Syngué Sabour- Pierre de Patience d’ Atiq Rahimi

1Dans la lignée de Wadjda, ce film m’attirait car il avait l’air de raconter une touchante histoire de femme. De femme bridée par une société violente, en guerre contre les libertés, et en guerre contre elle-même. En guerre avec des mitraillettes et des hommes sans foi ni loi. Dix ans plus tôt  la femme, qui n’est jamais nommée, épouse un homme, un héros de guerre. Aujourd’hui, il est étendu sur une couche, une balle dans la nuque,  dans l’incapacité totale de bouger. Cela dure depuis 15 jours lorsque la belle se met à lui parler, dans le désespoir qui l’habite. Lire la suite

Publicités