer, et on finit en partant de là avec une méchante migraine! Mais il y a plus hallucinant … Le fumoir !  Il vaut le détour. Pour vous rendre au fumoir, rendez-vous … dans les toilettes ! Ils ont arraché une cuvette de toilette ( on en voit encore les stigmates ), puis clôt l’ensemble. En fumant ta cigarette, tu pourras observer les gens défiler pour se soulager. Ça envoit du rêve …

De 19h à 21h, le buffet et les boissons sont à volonté. Cette partie de la soirée permet de diner et discuter tranquillement avant de passer aux choses sérieuses le tout pour 15 euros avec le Pass ( à télécharger ici), 20 euros sans celui-ci. Le buffet très varié, et  de qualité est préparé par un chef …

Ça c’est ce que l’on te vend. En fait de buffet de qualité y’a rien de bon la dedans, et pourtant je suis une vraie bouffe tout. Éventuellement la tomate mozza mais ça s’arrête là, les gnocchis froids et anormalement cramés, les patates insipides et le riz sans gout te fera courir chercher une coupe pour t’aider à déglutir. Sauf que là encore, point de champagne. Une horrible boisson gazeuse et légèrement alcoolisée au litchi te donnera envie d’avaler une boite entière de Doliprane …

Dès 21h on remballe le buffet et c’est parti pour la fête qui peut se prolonger jusqu’à 1h du matin.  La musique est généraliste avec des tubes que l’on a l’habitude d’entendre à la radio, d’aujourd’hui mais aussi des années 80.

Je suis partie à 20h45 sans savoir si l’ambiance allait décoller. J’en avais déjà assez vu, et n’avais qu’une envie, m’évader de là! Non le Bizen c’est pas classe, mais glauque. Non au Bizen on ne mange et on ne boit pas bien ! Préférez les deux autres déjà testés à celui-ci !

Si toutefois vous voulez vérifier par vous même … Plus d’infos : 06 98 99 05 77 / 06 60 76 23 33 / 06 99 56 88 64 – www.myafterwork.fr

C’est où ? 111, rue réaumur – Paris 2ème // Métro (ligne 3) : Bourse ou Sentier

Publicités

4 réflexions sur “J’ai testé l’After Work du Bizen : fuyez !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s