Un moment d’égarement – Jean François Richet

1Vincent Cassel, François Cluzet et deux sublimes donzelles d’à peine 18 ans. Deux pères emmènent leurs gamines en vacances en Corse, dans la maison familiale du père de Louna. Les filles se plaignent de cette vieille bâtisse isolée, au cœur d’un été particulier, décor d’un drame amoureux, des premiers émois et du premier amour de la longiligne Louna, aux jeunes formes alléchantes, qui auront raison du père de Marie. Soleil, maillot de bain, bain de minuit et sur une plage, à la faveur d’une soirée arrosée, la belle Louna couvrant de baisers le père de sa copine, réussit à le séduire et à lui offrir son innocence. Mais pas si innocente, et surtout très amoureuse, elle menace de détruire l’équilibre entre chacun.

Vincent Cassel dégage un charme animal, Lola le Lann le charme mutin et sexuel de la jeune femme en fleur, gouvernée par ses hormones et ses sentiments. Si les filles sont belles, si Vincent Cassel est sexy et très juste, la psychologie des personnages n’est pas assez fouillée, et l’histoire pas assez creusée et aboutie. Les dialogues manquent de réalité et de consistance, ils sont superficiels et le ton des comédiens assez peu naturel. François Cluzet agace légèrement dans son rôle de ronchon grincheux qui en fait des caisses. Le ton du film flirte avec la comédie, manquant singulièrement d’intensité et de sensualité malgré la sexualité émanant des corps et des regards de Cassel et de la jeune Lola.

Il s’agit d’un remake dont je n’ai pas vu l’original, pas de comparaison possible, dans tous les cas cette version de Jean François Richet est oubliable. Ne brillant pas par sa mise en scène, ni par le traitement du sujet, stéréotypé et beaucoup trop sage voir morne, « Un moment d’égarement » déçoit, la seule relative bonne surprise étant la prestation de Vincent Cassel. Pour résumer, si l’original ne semblait pas être une pépite, le remake n’en est pas une non plus.

« Un moment ‘égarement » ne marquera pas de son empreinte mon imaginaire et ne m’aura pas particulièrement ébloui, vous pourrez passer votre chemin sans grand regret.François CluzetFrançois

Publicités

10 réflexions sur “Un moment d’égarement – Jean François Richet

  1. filou49 dit :

    ah moi j’avais énormément aimé…le premier film l’original vu plusieurs fois à la télé quand j’étais jeune-puis moins jeune le film est une excellente chronique de moeurs vaguement transgressive, qui dit pas mal sur la france de la fin des 70’s et magifiquement jouée par un quator de comédiens…j’avais assez envie de voir le remake car j’étais curieux de savoir ce que Richet en avait fait, j’ai failli y aller le jour de sa sortie puis finalement j’ai fait autre chose …et depuis j’ai nettement moins envie d’y aller :o) j’ai vu que Richet avait privilégié l’aspect comédie et quiproquo avec un jeu de Cluzet assez outré- j’avais déjà eu du mal avec sa prestation dans les petits mouchoirs- donc tous ces choix là ne me disent pas vraiment :o).. quant à Cassel je n’ai aucun doute sur son magnétisme sexuel effectivement prégnant mais je pense qu’il sera encore plus à l’oeuvre dans le  » mon roi  » de maiwen dont la projection à Cannes m’a bien fait envie..bon c’est encore dans qq mois et d’ici la, ce moment d’égarement arrivera en DVD ca sera donc l’occasion de comparer les deux :o)

    • auroreinparis dit :

      Je n’ai pas vu l’original, juste quelques critiques lues ça et là m’ont fait penser qu’il n’était pas incontournable. Effectivement dans cet opus il y a un vrai problème avec le jeu de Cluzet, dommage car j’aime beaucoup cet acteur, mais ici il s’est raté. Il est aussi énervant que dans les petits mouchoirs.
      Les filles et Cassel en revanche remonte le niveau du casting et même du film en général. Je ne le recommande pas spécialement, mais vas y quand même si tu as l’occasion vu que tu connais l’original !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s