Maestro – Léa Fazer

affiche-Maestro-2014-1Je ne vous cache pas que la motivation principale qui m’animait à voir ce film se nomme Pio Marmai. J’en suis fan, parce qu’il est très beau et parce que c’est un très bon comédien aussi. Mode midinette en off, passons à la suite. Je n’avais qu’une vague idée du film : Henri vaguement comédien, poursuivi par les huissiers avec son coloc, coloc légèrement con mais très drôle, il est le meilleur ami d’une comédienne dénommée Pauline, qui va lui obtenir un rendez-vous avec un célèbre réalisateur de films d’auteur. Très versé dans la littérature classique, le vieux Monsieur sera tout de même séduit par la personnalité du jeune homme, assez pour lui donner le rôle principal au cours du tournage. Il y aussi une belle histoire d’amour, de l’amitié, de la rivalité et de l’humour.

Beaucoup d’humour. Un soupçon de poésie et de la grâce … Il s’agit d’un hommage rendu à deux comédiens, et surtout à leur rencontre : Jocelyn Quivrin et Eric Rohmer, aujourd’hui tous deux disparus. Michael Londsale dans le rôle de l’auteur et réalisateur est euphorisant, et l’on se laisse bercer par la douce mélodie des mots qu’il cite. Le film est aérien, pétillant, bien ficelé et doux comme une brise d’été, beau comme la rencontre de deux mondes qui s’épousent, deux cultures décalées qui se mêlent, comme deux corps qui se conjuguent. J’ai trouvé ce film très poétique et très drôle à la fois, très beau, aussi, d’une ironie tendre. Singulière, originale, voici une comédie en forme d’hommage véritablement réjouissante, enthousiasmante et au cours de laquelle on ne s’ennuie pas une seconde.

Côté image et réalisation, je l’ai trouvé lumineux et efficace, avec toujours cet humour léger et subtile au premier plan. Et c’est un vrai plaisir de trouver un tournage dans le tournage, avec toutes les galères que peuvent rencontrer les équipes techniques face à des problèmes de budget, ou de comédiens ! On pourra peut être regretter une certaine superficialité, qui n’apprend pas grand chose au spectateur sur le processus difficile de création, ou la métamorphose survolée, un changement de point de vue un peu rapide. Pour ma part, il n’en est rien, la légèreté et l’humour du scénario me semblent un parti pris idéal.

Comme vous l’aurez compris je recommande chaudement « Maestro » qui est à la fois un film drôle et un drôle de film, porté par un casting impeccable.

 

Publicités

8 réflexions sur “Maestro – Léa Fazer

  1. filou49 dit :

    je l’ai vu ce soir j’avais déjà envie d’y aller avant mais ton article lu ce midi a fini de me convaincre et je n’ai pas été déçu du tout..le film est effectivement très emballant et réjouissant et c’est étonnant vu les films vraiment pas terribles qu’avait fait auparavant cette réalisatrice… très belle ode à la transmission avec une relation maitre professeur vraiment très belle et pas cliché ce film est- avec NY melody- une des très belles parenthèses enchantées de cet été 2014… bon we à toi chère aurore!!

    • auroreinparis dit :

      Il faut queje vois NY melody ! J’en entends beaucoup de bien, mais ce soir ça sera  » Nos pires voisins » pour se détendre 🙂 Oh, je ne crois pas connaitre ses autres films, mais celui-ci, qui est une idée de Jocelyn QUivrin au départ, est bien reprise, et donne, du coup, un hommage particulier à ceux deux acteurs. Je suis contente que tu ais aimé Filou ! Bonne journée !

  2. juli1m dit :

    Bonjour,
    Je ne diverge que sur le point de ta motivation. Ma motivation… Mes motivations s’appelaient plutôt Alice Belaïdi et Déborah François (mode midinet !). Au final, je retiendrai principalement le personnage de Michael Lonsdale et le « mec qui a une anecdote avec S. Spielberg », cette anecdote m’a beaucoup fait rire.
    J’ai passé un très bon moment et je le recommande.
    (je repasserai peut-être après un article sur NY Melody que j’ai vu hier soir pour comparer nos avis)

    • auroreinparis dit :

      Il faut que je vois NY Melody ! Oh oui Londsale est merveilleux ! Mais le casting est très bon dans l’ensemble, c’est léger et ça tient la route, pour moi, une bouffée d’air frais !
      Merci d’être passé ici !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s