Bébé tigre de Cyprien Val

photo 2 (1) - CopieEn prenant mon billet , parce que, partie pour faire les soldes j’en ai eu marre au bout de 3 minutes et suis allée au cinéma à l’aveuglette, je ne savais rien de ce film. Sur l’affiche, le minois d’un joli garçon, jeune, au regard ténébreux. Le titre : « Bébé tigre ». Pourquoi pas. J’allais ainsi suivre un morceau de vie de Many, quinze ans, jeune garçon venu du Penhab par un réseau de passeurs afin de travailler et d’envoyer régulièrement de l’argent à sa famille restée au pays. Comme il est trop jeune, celui qui s’occupe du réseau ne l’embauchera pas, et l’orientera, un poil brutalement, vers l’aide social.

Deux ans plus tard Many va au collège, s’est fait des amis, est suivi par un éducateur et hébergé par une famille d’accueil. Tout va bien dans le meilleur des mondes jusqu’à ce que le travail qu’il effectue au noir soit dénoncé, et qu’on le lui interdise formellement sous peine d’exclusion du territoire. Difficile quand on a besoin de cet argent pour aider ses parents, et qu’ils le réclament et ne comprennent pas … Un gosse pris entre le marteau et l’enclume. C’est un joli film, sensible, porté par de beaux interprètes ( même si l’absence total de « Many » est un poil surprenant!).

Il y a de vrais moments de grâce très bien captés par la caméra de Cyprien Val, des questions très bien posées et une fin douloureuse. Partagé entre espoir et impasse, déchiré entre ses désirs d’avenir et ses devoirs envers sa famille, Many se cherche … tâtonne. Bébé tigre est un film sensible et qui me parait plutôt juste sur certaines difficultés posées par l’immigration. J’ai été happée par l’histoire de ces jeunes, surtout Many, brillamment interprété par Harmandeep Palminder qui illumine l’écran et donne son souffle au film. Sans être larmoyant une seule seconde « Bébé tigre » avec son cadre sobre, émeut et questionne.

Bébé tigre sort les griffes, devient adulte en opérant des choix douloureux, se brûlant les doigts et les ailes, et cela donne finalement, au delà d’une sorte de documentaire sur la filière de l’immigration clandestine, un fameux conte initiatique en milieu urbain. Seul bémol, une réalisation sobre au point d’en être presque terne excepté quelques moments de grâce comme souligné précédemment. Il en reste néanmoins un premier film intime et social réussi.

Publicités

2 réflexions sur “Bébé tigre de Cyprien Val

  1. filou49 dit :

    je t’avais écrit un commentaire ce midi au taf mais comme une fois sur deux il est pas passé – je sais pas pk je continue à le faire au lieu de bosser moi :o)…bref je te disais que moi contrairement à toi j’ai eu pas mal d’infos sur le film vu que j’avais organisé un concours autour et que le distributeur m’avait envoyé pas mal d’infos plusieurs semaines avant qu’il sorte… du coup j’ai moins envie de le voir car j’aurais moins de surprise je pense ( c’est l’envers du décor d’avoir un blog ciné, mais bon :o) surtout si la mise en scène ne transcende pas l’histoire… mais bon de par son sujet le film mérite d’être vu par un grand nombre de gens mais hélas j’ai bien peur que son public reste très confidentiel… très bonne soirée à toi chère aurore..

    • auroreinparis dit :

      Il y a quand même quelques affiches dans le métro mais j’avoue y être allée sans avoir la moindre information ( comme souvent), et j’ai passé un bon moment. Parfois je préfère ce genre de « petit » film que d’être déçue par un film ( comme Wild par exemple). C’est sensible, un peu trop classique mais une bonne surprise quand même. Enfin, il reste pas mal de films à voir sur ma liste !!
      Bonne soirée Filou !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s