Le yaourt glacé qui fait « Boon ».

1Pardonnez ce titre, j’ai eu envie de me lâcher au niveau de l’originalité. « Boon » avant ce dimanche pluvieux, je ne connaissais pas, mais quand je suis arrivée devant, pourtant trempée comme une soupe selon l’expression consacrée, j’ai immédiatement eu envie de gouter son yaourt glacé. Situé dans le forum des Halles de Châtelet, Boon possède un stand, qui vous promet du bonheur dans la cuillère, et sensible à la vision des toppings qui se présentaient devant moi, je craquais. De nombreuses échoppes proposent désormais le Frozen yaourt comme je l’avais découvert à Berlin, et après une mauvaise expérience chez « Chacun ses gouts« , j’espérais beaucoup de Boon. Lire la suite

Publicités

Elle – Paul Verhoeven

1ElleSa bande annonce anxiogène et ambiguë m’avait attirée en salle. Michelle est « Elle », une femme vivant seule dans une grande maison, ayant crée son entreprise de jeux vidéos avec une amie, divorcée mais restée proche de son ex, attirée par son voisin, lassée par son amant. Victime d’une violente agression, elle ne porte pas plainte et continue sa vie comme si de rien n’était, si ce n’est qu’elle dort avec une hache et cherche avec ardeur son assaillant. Sans compter une relation difficile avec sa mère et un père en prison à perpétuité. A noter que son fils est un peu un raté et qu’elle déteste sa belle fille. Lire la suite

Mon dernier roman coup de cœur : « Le Beaujolais nouveau est arrivé »

1Dans « Le Beaujolais nouveau est arrivé », j’ai tout d’abord aimé le titre, qui cachait bien son jeu mais dévoilait déjà bien son thème. J’ai aimé sa couverture et ses jolies couleurs. Lorsque je me décidai à l’ouvrir, avec curiosité, je plongeai immédiatement dans un univers parfaitement foutraque mais au combien intelligent, écrit par une plume fleurant aussi bon le macadam que la lettre moderne. Dans ce Beaujolais, j’ai tout aimé. Chaque mot, chaque nom, chaque personnage et même chaque virgule. Depuis le premier signe jusqu’au dernier, j’ai eu envie de le dévorer. Son auteur, René Fallet, nous fait entrer dans la vie de marginaux, qui ont trouvé la combine pour ne jamais, au grand jamais, décoller socialement.

Lire la suite

Au ciné : Hana et Alice & Money Monster

1Hana et Alice mènent l’enquête – Shunji Iwai : un film d’animation japonais, rien de mieux pour terminer une journée de printemps pluvieuse ! C’est en compagnie de deux collégiennes nipponnes que nous avons mené l’enquête sur la curieuse disparition de l’élève Judas, qui aurait eu quatre épouses et se serait fait assassiné l’année passé. Alice vient de déménager en Province suite au divorce de ses parents, la voilà donc projetée dans un nouvel univers, fait de voisine mystérieuse, et de curieux mystères planant sur sa classe. « Hana and Alice » est un film japonais réalisé par Shunji Iwai, et sorti en 2004 au Japon. Lire la suite

Julieta, le dernier cru d’Almodovar.

1La bande annonce m’avait laissée perplexe et assez peu intéressée par le pitch. Pourtant, il était hors de question que je passe à côté d’un Almodovar, dont j’ai découvert le travail en 2004 en même temps que Gael Garcia Bernal dans la Mala educacion. Me voilà donc au cinéma pour découvrir ce film qualifié de magnifique portrait de femme et auquel la presse avait accordé ses faveurs. Julieta est une femme dans la cinquantaine, en apparence épanouie et prête à faire ses bagages pour suivre son Jules au Portugal. Lorsqu’elle croise l’amie d’enfance de sa fille, son assurance vacille, sa vie se fissure, elle rompt sa promesse et reste à Madrid. Lire la suite

Ma nuit des musées 2016 au musée Picasso.

