[Cinéma] Deux films de femmes écrits par des hommes : La favorite & Les invisibles

La Favorite – Yorgos Lanthimos

J’ai vu les deux précédents du réalisateur (The lobster et Mise à mort du cerf sacré), et j’étais curieuse de retrouver son style singulier associé à un film d’époque. Nous découvrons la reine Anne, au moment de la guerre entre l’Angleterre et la France, au 18ème siècle. Son caractère instable la rend peu apte à gouverner, et c’est son amie, Lady Sarah, qui le fait à sa place. Jusqu’à ce qu’une autre jeune femme entre dans leurs vies et la fasse exploser à petit pas.  Lire la suite

La La Land, de Damien Chazelle

1J’ai découvert Damien Chazelle avec son fabuleux Whiplash, qui fut un tel coup de cœur qu’il vint se placer au sommet de mon top 2014 à la toute dernière minutes, puisque sorti le 24 décembre. J’ai lu des dizaines d’articles de blog plus élogieux les uns que les autres sur son dernier film. Et j’attendais avec impatience cette comédie musicale qui semblait donner la pêche. Dès la scène d’ouverture, Damien Chazelle vous met dans l’ambiance, il s’agit d’une comédie musicale avec tous ses codes, et le rythme donne envie de taper des pieds et de se trémousser. Lire la suite

L’homme irrationnel – Woody Allen

1Comme le beaujolais nouveau, le Woody Allen revient tous les ans. Et la question est sur toutes les lèvres des cinéphiles et autres bobos « As-tu vu le dernier Woody Allen« . Cinéphile, un peu. Bobo peut être. Dans tous les cas je fais partie depuis une dizaine d’années de ces gens qui « vont voir le dernier Woody Allen ». Assez déçue par le cru de l’année dernière (Magic In the Moonlight), je n’étais qu’assez peu pressée de retrouver Emma Stone, nouvelle muse du cinéaste. En revanche, Joaquin Phoenix comptant au casting, je me hâtais tout de même. Cette fois, notre bon vieux Woody se penche sur la personnalité d’un enseignant en philosophie brillant mais surtout brillamment déprimé. Lire la suite

Magic in the Moonlight – Woody Allen

photo 2 (1) - CopieComme tous les ans j’attends le nouveau Woody Allen avec impatience, car même si je ne les ai pas tous apprécié, certains m’ont véritablement bluffée. Ayant entendu beaucoup de bien de Magic in the Moonlight, j’y allais sereine, et espérais être aussi enthousiasmée que par Blue Jasmine. Une histoire de magie ? Une histoire d’illusionniste ? Il s’agit de suivre un illustre magicien parti à la recherche d’affabulateurs afin de les débusquer. Mais c’est finalement lui qui se fera avoir par le minois charmant d’Emma Stone. Lire la suite