Les gamins d’Anthony Marciano

20446783.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxEn regardant la bande annonce, j’avais été séduite par Alain Chabat en cinquantenaire désabusé, et  l’histoire me semblait , sinon originale, amusante et portée par un casting bien choisi. Je n’ai pas été déçue, même si certains gags m’ont paru lourds, certains personnages secondaires moyennement utiles. Ça reste une jolie comédie romantique dotée de la belle d’idée d’être double puisque l’on suit les aventures croisées d’un jeune couple et des parents de la jeune femme.

Thomas  chante dans les mariages, mais rêve d’être un grand musicien à la IggY Pop depuis ses deux ans. Si la musique ne lui apporte pas la gloire, elle lui permet toutefois de rencontrer la pétillante Lola, intelligente et belle à croquer. Ils tombent amoureux et pastichent les acteurs de porno le soir avant de dormir. Tout va bien. Jusqu’au jour où Thomas décide de rencontrer les parents de Lola. Sa mère est une gentille dingue folle de tofu, qui projette d’investir ses économies dans la construction de puits pour les Africains, mange avec des baguettes et ne finit pas ses phrases.

Mais le mieux c’est le père. Gilbert. Qui passe sa vie dns un vieux canapé marron à regarder les bonasses des clips de MTV, dans un vieux jogging sale. Un jour, il décide de tout plaquer, mariage et maison, et entraîne Thomas dans ses aventures et cette nouvelle jeunesse, bien malgré le jeune homme qui réalise que ses rêves le ramènent toujours à Lola. Une comédie romantique. Un comédie tout court. Des acteurs dont le duo fonctionne à merveille : Alain Chabat et Max Boulbil ont vraiment l’air de se marrer, de s’entendre comme larrons en foire, et le spectateur y croit.

Mention très bien à Kheiron également, qui incarne un dictateur Iranien hilarant et à Sandrine Kimberlain exemplaire , en gentille bourgeoise philanthrope. Certains rebondissements sont de trop , la fin sent le déjà vu, mais le réalisateur, Anthony Marciano ( par ailleurs fondateur de My Major company) a habilement mené sa barque pour nous faire passer un moment réjouissant avec tous les ingrédients qui se mélangent bien.

En résumé , Les gamins est une agréable réflexion sur les priorités de la vie et un film de potes, plein de bonnes surprises. A voir pour une bouffé d’air frais sur les zygomatiques.

Publicités

17 réflexions sur “Les gamins d’Anthony Marciano

  1. LeLecteur dit :

    Voilà qui est fort bien résumé. Cela reflète assez ce que j’ai pensé du film. Au plaisir de lire tes prochaines impressions.

  2. potzina dit :

    Décidément ce film plait à beaucoup de monde, j’essaierai de le voir, histoire de me marrer un peu. Parfois,c’est tout ce dont on a besoin 🙂

  3. Mad'Nails dit :

    On a été le voir, une franche rigolade !! Après ce n’est pas forcément la comédie de l’année, parce que comme tu l’as si bien dit dans ton article, la fin on la connait dès le début, mais on a passé un très bon moment et je pense qu’il doit être mieux que l’autre comédie en face en ce moment, « Les Profs »… Et ça lui va tellement bien à Chabat ce genre de rôle!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s