1La 12ème édition de la Nuit européenne des musées 2016 a eu lieu le samedi 21 mai. De nombreux musées en Europe ont ouvert leur porte en nocturne et gratuitement  au public. Cette année, je suis restée à Paris, et ai choisi le musée Picasso, ré-ouvert en 2014 et situé entre les murs du magnifique Hôtel Salé. Nous sommes arrivés à 17h50 pour une ouverture à 18h, et il y avait déjà du monde. Entrés à 18h15, nous avons commencé notre visite du musée, qui présente une grande collection des œuvres du peintre Picasso, mort en 1973. Lire la suite

Ma loute – Bruno Dumont

1De ce réalisateur je n’avais vu que le confidentiel et bouleversant Camille Claudel, porté par l’incomparable Juliette Binoche. De ce « Ma loute« , je ne savais rien si ce n’est la présence du trio de comédiens : Fabrice Lucchini, Juliette Binoche et Valeria Bruni Tedeshi. L’humour de ce film semblait barré et les comédiens hors de leurs zones de confort, je décidai de découvrir cet ovnis de comédie. L’histoire est sise dans le Nord de la France, plus précisément dans la Baie de Slack, où les gens des villes du Nord se rendent en villégiature durant l’été. Le réalisateur a choisi l’année 1910 pour planter son décor.  Lire la suite

Un Weekend au ciné : Civil War & The Nice Guys

2Civil War – Anthony Russo, Joe Russo : Après Batman vs Superman de DC Comics, ce sont les studios Marvel qui mettent en opposition de de ses principaux héros, Captain America et Iron Man. Je ne suis pas une grande fan de l’univers Marvel, et des Avengers en particulier mais ma tendresse pour le personnage d’Iron Man m’a attirée en salle. De la même manière que dans Batman Vs Superman, les Avengers sont critiqués pour les dégâts qu’ils ont causé, les morts dû à leur intervention, et le gouvernement Américain propose de les mettre sous tutelle des Nations Unis pour contrôler leurs actes. Signer l’accord ou non ? Le camp se divise en deux, ceux qui se rangent à la loi et ceux qui y dérogent et se placent derrière Captain America. Lire la suite

Avis cinéma : Eddie the eagle & Café Society

1Eddie The Eagle – Dexter Fletcher : Eddie s’est mis dans la tête de participer aux Jeux Olympiques. Ce jeune anglais pas très sportif, affublé de genoux fragiles, s’essaient à différents sports dans l’idée de devenir Olympien. Il se décide finalement à participer aux jeux d’Hiver, mais est recalé de l’équipe de descente en ski. Loin d’abandonner, il se tourne vers une discipline ne comptant plus aucun participants depuis 1934, le saut à ski. Et le voilà parti réaliser son rêve de se qualifier pour les JO de Calgary de 1988. Un pari fou, un rêve tenace et un moral à tout épreuve que n’entame même pas les chutes impressionnantes qu’il se paie et les différents bâtons qui se glissent dans ses roues. Eddie the Eagle a les défauts du film Hollywoodien mais m’a donné le sourire. Lire la suite

Les habitants – Raymond Depardon

1Ce « petit » documentaire ne payant pas de mine est réalisé par un photographe sociologue dont j’ai eu l’occasion de découvrir le travail en 2010 grâce à une exposition à la BNF « La France de Depardon« .  J’ai pu poursuivre ma découverte au Grand Palais, avec l’exposition « Un moment si doux«  retraçant la photographie en couleur dans l’œuvre de Depardon, des années 50 jusqu’en 2013. En 2016, ce n’est pas dans un musée mais dans une salle de cinéma que je retrouve l’artiste qui est aussi réalisateur de documentaires.  Cette fois-ci, il est question de parcourir la France en caravane et de laisser les Français s’exprimer. Lire la suite