L’été au ciné : « Le beau Monde » et « Nos étoiles contraires »

Le-Beau-Monde_portrait_w193h257Le beau monde de Julie Lopes Curval : Je me suis enfin décidée à voir ce film alors même que la bande annonce m’avait laissée mitigée. Une histoire d’amour sur fond de lutte des classes ? Une romance adolescente ? Un véritable débat d’idées et de révolution culturelle en milieu tempéré ? Qu’était-ce ? Le beau monde c’est l’histoire d’un couple, Alice vient d’un milieu très modeste, lui, Antoine, est issu de la grande bourgeoisie Normande. Elle tombe éperdument amoureuse de lui.  Lui est épris, certes, mais de quoi ? D’ Alice pour elle-même ou de la liberté qu’elle représente de pouvoir casser les codes de son milieu ( et les bonbons de sa mère par la même occasion?). Lire la suite

Publicités

Manger des pâtes à Montmartre chez Piccolo Caratello.

photo 2 (1)Montmartre un dimanche soir,une grosse faim et  trois restaurants Italiens de part et d’autre de la rue Audran. Ces trois restaurants sont en réalité les mêmes : deux Italiens dont la spécialité est plutôt les pâtes et une pizzeria. Nous choisissons celui où il y a un peu moins de monde, les deux autres sont pleins comme des œufs, il s’avère être le dernier né: Picollo Caratello. A la carte : des anti-pasti, des viandes, des belles salades et des pâtes, des pâtes, des pâtes. La décoration est sobre et chaleureuse à la fois. Il y a pas mal de choix à la carte et mes papilles s’excitent alors que je ne parviens pas à trancher entre les risottos, les gnocchis, les lasagnes, les plats de pâtes … Lire la suite

L’été au ciné : Sils Maria de Olivier Assayas

photo 2 (1)Sils maria a pour tête d’affiche un duo de femmes, deux comédiennes qui n’ont pas grand chose en commun, Juliette Binoche, célèbre actrice Française, ambassadrice de l’élégance, et la jeune Kristen Stewart que l’on a découvert dans une saga pour adolescents à succès. Elles se retrouvent dans un sublime jeu de rôles au cœur des montagnes Suisses. Les deux femmes, l’assistante personnelle et l’actrice vont en Suisse pour rendre hommage à un auteur, dont la comédienne a interprété, notamment, un rôle qui l’a marquée. Cependant, alors qu’elle devait lui rendre un hommage de son vivant, ce sera finalement un hommage posthume qu’elle lui rendra. Lire la suite

L’été au ciné : Les combattants de Thomas Cailley

photo 2 (1)Les combattants de Thomas Cailley, sorti mercredi 20 août, se trouvait tout en haut de ma liste mais je ne savais pas bien de quoi il parlait, une romance d’adolescent, le récit d’un parcours initiatique … Les Combattants c’est un peu tout ça, c’est la rencontre d’Arnaud, un jeu homme passionné par le bois et l’entreprise familiale, marqué par la mort de son père, et de Madeleine, une jeune fille solitaire et très dure qui rêve d’intégrer les commandos de l’armée. Une belle amitié nait entre les deux, mais on voit déjà l’amour dans les yeux du jeune homme, qui va tout faire pour suivre sa belle, quitte à partir en stage d’entrainement à l’armée. Lire la suite

« Libération de Paris, août 1944, le combat pour la liberté » à Hotel de ville.

photo 2 (1)Il y a exactement 70 ans, Paris se libérait du joug de son oppresseur. Dans la semaine du 20 au 27 août,  la capitale à feu et à sang se soulève et conduit à la capitulation du général von Choltitz. L’Hotel de ville organise depuis le 20 juin une exposition en collaboration avec le Musée de la Libération de Paris – Musée Jean Moulin. Un ensemble d’affiches, de photographies, de coupures de presse et de vidéo permettent de retracer le combat des Parisiens du 20 au 27 août 1944. Lire la suite

L’été au ciné : Dragons 2 des Studios Dreamworks

photo 2 (1)Je rattrape mon retard sur les films que j’avais envie de voir, et s’est glissé dans ma sélection « Dragons 2« , d’une part car j’avais vraiment apprécié le premier opus, et d’autre part car je n’en entends que du bien. Si je me précipite rarement pour un film d’animation, j’apprécie d’en voir un bon de temps en temps, de me laisser aller à la tendresse et à la joliesse des personnages dans ce monde de brutes. Je m’égare. Revenons à nos dragons. On retrouve Harold, qui a réussi à instaurer une paix parfaite entre les dragons et son village. Cependant un danger se profile à l’horizon puisqu’un vilain pas beau compte voler tous les dragons du monde pour monter une armée. Le pitch est simple mais plein de rebondissements. Lire la suite

Et si l’on partait un week end à Honfleur ?

photo 2 (1)Je n’avais jamais visité Honfleur, ou si jeune que je ne m’en rappelle pas. Jolie petite ville et port de plaisance, voici un endroit de Normandie où il fait bon passer un agréable et calme weekend. Nous avons passé deux soirs et deux matins le long de son port, et nous avons déambulé le long des ruelles. Le port est adorable, et il fut très agréable de prendre nos petits déjeuners face à lui, malgré des prix prohibitifs, aussi élèves que les plus chics quartiers de Paris. Question gastronomie, sur 140 restaurants, il n’y en aurait qu’une petite demi douzaine de vraiment bons et ils sont souvent chers. Nous n’avons pas tablé sur de la haute gastronomie mais avons tout de même privilégié ceux qui affichaient une cuisine à base de produits frais, surtout pour les fruits de mer. Lire la suite

L’été au ciné : Black Storm de Steven Quale

photo 2 (1)En cet été maussade, je passe beaucoup de temps au ciné, et je me suis retrouvée à avoir vu un certain nombre de films qui me tentaient. Il ne reste plus que des choix secondaires, et Black Storm en faisait parti. N’en ayant pas vu la bande annonce, ni aucune affiche dans le métro, je ne savais pas bien à quoi m’attendre, si ce n’est à une histoire catastrophe avec des tornades. Bref, rien de bien nouveau sous le soleil, mais un petit film catastrophe de temps en temps, j’aime bien ça. J’y allais donc sans grande attente … Lire la suite

L’été au ciné : « Le rôle de ma vie » et « New York Melody »

photo 2 (1)Le rôle de ma vie – Zach Braff : J’attendais ce film avec impatience car Zach Braff reste l’un de mes comédiens favoris, et qu’il m’avait totalement convaincue dans sa première réalisation, Garden State. Il revient derrière et devant la caméra pour un nouvel opus « Le rôle de ma vie« . Il s’agit de suivre une sorte de parcours initiatique, celui d’un homme qui poursuit des rêves d’enfance qui lui échappent, d’une vie de famille un peu trop lourde à gérer, d’un père malade et d’un frère absent. Ce film est très riche, même si le thème principal semble être le passage à l’âge adulte.  La première moitié du film, sur fond d’humour grinçant m’a emballée. Le personnage d’Aidan, légèrement égoïste et enfantin est à hurler de rire, il y a des trouvailles délirantes, et des dialogues truculents.  Lire la suite