La Haine de Matthieu Kassovitz

1L’important ce n’est pas la chute, c’est l’atterrissage. On connait tous, je crois, cette phrase culte du non moins culte film de Matthieu Kassovitz, tourné en 1995. L’action prend racine dans une cité banlieusarde, la bas, dans les Yvelines à Chanteloup-les-vignes. J’habitais à côté, à Triel sur seine. Une simple route séparait cette jolie ville de banlieue chic, et la cité défavorisée de Chanteloup, coincée entre les voies de chemin de fer, et les champs. Après avoir vu le documentaire « Fucking Kassovitz » pour comprendre le désastre de « Babylon AD », une irrépressible envie de me replonger dans La Haine, m’a saisie. Lire la suite

Publicités