Raconte moi la mort …

La mort … Ce qu’il y a après … Le dernier souffle, l’adieu aux siens, et le grand saut. Le sujet fascine, et terrifie. Voici trois oeuvres qui nous donne matière à questionnement.

Here After – Clint Eastwood

Je l’attendais ce dernier Clint Eastwood, 80 balais au compteur et un talent intact sinon plus brillant encore. Je me suis rendue à l’UGC Normandie le jour de la sortie d’Au delà afin de savourer en primeur le dernier opus du maitre.  Clint nous dépeint le destin de 3 individus lambda qui ont eu une expérience avec la mort, soit qu’ils l’aient rencontrée, que celle-ci ait emporté un proche, ou qu’ils puissent être en contact avec des trépassés. Il s’agit d’une reflexion sur nos peurs de cette inconnue inéluctable mais dont on ne maitrise aucun paramètre, face à laquelle chacun de nous est vulnérable. Celle face à qui les tracasseries humaines ne sont plus que de la brise …     

Une jolie réalisation avec trois destins qu’il destine à se rencontrer, avec cette question centrale en ligne de mire, cette question de l’au delà. J’ai beaucoup aimé le film, en revanche, la fin m’a laissée bien songeuse. C’est un peu dégoulinant de bons sentiments, de sourire et de bonheur. Pouah.  Toutefois, tout au long du film, le réalisateur navigue entre les éceuils de la mievrerie et les rouleaux du pathos, et les évite très justement. Jusqu’à cette fin, où il n’a pas été assez bon navigateur pour ne pas foncer droit sur un iceberg de mélo. Le reste des scènes sonnent justes, les expressions et les dialogues tout en retenue touche le spectateur,   c’est plutôt simple , bien amené, tout en finesse.

J’ai donc aimé le film mais déplore une fin trop prévisible, beaucoup trop facile qui ne correspond pas à ce que j’aurais imaginé, et qui m’a déçue.

Expérience de la mort approchée : Au début du film, Cécile de France, qui joue une journaliste se trouvant en thailand au moment du tsunami, vit une expérience de mort approchée. Elle meurt un instant avant de revenir à la vie. En ce moment je lis une expérience similaire qui est arrivée à Philippe Labro, alors qu’il était en réa pour maladie. Le livre s’appelle La Traversée, et je vous le conseille car il permet de re-la-ti-vi-ser sur ce passage que l’on nomme la vie. Au delà de cette expérience de mort approchée ( que tous décrivent par une sensation de bien être et une lumière blanche), il s’agit d’une belle reflexion sur la douleur, la maladie, l’amour, la mort et tout ce qui fait de nous des êtres sensibles et mortels.  

Dans le genre « je me demande bien ce qu’il y a lorsque l’on trépasse » je vous présente le magnifique roman de la vie écrit par Jean Dormesson  » C’est une chose étrange à la fin que ce monde« . Reprenant l’histoire des hommes depuis la nuit des temps, interrogeant les philosophes passés, et la mythologie grecque, il déroule le parcours de l’humanité à travers ses croyances, ses peurs, et ses découvertes. La science, l’art et la religion. Comment l’homme essaie t-il d’appréhender et de maitriser l’univers qui l’entoure alors même qu’il ne pourra jamais savoir ce qu’il peut bien exister lorsque le coeur cesse de battre …

Un livre sublime qui n’apporte pas de réponse bien sur, mais une foule de questionnements les plus fous, les plus inquiétants. L’infiniment petit, l’infiniment grand. Et surtout, Dieu existe t’il ? Je recommande très vivement cette lecture extremement intense et intelligente.

Publicités

6 réflexions sur “Raconte moi la mort …

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s