Les fils à maman, de la cuisine française – Paris 9ème.

Les fils à maman est un restaurant dont j’avais entendu parlé sur la toile, et devant lequel je suis passée des dizaines de fois, admirant la jolie terrasse arborée mais continuant systématiquement mon chemin. Le hasard, et deux restaurants fermés, nous ont fait passer une nouvelle fois devant le restaurant. Le couple d’amis qui nous accompagnait souhaitait y dîner, alors nous sommes entrés. Après un « Vous avez réservé, NON ? Mince nous sommes complets, Ah mais en fait non, installez-vous ! », nous nous sommes installés dans un endroit très bien décoré et pensé, gentiment régressif. Alors, on y mange quoi ?

1

Lire la suite

Revue ciné : Silence & Split

1

Silence, Martin Scorsese

Martin Scorsese fait parti de ces réalisateurs cultes dont on ne manquerait pas un film. C’est ainsi que je me suis retrouvée dans un salle de cinéma, coincée sur mon siège pendant pas loin de 3h, pour suivre les pérégrinations de deux Jésuites dans le Japon du XVIIème siècle. Ils cherchent à retrouver leur mentor, réputé disparu alors qu’il évangélisait les paysans de la contrée. Le christianisme est illégal et les chrétiens persécutés. En soi l’histoire n’est pas inintéressante, mais le traitement que le réalisateur en a fait m’a laissée perplexe,voir mal à l’aise. La photographie est magnifique, mais le scénario se prend trop au sérieux, avec ses grandes phrases emberlificotées.
Lire la suite

Un brunch buffet au Café Gambetta (20 ème)

img_56931

Nous étions partis pour bruncher dans un petit restaurant mais nous nous sommes cassés les dents. « Vous avez réservé? Non? » Tête ennuyée …On a compris qu’il allait falloir trouver autre chose, ils étaient réservés pour tout le service. Qu’importe, nous avons dégainé notre application La Fourchette. Le Café Gambetta propose un brunch buffet pas si mal noté, à 24€. Nous nous y rendons. Le Café Gambetta est situé sur la place, et offre une belle terrasse, noyée de soleil ce jour là. Nous nous installons dans la salle, élégamment décorée, et lorgnons sur le buffet. Lire la suite

Revue ciné : Rock’n Roll & Cure for life

1

Rock’n  Roll, Guillaume Canet

Guillaume Canet au cinéma, dans un nouveau film avec et de lui … sur lui. Ou du moins sur un personnage qui serait un Guillaume Canet parvenu à la quarantaine et qui constate qu’il a vieilli, qu’il est considéré comme un gentil père de famille, en couple avec la même femme depuis des années. Un mec pas rock du tout en somme. Et c’est la crise de la quarantaine. Et le pétage de câble sur le tournage, vis à vis de ses producteurs, de sa femme. C’est à mourir de rire, un gentil égotrip plein d’humour, de tendresse et de dialogues truculents …  Entre deux scènes de gros malaise. Si j’apprécie Guillaume Canet, je n’avais pas spécialement envie de me farcir  deux heures de lui et de sa femme. Lire la suite

Les films Légo : La grande aventure Légo et Légo Batman

1
Rattrapage : La grande aventure Légo

Par Phil Lord, Christopher Miller

J’avais raté ce film au cinéma en 2014, et c’est à la maison que j’ai pu faire ma séance de rattrapage. Elmet vit dans un monde LEGO bien ordonné et suit les instructions à la lettre, avec un positivisme à tout épreuve, et une gentillesse désintéressée. Ce gentil ouvrier en bâtiment découvre par hasard celle que l’on appelle « La pierre de résistance » , et dont parle une vieille prophétie. Il est alors attrapé par un méchant policier, chargé d’aider Président Business a exécuter ses plans diaboliques. La grande aventure Légo est aussi barrée qu’originale, amusante, et pleine de tendresse. Lire la suite

Revue ciné : Jackie & Loving

1


Jackie, de Pablo LArrain

Le réalisateur Chilien Pablo Larrain nous revient dans la foulée de son biopic sur Neruda avec un nouveau biopic. Cette fois nous nous intéressons à une personnalité d’Amérique du Nord, puisqu’il s’agit de Jackie Kennedy, femme de feu le Président US Kennedy. De la même manière que son précédent biopic, celui-ci interroge un moment clé de la vie de cette célèbre femme, les quelques heures, jours puis semaines suivant le meurtre de son mari. Ce part pris est intéressant, et lorsque l’on est prévenu, ce n’est nullement gênant, bien au contraire. Nathalie Portman est sublime et, on l’imagine, est bien entrée dans son personnage. Lire la suite

Sortie DVD : « Voir du Pays » des sœurs Coulin

1

Voir du Pays

Sorti en septembre 2016 au cinéma, j’avais vraiment envie de le voir, mais l’avais malheureusement manqué. Heureusement, j’ai pu me rattraper en DVD. Réalisé par un duo de femmes, Delphine et Muriel Coulin, « Voir du Pays » met en exergue un moment particulier dans la vie de militaires en retour de mission. Ils passent par ce que l’on appel un « Sas » avant de rentrer dans leurs familles, en France, invités à raconter leur ressenti sur la guerre qu’ils viennent de vivre. Une réalité qui existe depuis 2008.  Lire la suite

Sortie DVD : « La fille inconnue » des Frères Dardenne

1

La fille Inconnue

 Pour une obscure raison, je n’avais pas été voir « La fille inconnue » à sa sortie en salle. J’étais sortie mitigée de ma salle de cinéma en 2014, pour Deux jours, une nuit, ce qui m’a probablement fait passer mon tour pour leur dernier opus. La fille inconnue met en avant une jeune médecin généraliste, exerçant à Liège. Un soir de fatigue, ayant fermé une heure après l’heure, elle interdit à son stagiaire d’aller ouvrir à la porte. Un seul coup de sonnette … elle décidera que ce n’est dont pas une urgence. Pourtant, le lendemain, c’est la police qui est à la porte.    Lire la suite

Récit d’un Weekend entre Disneyland et Hotel Spa

DISNEY, UN RETOUR EN ENFANCE


Disneyland
, sous le crachin et le froid. Par un samedi du cœur de Février, à la fois pluvieux et diablement froid, j’ai découvert pour la première fois Disney Studio. J’ai pu découvrir des attractions plutôt vertigineuses comme la Tower of Terror, cet hôtel inspiré d’une histoire vraie et qui vous propose de monter dans un ascenseur qui tombe dans le vide, ou encore Rock N Roller, qui vous mettra la tête à l’envers. Autant je trouvais le parc Disney trop « Disney » justement, autant j’ai aimé le côté « Parc d’attraction » de Disney Studio, moins enfantin. Ce qui ne nous a pas empêché de nous rendre dans le Parc Disney à proprement parlé.

2

Lire la suite