Avis cinéma : Eddie the eagle & Café Society

1Eddie The Eagle – Dexter Fletcher : Eddie s’est mis dans la tête de participer aux Jeux Olympiques. Ce jeune anglais pas très sportif, affublé de genoux fragiles, s’essaient à différents sports dans l’idée de devenir Olympien. Il se décide finalement à participer aux jeux d’Hiver, mais est recalé de l’équipe de descente en ski. Loin d’abandonner, il se tourne vers une discipline ne comptant plus aucun participants depuis 1934, le saut à ski. Et le voilà parti réaliser son rêve de se qualifier pour les JO de Calgary de 1988. Un pari fou, un rêve tenace et un moral à tout épreuve que n’entame même pas les chutes impressionnantes qu’il se paie et les différents bâtons qui se glissent dans ses roues. Eddie the Eagle a les défauts du film Hollywoodien mais m’a donné le sourire. Lire la suite

Publicités

L’homme irrationnel – Woody Allen

1Comme le beaujolais nouveau, le Woody Allen revient tous les ans. Et la question est sur toutes les lèvres des cinéphiles et autres bobos « As-tu vu le dernier Woody Allen« . Cinéphile, un peu. Bobo peut être. Dans tous les cas je fais partie depuis une dizaine d’années de ces gens qui « vont voir le dernier Woody Allen ». Assez déçue par le cru de l’année dernière (Magic In the Moonlight), je n’étais qu’assez peu pressée de retrouver Emma Stone, nouvelle muse du cinéaste. En revanche, Joaquin Phoenix comptant au casting, je me hâtais tout de même. Cette fois, notre bon vieux Woody se penche sur la personnalité d’un enseignant en philosophie brillant mais surtout brillamment déprimé. Lire la suite

Magic in the Moonlight – Woody Allen

photo 2 (1) - CopieComme tous les ans j’attends le nouveau Woody Allen avec impatience, car même si je ne les ai pas tous apprécié, certains m’ont véritablement bluffée. Ayant entendu beaucoup de bien de Magic in the Moonlight, j’y allais sereine, et espérais être aussi enthousiasmée que par Blue Jasmine. Une histoire de magie ? Une histoire d’illusionniste ? Il s’agit de suivre un illustre magicien parti à la recherche d’affabulateurs afin de les débusquer. Mais c’est finalement lui qui se fera avoir par le minois charmant d’Emma Stone. Lire la suite

Apprenti gigolo – John Turturro

2Ce film avec Woody Allen, de et avec John Turturro m’intriguait grandement. Quand je voyais passer la bande annonce au cinéma, je me répétais que j’irai le voir, et il était donc en bonne place dans ma liste des films attendus. Et puis, à sa sortie, mon enthousiasme est retombé, j’ai lu des critiques plus que mitigées, puis des bonnes, j’étais curieuse, mais attendais l’occasion. Et l’occasion m’étant donnée, j’allais m’installer dans l’une des nouvelles salles de l’UGC Châtelet pour me forger ma propre opinion sur ce film. C’était hier, et encore aujourd’hui, je ne sais pas bien que penser.  Est-ce l’histoire d’un homme, qui, poussé par un ami se livre à des activités de prostitution haut de gamme ? Est-ce l’histoire d’une femme, veuve et juive, qui trouve enfin la force de se libérer et d’aimer de nouveau ? Est-ce l’histoire de ce petit homme bouillonnant, heureux époux d’une beauté Africaine et qui rapproche les êtres ? Lire la suite

Blue Jasmine , le dernier Woody Allen est arrivé !

1Le Woody Allen nouveau est arrivé, et comme tous les ans, les observateurs se demandent comment sera le cru de l’année, un grand ? Un petit ? Un moyen ? Le réalisateur le plus prolifique de tous les temps ( il me semble) revient avec un film à mi chemin entre la comédie et la tragédie. Jasmine ou Jeanette selon l’humeur, vous emmènera vous balader à San Francisco, avec un petit retour à New York dans ses Flash-backs. Cela m’allait parfaitement car ce sont les deux villes que j’ai visité avec plaisir et bonheur cette année,et j’étais ravie de revoir les décors tant appréciés ! Lire la suite

Paris-Manhattan de Sophie Lellouche

Comme il était impossible de voir The Dark Night Rises puisque toutes les séances étaient complètes une heure avant, nous nous sommes rabattus sur un petit film Français mignonnement nommé Paris-Manhattan.  La réalisatrice nous emmène suivre la vie d’Alice, une jeune femme rêveuse, vivant dans ses fantasmes et particulièrement obcédée par l’oeuvre de Woody Allen. Alors que sa soeur se marie rapidement avec un homme dont elle même était tombée amoureuse, engendre une adolescente bien mystérieuse et vit une vie exemplaire de mère working girl, Alice reprend tranquillement la pharmacie de Papa et stagne niveau vie sentimentale. Tout le monde se met en tête de lui chercher un mari mais c’est bien souvent peine perdue. Et c’est là qu’un homme un peu bourru et complétement blasé qui installe des alarmes va faire son entrée dans sa vie… Lire la suite

To Rome with Love – Woody Allen

Comme tous les ans, Woody Allen nous livre sa production. Aller voir un Woody Allen, c’est comme ouvrir une boite de chocolat, on ne sait jamais sur quoi on va tomber, alors autant n’avoir aucun apriori. La bande annonce ne m’avait pas follement convaincue, et j’y allais surtout pour me remémorer Rome, la ville éternelle dans laquelle j’ai séjourné une semaine inoubliable, et aussi parce qu’un Woody, ça ne se rate pas. N’attendant rien de spécial , j’ai été agréablement surprise par cette carte postale burlesque aux personnages frappadingues. Lire la suite

Bilan ciné du dimanche –

Bilan ciné du dimanche

Cette semaine , il y avait deux films, sortis mercredi 6 octobre,  que je ne voulais absolument pas rater. Profitant du magnifique beau temps de ce début d’automne , ou plutôt comptant sur le fait que la population profiterait de cette aubaine solaire et déserterait les cinémas, je me suis fait une joyeuse orgie cinématographique comme je les aime.

Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu : Le dernier Woody Allen

On peut vivre plusieurs vies dans une vie. Que ce soit en une incarnation ou plusieurs, de toutes les manières, il arrive des tournants et des bouleversements, il faut s’adapter tels des caméléons. Lire la suite