Nocturnal Animals, de Tom Ford.

1L’affiche ne me disait rien. Puis j’ai réalisé qu’à son casting, il y avait Jake Gyllenhaal. Ce comédien m’épate de film en film, se bonifiant avec le temps, il m’avait laissé un souvenir impérissable dans Nigth call et plus récemment dans le dernier Jean Marc ValléeDémolition. C’est avec cette envie de le voir de nouveau à l’oeuvre, que j’allais découvrir le dernier film de Tom Ford, dont je ne savais strictement rien. Ne manquez pas la scène d’ouverture, particulièrement singulière, belle et pleine de malaise à la fois. Susan Morrow vit dans une immense et belle maison  froide, avec un grand et beau mari tout aussi froid. Lire la suite

Publicités