Revue série : The man in the hight castel & I-Zombie

The man in the hight castel – Michael Gaston

Le pitch de la série est particulièrement intriguant. L’histoire est sise au début des années 60, en 1962 pour être précise, alors que la seconde guerre mondiale est terminée depuis une quinzaine d’années. Sauf que l’Histoire n’est pas celle que l’on connait, puis qu’après avoir fait usage de la bombe A, ce ne sont pas les alliés qui l’ont emporté, mais l’Allemagne nazie et l’empire du Japon, qui se partagent désormais l’Europe et les Etats Unis, régnant avec une main de fer sur la population. Toutefois, des tensions règnent entre les deux empires, et s’engage alors une guerre froide entre les deux pôles. Dans le même temps la résistance continue son oeuvre, participant, notamment, à la circulation de bobines de films étranges   …

Ça démarre fort, avec des forces de l’ordre côté Kampetai et Nazis très bien interprétés, qui font froid dans le dos, des intrigues prenantes qu’il s’agisse de ce que peuvent bien contenir les fameux films, ou des revirements politiques et autres alliances qui s’opèrent dans l’ombre. En revanche, j’ai un énorme problème avec le personnage principal, Juliana Crain (interprétée par Alexa Davalos), que je ne trouve ni cohérente, ni crédible et qui m’irrite au plus haut point.  Reste une atmosphère parfaitement restituée, tout comme cette époque à la fois imaginaire et très réaliste, une photographie magnifique et un scénario à la fois intelligent et original.

Verdict de cette saison 1 : Nous rempilons pour la saison 2 !

Nombre de saisons actuellement disponibles : 3

iZombie – Rob Thomas & Diane Ruggiero

J’ai récemment découvert  cette série dont le pitch me séduisait énormément. Olivia Moore, assistait à une grosse fête sur un yacht, quand tout à coup des fêtards ayant pris des drogues se sont transformés en zombie et que l’un deux l’a mordue.  On la retrouve un peu plus tard, celle-ci est devenue blanchâtre, médecin légiste et  dévore les cerveaux de victimes qu’elle reçoit en autopsie. C’est grâce aux cerveaux des victimes qu’elle obtient des flashs qui la guide sur les traces des meurtriers. Le ptich est sympa, qu’en est-il de la série en elle même ?

Nous avons commencé la saison 1, et je n’accroche pas. A tel point qu’après 4 épisodes je songe à arrêter. C’est assez naïf, assez incohérent, peu punchy. Je n’ai aucun problème avec les séries où à chaque épisode un crime est résolu, comprenant une histoire des protagonistes en simple toile de fond, mais ça manque d’énergie. Même les affaires ne meurtres ne me passionnent pas. La série compte 3 saisons, mais il est probable que nous nous arrêtions là. Cependant, le pitch de départ est original, et permet de mêler différents enjeux à chaque épisode, entre résolution de crime et évolution d’Olivia dans son nouveau rôle de morte vivante.

Verdict de cette saison 1 : Nous arrêtons là.

Nombre de saisons actuellement disponibles : 3

Connaissez-vous ces séries ? Qu’en pensez-vous ? Quelle est votre série fétiche actuellement ? 

 

Publicités

2 réflexions sur “Revue série : The man in the hight castel & I-Zombie

  1. matchingpoints dit :

    Nous ne connaissons ni l’une ni l’autre…il fait chaud et c’est vrai, nous délaissons un peu la télé. On nous a offert la série « DIX pourCENT » que nous avons manquée. Il y a rattrapage en vue…Bonne fin d’après-midi

    • auroreinparis dit :

      Je ne connais pas encore cette série, et effectivement, le printemps étant là, c’est plus sympa d’aller profiter du soleil, surtout vous qui êtes dans le sud !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s