Joy – David O. Russell

JoyfilmposterDavid O.Russel nous a donné des films bien ficelés, bien modelés comme Happiness Therapy ou Fighter. Joy, avec la même équipe que dans Happiness Therapy à l’affiche, le même réalisateur aux manettes, et une sucess story à l’américaine promettait un bon moment de divertissement. Joy c’est l’histoire d’une jeune mère de deux enfants, qui a toujours aimé créer des choses mais s’est laissée engluer par une famille particulièrement pompeuse d’énergie.  Une mère accro aux séries télé, un père qui revient à la maison dès qu’ils se fait larguer, un ex-mari chanteur qui vit dans le sous-sol. La seule un tant soit peu équilibrée et qui l’encourage est sa grand mère.  Lire la suite

Publicités

Au delà des montagnes – Zhang-ke Jia

1Entre Noel et le jour de l’an, rien de tel qu’une séance cinéma. C’est le film « Au delà des montagnes » qui a eu nos faveurs. Un mardi à 17h15, la salle de l’UGC châtelet était pleine pour assister aux tribulations d’un triangle amoureux. Tao est une jeune femme rieuse, semblant réellement aimer la vie et partagée entre deux hommes prêts à tout pour emporter son cœur. Entre le bellâtre décidé à faire fortune et le mineur surement plus sincère mais moins ambitieux, elle finira par choisir. Le film se partage en quatre tableaux, depuis l’année 1999 où elle fit son choix, jusqu’en 2025. La caméra de Zhang-ke Jia suit ses personnages depuis Fenyang, une province minière de Chine, jusqu’au soleil de Melbourne, au travers des années. Lire la suite

Le nouveau et Pauline s’arrache : deux films sur la jeunesse.

1Le nouveau de Rudi Rosenberg : Présenté comme un teen moovie amusant, je le mettais sur ma liste, un peu loin, au cas où j’aurais le temps. Lorsque ce fut le cas, j’y allais sans déplaisir. Le nouveau c’est l’histoire d’un jeune garçon, d’environ 14 ans, fraîchement débarqué à Paris et qui peine à se faire des amis. Alors que son petit frère se fait des potes à tour de bras, Benoit galère. Sur les conseils de sa mère, il décide d’aller vers les autres. Non sans essuyer quelques vents. Naturellement les « loosers » de sa classe viennent vers lui, tandis qu’il tombe amoureux d’une sublime gamine aux cheveux longs, un peu mise à part elle aussi, à cause de sa mauvaise compréhension du français. Lire la suite

The big short : le casse du siècle – Adam McKay

1Les affiches du film nous intriguaient. Le casting impressionnant nous attirait. Un avis sur un blog m’apprenait le thème de l’histoire, à savoir la crise des subprimes, il y était fait mention de chiffres à n’en plus finir, de termes financiers pointus, et je me demandais si, un soir de semaine à la veille de Noël, mon cerveau allait tenir. En substance, The big short raconte comment trois équipes de petits malins, ayant senti le vent tourner et la puanteur émanant de la bulle immobilière, vont en profiter pour s’en mettre plein les poches. Ces hommes ont chacun leur motivation, mais en shortant des actifs pourris, ils attendant simplement que le système s’effondre. Lire la suite

Back Home – Joachim Trier

1Partie pour voir Strictly Criminal, c’est une salle trop pleine qui nous fit pousser la porte de la salle d’à côté qui diffusait « Back home ». Ce film conte l’histoire d’une famille atteinte par le deuil, leur mère, célèbre reporter, est décédée d’un accident de voiture. L’un des deux fils, parti de la maison, vient de devenir père, l’autre est un adolescent très renfermé, secrètement amoureux d’une fille de sa classe. Le père tente également de se reconstruire, en fréquentant l’une de ses collègues. C’est lorsqu’une exposition en hommage à la reporter, que la famille se retrouve brièvement autour de ses souvenirs et de ses secrets. Lire la suite

Comment c’est loin – Orelsan et Christophe Offenstein

1Vous connaissez peut être Orelsan pour certaines de ses chansons polémiques qui lui ont parfois valu l’interdiction de chanter à des festivals.  Il a fait son petit bonhomme de chemin avec son ami Gringe, formant le groupe Casseurs Flowters. On les retrouve dans un format court à mourir de rire sur Canal +, et désormais sur grand écran. Comment c’est loin se propose de retracer 24h de la vie de deux rappeurs qui n’ont pas été fichus de terminer un texte en cinq ans. Mais désormais leurs producteurs en ont marre, et les deux garçons n’ont plus qu’une journée et une nuit pour écrire et enregistrer une chanson. Lire la suite

Mia Madre – Nanni Moretti

1Après Suburra, un thriller Italien sombre et passionnant, nous allions voir un second fim Italien dans un genre parfaitement différent. Mia madre raconte l’histoire d’une femme réalisateur, dont le tournage ne se passe pas au mieux, dont la vie amoureuse n’est pas au top, et dont la mère est à l’hôpital. La caméra se propose de suivre les pas de cette femme, dans ses petites déprimes, ses petites joies et ses grandes peines. Autour d’elle, des personnages secondaires parfois attachants, comme cette comédienne qui interprète sa mère, ou truculents comme John Turturro dans le rôle de son cabochard d’acteur principal.  Lire la suite

Jéroboam, un bar à vin dans le 11ème.

1Pour les 30 ans d’une amie, son mari nous avait donné rendez-vous dans un joli bar à vin, qui ne paie pas de mine depuis dehors, et dégage une atmosphère très agréable une fois le pas de porte passé. Situé entre Saint Ambroise et Saint Sébastien Froissard, Jéroboam vous propose une dégustation de verre au vin, et l’achat de bouteilles dans leur boutiques. L’endroit est également privatisable pour vos événements. Lire la suite

Suburra- Stefano Sollima

1Car je m’étais trompé d’horaire pour Strictly criminal, nous options pour ce film dont le sujet m’étais totalement inconnu et dont le titre est Suburra. Interdit aux moins de 16 ans, il me promettait frayeurs et angoisses, et j’allai le voir assez peu certaine de l’apprécier. Suburra est avant tout une histoire de mafias Italiennes et de politiciens corrompus sur fonds de mœurs obscures, de destins de caïds locaux qui s’entremêlent au gré de leurs intérêts et de leurs appétits mégalomanes et des personnalités brutales qui se dessinent au fil du récit. C’est aussi l’histoire d’anonymes qui se retrouvent pris au piège des erreurs d’autres. Lire la suite

La particule, un restaurant de saison à Strasbourg.

1« Un restaurant de saison » parce que dans ce charmant petit restaurant Strasbourgeois, la carte réduite ne présente que des produits frais, et par voie de conséquence, de saison. Discrètement signalé, « La particule » offre un agréable sentiment de douceur et de sécurité, dans un décor à la fois élégant et épuré. Le restaurateur vous accueille avec gentillesse, presque un peu inquiet, s’empressant de justifier cette carte réduite. Réduite, mais alléchante. Lire la suite