Pourquoi j’ai ri devant « Cinquante nuances de Grey ».

371396.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxJe l’ai répété haut et fort « Je n’irai pas voir Fifty shades of Grey« , parce que la bande annonce annonçait un film pour amatrice en mal de sensation après que la saga ait déjà crée le buzz papier. Parce que ce type d’histoire, s’il creuse le côté sadique du personnage, sa personnalité trouble, son passé, les interactions et les relations de pouvoir entre les partenaires peut être extrêmement intéressant, mais que j’étais sure de n’avoir qu’un film édulcoré avec quelques pseudos scènes de cul pour faire réagir la culotte de la spectatrice moyenne. Enfin, parce que les comédiens me paraissaient particulièrement mal choisis pour incarner ce couple atypique.

Pourtant j’y suis allée. Avec une amie qui voulait savoir pourquoi elle n’allait pas aimer ce film, autant vous dire … que nous avons passé une délicieuse séance de cinéma à rire et à discuter, discrètement pour ne pas gêner les autres spectateurs, nous sommes bien élevées. Déjà la musique m’a paru mal choisie et balancée de manière inopinée pendant tout le film. Par exemple, alors qu’il raconte tranquillement à la jeune étudiante comment il est entré dans le business, la musique donnait l’impression qu’il se confiait sur des viols à répétition qu’il aurait subi tout jeune. C’était assez drôle pour commencer. Les comédiens sont aussi insipides que leurs personnages, manquant de charisme et d’autorité pour Grey, manquant cruellement d’ingénuité mais pas de niaiserie pour la jeune Steele.

Le film est policé à tel point qu’à aucun moment je n’ai senti de rapport de domination, de force, cette attirance réciproque empreinte de passion qui est sensée s’incarner dans le rapport entre les deux protagonistes. Lui est sensé être un pervers, déviant, et lui faire peur tout en l’attirant, pourtant je n’ai trouvé aucune émotion de ce genre. Il y a quelques passages proprement hilarants, des dialogues frisant le ridicule, et j’ai beaucoup aimé la fin, lorsque ma copine m’a sorti un « Ouaf » qui m’a fait éclater de rire. Dans tous les cas je ne saurais me prononcer sur l’adaptation de la saga papier car je ne l’ai pas lue, mais si c’est du même acabit, je m’épargnerai le calvaire de lire cette série érotique digne d’Harlequin, ce n’est pas mon délire.

En conclusion, j’ai eu exactement ce que à quoi je m’attendais en allant voir « Fifty shades of Grey », mais je pourrai désormais dire pourquoi je n’ai pas aimé. Je n’irai probablement pas voir les deux autres à venir (« probablement » seulement car on ne sait jamais jusqu’où la curiosité peut nous pousser) !

Publicités

22 réflexions sur “Pourquoi j’ai ri devant « Cinquante nuances de Grey ».

  1. tinalakiller dit :

    C’est dingue, comme cela ne m’étonne pas ! J’ai lu le premier tome et je m’étais bien marrée ! Normalement je vais voir le film entre copines pendant les vacances (je crois dans deux semaines).

  2. Blablayablog dit :

    Ah ah !! Je comprends que tu aies ri.
    Moi je me demande une chose : est-ce qu’on parle de la déesse intérieure de cette chère Anastasia qui passe son temps à danser la salsa dès qu’elle voit Christian ? 😉

  3. Yuko dit :

    Je ne sais pas si c’est le fait de trop en entendre parler mais entre le film et le livre, je préfère le livre et donc plutôt l’imagination je serai peut-être moins déçue 😉

  4. céline dit :

    « Parce que ce type d’histoire, s’il creuse le côté sadique du personnage, sa personnalité trouble, son passé, les interactions et les relations de pouvoir entre les partenaires peut être extrêmement intéressant » c est exactement ce que j’ai trouvé dans le livre et qu’il m a manqué dans le film. Comme toi j ai failli rire par moments et l absence d’interactions entre les 2 personnages (chacun joue son petit rôle et se fout de celui du voisin!) m’a frustré!
    Je ne sais pas si la curiosité l emportera pour le second volet ou si je garderai mon imagination littéraire intacte!

  5. childhoodisbetter dit :

    Excellent article ! De toute évidence nous avons la même opinion mais tout comme toi je ne regrette pas d’y être allée, au moins pour pouvoir dire clairement pourquoi ça ne m’a plu. Et puis tu te seras au moins payée une bonne tranche de rire et ça, ça n’a pas de prix 😉 Bon dimanche à toi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s