Les brasiers de la colère – Scott Cooper

2J’ai mis du temps à aller voir ce film car j’en ai lu diverses critiques assez tranchées, on aime, ou on aime pas. La demi mesure n’était pas de mise dans les articles, du coup je suis allée au cinéma sans a priori. Grand bien m’en a pris, « Les brasiers de la colère » c’est tout à fait mon style de film. Si en plus je m’étais souvenu que Casey Affleck jouait l’un des frères, j’aurais couru le voir sans me poser la moindre question. Il interprète Rodney, jeune homme désargenté que l’armée a envoyé plusieurs fois en Irak, et qui ne tourne plus aussi rond depuis son retour. Russel c’est le grand frère, qui travaille à l’aciérie, vit avec une jolie femme et s’occupe de son papa malade. Lire la suite

Publicités

Jacky au royaume des filles – Riad Sattouf

2Il était une fois un pays où les filles régnaient en Maîtres: la République populaire et démocratique de Bubunne. Elles forment un gouvernement militaire et matriarcal. Les hommes dans ce pays sont soumis aux femmes, ils ne travaillent pas et rêvent tous de réaliser un bon mariage. Jacky est secrètement amoureux de la Colonelle et comme tous les garçons il rêve de l’épouser et de devenir le Grand Couillon. En attendant, sa mère reçoit des demandes en mariage de tous les côtés mais il s’y refuse toujours obstinément. Lire la suite

Oggi Pasta – Un Italien sur les Champs Elysées

4Un Italien sur les Champs Elysées, enfin, Rue de Ponthieu, à des prix raisonnables et vraiment bon? C’est Oggi Pasta. La décoration est très agréable mais attention à ne pas être claustrophobe car les tables de deux sont extrêmement serrées et le restaurant se remplit rapidement dès 12h30. Le restaurant n’est pas tenu par des Italiens mais cela n’enlève rien au gout des plats, et le service s’avère vraiment très efficace même si peu souriant. Un bon spot pour un déjeuner entre deux demi-journées de travail. Lire la suite

Quand la chance vous invite à dîner, Le Casino Barrière

2Depuis quelques années, on assiste à une montée en puissance de la mode des jeux d’argent, surtout du Poker, grâce à la facilité d’accès au jeux en ligne. En effet, de nombreuses personnes, enfin disons surtout de nombreux mâles, parce que ça reste assez sectorisé, se sont perfectionnés sur leur ordinateur et leur mobile à l’art et à la stratégie de ce fameux jeu de cartes. Et là vous vous dites que ça n’annonce rien de bon : Des heures devant le portable, des soirées poker à n’en plus finir à la maison avec les copains… Mais moi je dirais plutôt, robe de Gala et direction le Casino! Il vous suffit de subtilement vous faire invitée en doutant ouvertement des capacités de votre ami pour qu’il vous propose de vous montrer ce qu’il vaut en vrai. Et quand on habite sur Paris et sa périphérie, on a forcément entendu parler du Casino Barrière, avec ses 3 bars et ses 2 restaurants… Lire la suite

Lulu femme nue – Solveig Anspach

2Adapté d’une bande dessinée d’Etienne Davodeau, Lulu femme nue raconte l’épopée de Lucie, une mère au foyer lassée par sa vie, son mari, et qui décide, suite à un entretien d’embauche foiré, de se donner quelques jours de répit. Elle ne rentrera pas chez elle, son mari inquiet la harcèle, puis finit par lui couper l’accès à sa carte bleue. Livrée à elle même, sans argent, elle ne rentre pas pour autant. Son chemin croise celui de Charles, et de ses deux frères, personnages un peu loufoques mais attachants. Un tournant dans la vie de cette femme ordinaire. Lire la suite

12 years a slave – Steve Mac Queen

2Ce film était celui que je ne voulais pas rater cette semaine, l’histoire vraie de Salomon Northup manipulé, roulé puis kidnappé, et enfin vendu en tant qu’Esclave en 1841. Cet homme libre, mais noir, vivra l’histoire de centaines d’autres, une horreur au pays de l’esclavage. Dépouillé de son identité, il a passé 12 ans dans des plantations à vivre sous les coups de fouets et les humiliations. Ce grand violoniste, renommé Platt, est un des rares rescapés de ces enlèvements ignobles. Lire la suite

Prêt à tout – Nicolas Cuche

2Je dois confesser ce pêché mignon, j’aime bien Max Boublil, et je l’ai notamment aimé dernièrement dans Les gamins. Prêt à tout me semblait une jolie comédie sentimentale de circonstance, agréable pour se réchauffer et idéale lorsqu’on en a marre de câliner ses peluches. Max est un jeune garçon sans grande ambition si ce n’est celle de conquérir la très belle Alice, jolie demoiselle engagée mais dont la vie va se briser lorsque son copain va l’abandonner avec son bébé sur les bras. Max fait sa vie et devient millionnaire, Alice ira bosser à l’usine, mettant ainsi fin à ses études. Lire la suite

L’amour est un crime parfait – Les frères Larrieu

2Un professeur de littérature se retrouve chez lui avec une étudiante. Au matin, elle a disparu, il est le dernier à l’avoir vue, mais ne l’a pas tuée, ça il en est sur. Une jolie femme, la belle mère de la jeune disparue, débarque comme un ouragan dans sa vie. A es portraits de femmes s’ajoutent la sœur avec laquelle il a des rapports étranges sinon même incestueux, et l’étudiante jalouse. Mon tout est un film sous tension permanent avec un Mathieu Amalric au bord du gouffre entourés de toutes ces femmes qui ne lui veulent pas que du bien. Lire la suite

Que faire à Londres : Balade de Little Venice à Camden

11Avec des copines, nous avons passé un weekend à Londres pour l’enterrement de vie de jeune fille de l’une d’elle. Au programme nous avons calé une petite balade en péniche qui va de Little Venice à Camden. Il y a un Waterbus qui part de Little Venice et vous emmènera en 50 minutes environ jusqu’à Camden, dont le grand marché est un vrai régal pour les yeux et le nez ! Pour 8£, nous avons passé une petite heure agréable le long des canaux. A noter que cette promenade peut aussi se faire à pied. Lire la suite

 » La tête à Toto » le bistrot sympa à Nation.

3En descendant la rue du Faubourg Saint Antoine tout en restant proche de Nation, vous découvrirez une brasserie au nom rigolo : La tête à Toto. Je passe devant depuis des années sans m’y être arrêtée, jusqu’à ce que l’on me parle de leur plateau de desserts amené à table pour aider le gourmand à choisir. Je m’y suis rendue tard un samedi soir, et j’y ai passé un très agréable moment. Outre un service accueillant, la décoration sobre et aux allures de cantine d’école m’a séduite. Lire la suite