[Cinéma] Les étendues imaginaires & Rebelles

Les étendues imaginaires – Siew Hua Yeo

Film court, tourné à Singapour, un titre accrocheur, un pitch original. Il ne m’en fallait pas plus pour me rendre en salle, visionner « Les étendues imaginaires ». Deux inspecteurs de police suivent les traces d’un ouvrier disparu. A Singapour, les terres poursuivent leur colonisation de la mer, le béton envahit l’eau, la ville s’étend, de plus en plus tentaculaire, construite par de petites mains, généralement chinoises, ou Indiennes. Lire la suite

Publicités

La belle saison – Catherine Corsini

1Une belle affiche estivale, douce et esthétique, des articles particulièrement élogieux lus ça et là, il ne m’en fallait pas plus pour identifier ce film comme l’un de ceux à ne pas rater cette semaine. Delphine est une jeune femme de la Terre, travaillant comme une acharnée dans la ferme de ses parents, parents qui lui rappellent qu’il serait de bon aloi qu’elle se marie, avec ce gentil mec qui lui court après depuis toujours, par exemple. Un homme dans la vie d’une femme, c’est quand même indispensable, surtout lorsque l’on vit dans un milieu agricole. Seulement Delphine est plus sensible aux formes féminines qu’à la virilité masculine. S’extrayant du milieu de la ferme pour monter à la capitale en cette année de grâce 1971, elle tombera sur Carole. Elle tombera amoureuse de Carole. Lire la suite

En équilibre – Denis Dercourt

1Séance de 22h15 dans mon cinéma de quartier, film projeté : « En équilibre ». Parmi la flopée de films qui me tentent cette semaine, celui-ci m’avait interpellée par son comédien principal, Albert Dupontel, que j’aime retrouver dans des rôles tragiques. Il y a toujours eu du tragique dans tous ses personnages, même les plus drôles. Pourtant celui-ci me paraissait un peu éloigné des rôles qu’il endosse habituellement, un homme brisé mais décidé à vivre, qui se bat contre les assurances prêtes à profiter de son état de faiblesse, qui ne se lasse pas de reconquérir le cheval qui l’a condamné à la chaise roulante, prêt à aimer une femme et à la séduire … Lire la suite

Casse tête chinois – Cédric Klapisch

1Après l’Auberge Espagnole en 2002, puis Les Poupées Russes en 2005, Cédric Klapisch reprend du service avec les mêmes personnages pour un troisième opus « Casse tête Chinois« . Ils ont grandi, mûri, vieilli, beaucoup de choses leur sont arrivées, notamment des enfants, mais les personnages principaux que sont Xavier, Martine, Wendy et Isabelle, maintenant quarantenaires, se retrouvent à New York. Xavier s’est séparé de Wendy qui est partie vivre avec son amoureux en face de Central Park dans la Big Apple. Il décide lui aussi de s’installer là-bas pour se rapprocher de ses enfants. Lire la suite

Superstar – de Xavier Giannoli

 

Superstar, où l’homme qui ne voulait pas être célèbre. Un soir de semaine à la séance de 22h au MK2 Nation, je me retrouvais face à un homme ordinaire qui allait vivre sous mes yeux un calvaire inimaginable. Martin Kazinsky, éducateur dans un centre d’aide par le travail, va se retrouver traqué par le public lors de son habituel trajet en métro. Aveuglé par les flashs, harcelé par les mains tendues et les bouches réclamant un autographe, il va fuir. Mais partout où il ira, il sera désormais la cible de miliers de fans hallucinés. Et la question qu’il ne cessera de se poser lui vient sur les lèvres dès les premiers plans  » Pourquoi? ». Lire la suite

Raconte moi la mort …

La mort … Ce qu’il y a après … Le dernier souffle, l’adieu aux siens, et le grand saut. Le sujet fascine, et terrifie. Voici trois oeuvres qui nous donne matière à questionnement.

Here After – Clint Eastwood

Je l’attendais ce dernier Clint Eastwood, 80 balais au compteur et un talent intact sinon plus brillant encore. Je me suis rendue à l’UGC Normandie le jour de la sortie d’Au delà afin de savourer en primeur le dernier opus du maitre.  Lire la suite