Juste la fin du monde – Xavier Dolan

1Le petit génie de la réalisation nous revient après le coup de massue cinématographique qu’il nous avait asséner avec le magistral Mommy. Découvert avec le thriller Tom à la ferme, qui m’avait fait vibrer et frémir, j’étais bien moins encline à aller découvrir ce nouvel opus trusté par un casting parfaitement franco français. Je voulais de l’accent Québécois moi. Cependant, si Léa Seydoux et Marion Cotillard me donnait envie de passer mon chemin, je restais curieuse de découvrir l’adaptation au mot près d’une pièce de théâtre. Xavier Dolan n’a pas remanié le texte, passant du format théâtre au format cinéma sans une retouche.  Lire la suite

Publicités

Mon roi – Maiwenn

2015_10_26_LB_Chroweb-LB-Mon-RoiDifficile de passer à côté de cette sortie cinéma. Le quatrième long métrage de la réalisatrice s’attache cette fois-ci à un couple, une fusion de deux êtres, qui se font un bien fou au départ, puis se détruisent. On la retrouve suite à un accident qui la laisse handicapée et en centre de rééducation, avec quelques semaines devant elle pour réfléchir à sa vie, son passé et cet amour qui la détruit à petit feu et dont elle se sort difficilement. A la sortie de la salle, Monsieur et moi avions des analyses diamétralement opposées sur notre visionnage. Maiwenn, après avoir filmé un sujet choc qu’est la brigade de la protection des mineures de Paris (Polisse), s’attelle à nous parler d’une vie de couple particulièrement tourmentée. Lire la suite

Tales of tale – Matteo Garrone

tale-of-tales-poster-120x160-bdLa première fois que j’ai vu la bande annonce, je me suis dis que ce film décidément trop bizarre ne figurerait pas dans ma liste. Puis à force de la voir, de la revoir et de la re-revoir, mon avis a changé, et la curiosité l’a emporté. Tales of tale est adapté du livre de contes de Giambattista Basile. Les histoires se déroulent dans des univers princiers, contant l’histoire de trois familles royales et leurs aventures sentimentales et familiales. La première rêve d’avoir un enfant, son désir si intense la mènera à la sorcellerie, le second libertin et adepte de jeunes femmes épousera une illusion, le troisième mariera sa fille à un monstre. Dans un univers à la fois féerique, et fantastique, et des décors sublimes, je n’ai pas réellement vu passer les 2h14 de film. Lire la suite

Un moment d’égarement – Jean François Richet

1Vincent Cassel, François Cluzet et deux sublimes donzelles d’à peine 18 ans. Deux pères emmènent leurs gamines en vacances en Corse, dans la maison familiale du père de Louna. Les filles se plaignent de cette vieille bâtisse isolée, au cœur d’un été particulier, décor d’un drame amoureux, des premiers émois et du premier amour de la longiligne Louna, aux jeunes formes alléchantes, qui auront raison du père de Marie. Soleil, maillot de bain, bain de minuit et sur une plage, à la faveur d’une soirée arrosée, la belle Louna couvrant de baisers le père de sa copine, réussit à le séduire et à lui offrir son innocence. Mais pas si innocente, et surtout très amoureuse, elle menace de détruire l’équilibre entre chacun. Lire la suite

Rattrapage ciné : Partisan & Lost river.

5Partisan de Ariel Kleiman : J’étais plus intriguée que vraiment attirée par ce film qui a reçu assez peu de publicité, alors que son casting avait pour tête d’affiche Vincent Cassel. Gregori est un homme plutôt mystérieux qui vit en autarcie avec des femmes et de nombreux gosses, protégés du monde et sans véritable contact avec l’extérieur. Malgré l’air inquiétant de Grégori et le talent mutin de Jeremy Chabriel, jeune comédien aux yeux de chat, qui font de ce duo le pivot du film, le scénario reste trop faible pour que le film démarre réellement. Dans ce film venu d’Australie la tension est maîtrisée, le casting convaincant mais il manque une véritable histoire, le spectateur se demande d’où ils viennent, qui est cet homme, qui sont ces femmes … Lire la suite

La Haine de Matthieu Kassovitz

1L’important ce n’est pas la chute, c’est l’atterrissage. On connait tous, je crois, cette phrase culte du non moins culte film de Matthieu Kassovitz, tourné en 1995. L’action prend racine dans une cité banlieusarde, la bas, dans les Yvelines à Chanteloup-les-vignes. J’habitais à côté, à Triel sur seine. Une simple route séparait cette jolie ville de banlieue chic, et la cité défavorisée de Chanteloup, coincée entre les voies de chemin de fer, et les champs. Après avoir vu le documentaire « Fucking Kassovitz » pour comprendre le désastre de « Babylon AD », une irrépressible envie de me replonger dans La Haine, m’a saisie. Lire la suite

Epoustouflant Black Swan

Black Swan de Darren Aronofsky

Hier, j’ai découvert un véritable bijou cinématographique. J’en suis sortie époustouflée, bouleversée, tremblotante devant tant d’efficacité. J’ai encore maintenant du mal à decrire mes sentiments par rapport à cette oeuvre. Il y a plusieurs pistes de reflexion, plusieurs idées entremelées . Le réalisateur explore le monde de la folie, de la perte de controle, de la dualité humaine. Lire la suite