Un week end au cinéma : Le monde de Nathan & Vice Versa

1Le monde de Nathan de Morgan Matthews : A ne pas confondre avec Le monde de Narnia. Dans le monde de Nathan, il n’y a que les mathématiques. Souffrant de traits autistiques, le jeune garçon n’a d’attrait que pour la science mathématique, les chiffres, les motifs, et se renferme frontalement à la mort de son père. Grâce à sa mère, il se dégote un professeur atteint de sclérose en plaques, souffrant, ayant abandonné tout espoir de carrière, mais qui pousse le jeune homme à tenter les Olympiades de mathématiques. A la fois plutôt joli et tendre, le film manque, il me semble mais je peux me tromper, de réalisme concernant les difficultés de l’autisme. Lire la suite

Publicités