Adieu Berthe ( ou l’enterrement de Mémé) de Bruno Podalydès

Il a la tête dans une caisse bardée de couteaux, ainsi commence Adieu Berthe.  Puis son fils l’appelle pour lui apprendre la mort de sa mémé qu’il n’a jamais pris soin d’aller voir dans sa maison de retraite, et ça le rend tout chose, avec une larmichette presque sèche au coin des yeux. Alors, la femme en tablier le réconforte. Puis il s’en va de chez elle après avoir promis à la gamine qu’il viendrait faire des tours de magie à son anniversaire. Il se rend dans une pharmacie qu’on devine être sa propriété, auprès d’une femme qui serait également sienne. Perdu entre ses deux amours, revenant toujours à l’une et à l’autre, il va prendre le temps de découvrir à titre posthume une mémé qui avait bien des secrets.   Lire la suite

Publicités