Syngué Sabour- Pierre de Patience d’ Atiq Rahimi

1Dans la lignée de Wadjda, ce film m’attirait car il avait l’air de raconter une touchante histoire de femme. De femme bridée par une société violente, en guerre contre les libertés, et en guerre contre elle-même. En guerre avec des mitraillettes et des hommes sans foi ni loi. Dix ans plus tôt  la femme, qui n’est jamais nommée, épouse un homme, un héros de guerre. Aujourd’hui, il est étendu sur une couche, une balle dans la nuque,  dans l’incapacité totale de bouger. Cela dure depuis 15 jours lorsque la belle se met à lui parler, dans le désespoir qui l’habite.

Ce mari paralysé sera sa pierre de patience, celle à qui l’on se confie, et qui en éclatant sous les confessions, un jour se brise et libère. Le film se passe souvent en huis clos, moments pendant lesquels on découvre la vie de cette femme, dans toute sa tragédie intime, le manque de chaleur d’un homme absent mais qu’elle admire malgré tout, et dont elle ne veut pas être séparée. Je ne peux pas beaucoup en dire, car il y a, dans le moindre de ses monologues, des indices sur sa vie et son calvaire conjugal. Le film parle crûment de sexualité, entre la tante de la femme tenancière d’une maison close, et le jeune homme qui, la prenant pour une prostituée la force à l’amour, mais ce n’est jamais vulgaire.

Quel vent de liberté souffle dans ce film, au pied des montagnes de Kaboul, si peu hospitalières, surtout pour une belle jeune femme … Je l’ai trouvé très fort symboliquement. Et la réalisation épurée sert magnifiquement le propos en soulignant la performance de Golshifteh Farahani ( qui joue La femme). J’ai été totalement séduite par ce film qui parle de désir, du corps des femmes, d’amour et du sexe, ce tabou suprême en Afghanistan.  Le tableau, le décor n’est qu’accessoire  et j’ai pensé que ce monologue pouvait être celui de toute femme malheureuse auprès de maris absents ou violents, pas seulement la dénonciation de la société Islamiste. Même si on ne peut tout à fait occulter cette dimension.

Pour faire court, j’ai été Bouleversée par cette adaptation du roman de Athiq Rahimi ( aidé par Jean Claude Carrière), et par la lumineuse actrice Iranienne Golshifteh Farahani.

Et vous, l’avez vous vu ? Quels sont les films au programme pour vous cette semaine ?

Publicités

13 réflexions sur “Syngué Sabour- Pierre de Patience d’ Atiq Rahimi

  1. filou49 dit :

    ah comme je te le disais hier j’avais mon invitation en mains pour voir le film et finalement j’ai changé d’avis d’une part car il ne passait plus que dans une petite salle et c’est vrai que( j’ai honte mais j’assume) je préfère les multiplexes et puis apres une journée éprouvante professionnellement je me suis dit que le film serait trop austère et trop sombre et j’ai préféré le luxe et le glamour de meobius… bon j’essaierais d’utiliser mes places si le film joue encore car tu m’as convaincu…bonne soirée

    • auroreinparis dit :

      Oui mais apparemment Moebius n’est pas du tout le film de l’année ! Alors que Syngué Sabour est un bijou, il est dur sans l’être, il est vraiment beau et je ne regrette ^pas d’avoir fait ce choix !
      Bonne journée

  2. céline dit :

    Je ne sais pas si j aurai le temps de le voir et s’il passera encore quand je rentrerai!En tout cas merci pour Wajdja une vraie merveille 🙂

  3. carmadou dit :

    Nous n’avons pas le même enthousiasme même si nous reconnaissons que formellement ce film est de toute beauté. Nous avons trouvé parfois un peu longue la partie monologue, peut être parce que nous avions déjà lu le livre auparavant. Mais c’est un film important avec Wajda.
    Le roman n’est pas de Jean-Claude Carrière qui a juste participé à son adaptation. Il est de Atiq Rahimi qui a d’ailleurs obtenu le prix Goncourt en 2008, nous en gardons un souvenir très fort

  4. Gaëlle dit :

    Le film m’a captivée dès les premiers instants. Je l’ai trouvé comme toi très symbolique et j’ai particulièrement apprécié cette adaptation.
    Bises !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s