Revue cinéma français : Ce qui nous lie & Grand froid

Ce qui nous lie – Cédric Klapisch

Cédric Klapisch nous revient avec un film de vignoble et de filiation. Au casting de la fratrie de vignerons, je nomme Pio Marmai, François Civil et Ana Girardot. Une belle brochette de comédiens Français, pour une réalisation campagnarde. Pour une fois Klapisch délaisse le milieu urbain pour le terroir bourguignon, le tanin, la vigne, le vin. Jean est parti voilà dixans pour se trouver lui-même en rompant avec un père qu’il n’a jamais compris. Il revient finalement au domaine alors que ce même père, très malade, agonise à l’hôpital. Il en profite pour retrouver un frère et une sœur qui ont bien grandit. Lire la suite

Nos futurs – Rémy Bezançon

1J’ai entendu et lu pas mal de choses sur ce film, et pas les meilleures. Je me trouvais donc déchirée entre l’envie de voir le dernier Besançon, me rappelant de l’excellent « Le premier jour du reste de ta vie« , Pio Marmai que j’affectionne toujours autant, et la crainte de voir un mauvais buddy moovie. Ayant lu le synopsis en diagonal et les critiques de la même manière, je me suis décidée à aller le voir, pleine d’idées reçues mais sans savoir exactement de quoi il retournait. C’est l’histoire de Yann qui a repris l’entreprise de courtage de son père et vit avec une nana canon et adorable mais semble cacher de grosses tristesses. Lire la suite

Toute première fois – Noémie Saglio, Maxime Govare

unnamed (7)C’est la semaine des films français, après Discount, me voici dans une salle obscure pour une nouvelle comédie française. Je n’ai vu aucune bande annonce, ne connaissais pas le résumé, seule la présence de Pio Marmai sur l’affiche m’avait fait noter « Toute première fois » sur ma liste des films à voir. En plus d’être bel homme, Pio Marmai choisit plutôt bien ses films et me fait généralement passer un bon moment. Dans ce film, il interprète Jérémy, en couple depuis dix ans, à la tête d’une société florissante, qui se réveille un matin dans le lit d’une beauté blonde aux grands yeux bleus. Lire la suite

Maestro – Léa Fazer

affiche-Maestro-2014-1Je ne vous cache pas que la motivation principale qui m’animait à voir ce film se nomme Pio Marmai. J’en suis fan, parce qu’il est très beau et parce que c’est un très bon comédien aussi. Mode midinette en off, passons à la suite. Je n’avais qu’une vague idée du film : Henri vaguement comédien, poursuivi par les huissiers avec son coloc, coloc légèrement con mais très drôle, il est le meilleur ami d’une comédienne dénommée Pauline, qui va lui obtenir un rendez-vous avec un célèbre réalisateur de films d’auteur. Très versé dans la littérature classique, le vieux Monsieur sera tout de même séduit par la personnalité du jeune homme, assez pour lui donner le rôle principal au cours du tournage. Il y aussi une belle histoire d’amour, de l’amitié, de la rivalité et de l’humour. Lire la suite

La ritournelle – Marc Fitoussi

2Alors La ritournelle, c’est un hasard, encore un de ces films que je n’avais pas envisagé de voir, qui ne figurait pas sur ma liste, mais qui s’est trouvé sur ma route. La ritournelle c’est l’histoire d’un couple d’agriculteurs, âgés chacun d’une cinquantaine d’années. Ils élèvent des bovins, et Monsieur court les concours avec ses bêtes, pendant que Madame l’accompagne, avec une touche de glamour dans ce monde rural. Il est un peu bourru, mais aimant. Au cours d’une soirée, elle rencontre un beau et jeune garçon. Profitant de son problème dermatologique, elle va monter un bobard à son mari pour passer deux jours et deux nuits à Paris.Que va t-elle y trouver ? Lire la suite