Casse tête chinois – Cédric Klapisch

1Après l’Auberge Espagnole en 2002, puis Les Poupées Russes en 2005, Cédric Klapisch reprend du service avec les mêmes personnages pour un troisième opus « Casse tête Chinois« . Ils ont grandi, mûri, vieilli, beaucoup de choses leur sont arrivées, notamment des enfants, mais les personnages principaux que sont Xavier, Martine, Wendy et Isabelle, maintenant quarantenaires, se retrouvent à New York. Xavier s’est séparé de Wendy qui est partie vivre avec son amoureux en face de Central Park dans la Big Apple. Il décide lui aussi de s’installer là-bas pour se rapprocher de ses enfants.

Je craignais ce troisième opus comme la peste, j’avais peur que les acteurs soient moins convaincants et enthousiastes et le scénario moins frais. Que nenni ! On retrouve un Romain Duris en grande forme dans un scénario toujours aussi foutraque même si plus réfléchi. Klapisch a su parfaitement reprendre les éléments essentiels de ses deux premières réalisations pour poursuivre la vie de ses héros. Grâce à ce déménagement à New York, on garde l’idée du voyage, de cette auberge Espagnole outre Atlantique. J’ai beaucoup aimé la manière dont le film a été réalisé, avec son roman comme fil rouge et quelques gags hilarants.

J’ai bien aimé cette manière de s’interroger sur les différents aspects du couple moderne dans toutes ses déclinaisons et sur la complexité des familles d’aujourd’hui : homoparentalité, famille recomposée, mariage blanc … Toutes ces questions ont su donner lieu à des scènes savoureuses et euphorisantes, très décomplexées parfois. Cela donne un résultat pétillant ! Il y a toujours une belle alchimie entre les acteurs, et Kelly Reilly ( Wendy) reste une plante absolument magnifique, j’ai pris plaisir à la revoir ! J’ai aussi adoré retrouver New York, dont j’ai fait la connaissance au mois de mai, retrouver des coins familiers, revoir la Skyline.

La fin est un poil trop « happy » mais Klapisch, s’attendant à cet écueil, a fait une jolie pirouette qui semble peut être un peu facile. Et concernant cette fin, justement, je ne l’aurais pas voulue comme ça, mais je ne suis pas le réalisateur ! Il y a des longueurs qui peuvent agacer, des incohérences un poil malheureuses aussi.  Mais ça c’est en y repensant, car pendant le film, et tout de suite en sortant, je me suis dis que j’avais passé un bon moment et c’est peut être ça le plus important. 

Et vous, vous avez vu les deux premiers opus ? Vous pensez voir celui-ci ?

Publicités

34 réflexions sur “Casse tête chinois – Cédric Klapisch

  1. Little bounty (@elodiestella) dit :

    Je l’ai vu en avant-première en novembre, en présence du réalisateur et un seul mot : LOVE !!!
    Klapisch nous disait qu’il a vraiment hésité pour la fin mais que cela semblait quand même logique (et puis ils sont tellement chou tous les 2)

    Ah ouais, et sinon je vivrai bien dans le loft de Cécile de France 😀 😀

    • auroreinparis dit :

      Ah ouais le Loft des filles, une tuerie, avec vu sur Manhattan, vu le prix des loyers, ça fait rêver !!
      Moi je voulais que Xavier tombe amoureux de la chinoise, mais c’était pas super logique. J’accepte donc la fin, et j’ai passé un bon moment !

  2. Nathoune dit :

    Je suis contente de lire ça, j’ai adoré l’auberge espagnole mais j’ai été super déçue par les poupées russes, si ce 3ème volet vaut le coup j’irai sans doute le voir!

    • auroreinparis dit :

      Les Poupées Russes je m’en souviens à peine à vrai dire. Je garde surtout le souvenir de l’Auberge Espagnole que j’avais bien aimé ( découvert lors d’un baby sitting, les parents avaient le DVD !). Et celui ci est franchement sympa !

  3. Audrey dit :

    Je rebondis sur une de tes phrases (dans la réponse à Little bounty) : « Moi je voulais que Xavier tombe amoureux de la chinoise, mais c’était pas super logique ».

    Durant l’avant première à laquelle j’ai assisté, le réalisateur était présent et s’est justement exprimé sur ce point. A ses yeux,il aurait justement été presque trop logique e trop attendu que Xavier tombe amoureuse de sa chinoise et un temps, il y a fortement pensé. Il y a d’ailleurs une scène de regards entre les deux personnages qui semble amorcer le début d’une love story entre les deux…

    Personnellement, je ne suis pas particulièrement heureuse du dénouement car je préférais le couple Wendy/Xavier, beaucoup plus glamour. Mais non :-/

    • auroreinparis dit :

      Oui, cette scène là, précisément celle là, m’a fait espérer. Ca aurait permis à Xavier d’avoir un mariage pour de vrai, alors que cette Martine va foutre le bordel finalement … Mais Martine fait partie de la bande du début, et je trouvais logique que Klapisch les fasses revenir ens, c’était plus compliqué ds la vie, mais facile scénaristiquement. Même si sa jolie mariée Chinoise a moins une tête à claque !!!

      Enfin, c’est pas nous les réalisateurs !

  4. Audrey dit :

    Oui, malheureusement, on ne peut qu’être passives !! ^^

    C’est vrai que l’histoire aurait été jolie si ce faux mariage était devenu un vrai… surtout que cette chinoise est adorable (enfin pour le peu qu’on en voit). Tant pis :-/

  5. matchingpoints dit :

    Nous avons aimé la fraîcheur, la possibilité de voyager à travers un film dans les deux premiers ; si nous pouvons continuer notre voyage pour NY et suivre les ‘héros’ qui ont vieillis entre temps et en plus passer un bon petit moment, pourquoi le refuser ?

  6. filou49 dit :

    comment ca? il n’ y a pas grand chose cette semaine? et moi qui ai trouvé au moins 5 films hier et meme encore plus qu’est qu’il vous faut mademoiselle :o)
    en tt cas tu as vu deux feel good movies à la suite entre il était temps et celui là, et moi même je vois un peu plus de comédies que d’habitude ( euh meme si the immigrant le dernier en date n’en est pas vraiment une :o)…un signe des temps une volonté de plus de légereté? va savoir…bonne soirée à toi

    • auroreinparis dit :

      J’ai peut être pas été très attentive aux bandes annonces ! Mercredi prochain y’a pas mal de choses qui sortent, et j’irai surement au ciné dimanche !
      Oui, de la légèreté à l’entrée de l’hiver, ça me semble indispensable !! 🙂 Bonne journée 🙂

  7. flo dit :

    Je l’ai vu mercredi et j’ai adoré. Je dirais même que j’ai été soulagée car j’avais très peur d’être déçue. Mais j’y ai retrouvé le même esprit qui m’avait charmé dans les premiers films. Je me reconnais pas mal dans Xavier, moi aussi j’ai toujours l’impression que la vie est compliquée 🙂
    (et moi aussi j’aurais voulu qu’il finisse avec la chinoise)

    • auroreinparis dit :

      Dans l’ensemble cet opus est donc plutôt bien perçu. Xavier a une vie compliquée, mais bon, en le mettant avec Martine au lieu de la chinoise, le réalisateur a encore corsé les choses !
      Je crois qu’on a toute un problème avec Martine … Peut être son prénom, je sais pas … Ahahaha !

    • auroreinparis dit :

      C’est vrai qu’on aurait pu se passer de Martine … Je crois que Klapisch voulait nous surprendre mais en fait ça nous déçoit plus qu’autre chose. Tant pis, ça reste un chouette film !

  8. Alluciné dit :

    Après « L’Auberge espagnole » et « Les Poupées russes », Cédric Klapisch vous présente son nouveau film : « Casse-tête chinois ».

    Prochainement sur vos écrans :
    – « Tête de turc »
    – « Le Plombier polonais »

  9. Isa dit :

    Je ne sais pas si tu me donnes envie ou pas d’aller voir ce film. J’étais déjà décue du 2nd opus … et du coup, je ne suis pas trop motivée pour retrouver les personnages une 3eme fois si ce n’est celui de Wendy mais cela est peut être plus dû au fait que nous avons assez peu le plaisir de voir réguliérement cette actrice ..

  10. Livy dit :

    J’étais un peu l’inverse de toi, j’attendais impatiemment ce dernier opus. Et comme toute chose qui s’attend impatiemment, j’ai été un peu déçue. Beaucoup de passages drôles, émouvants et une histoire rondement menée que j’ai beaucoup appréciée, je reconnais. Mais j’ai déploré quelques longueurs et surtout, l’atroce Happy End qui a tout fait basculer; pour moi, ce sera en demi-teinte, donc !

    • auroreinparis dit :

      Je te comprends. Je reste sur une bonne impression mais j’ai, comme toi, une sensation désagréable de fin ratée, comme s’il avait hésité, longuement, et avait pris la mauvaise décision !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s