Thelma, de Joachim Trier


De Joachim Trier, j’avais aimé son délicat Back Home. Je me rendais donc avec enthousiasme découvrir son dernier né, Thelma, qui promettait un scénario psychologique teinté de surnaturel. La jeune Thelma quitte le nid familial pour aller étudier à Oslo, et se retrouve seule, et sans ami, pour la première fois livrée à elle même. Mais elle fait rapidement la connaissance de la jolie Anja, dont l’amitié la perturbe plus que de raison. Dès ce moment, Thelma se découvre atteinte d’une drôle de maladie qui la plonge dans des sortes de crise d’épilepsie. Tout dans ce Thelma est symbolique et nimbé de mystère. Lire la suite

Revue ciné : Hirune Hime & Love Hunters

Hirune Hime, Rêves éveillés –  Kenji Kamiyama

Je ne savais rien avant d’aller voir ce manga, si ce n’est que la bande annonce ne m’avait pas emballée. Alors pourquoi se déplacer ? Parce que mes amis y tenaient, et pour donner sa chance au produit. Morikawa est lycéenne et vit seule avec son père depuis le décés de sa maman dans un accident. Papa est un garagiste taciturne, qui installe sur les voitures de ses clients, la conduite autonome. Mais bientôt, le grand constructeur automobile du pays, en voudra à son génial logiciel. En parallèle, la jeune femme fait d’étranges rêves empreints de magie.  Lire la suite

Get Out, de Jordan Peele

GET OUT

Vous avez du voir l’affiche, peut-être n’avez-vous pas échappé à la bande annonce. Get out narre l’histoire d’un jeune homme, amoureux transi, qui rencontre les parents de sa belle au cours d’un weekend, et cela pour la première fois. Chris s’inquiète de savoir si son amoureuse a prévenu ses parents qu’il est noir. Elle le rassure, ça ne leur posera aucun problème, puisque son beau-père aurait bien voté Obama une troisième fois s’il l’avait pu.Il confie alors son chien Sid à son meilleur ami, et les tourtereaux partent, le cœur léger,  dans la maison de campagne qui les attend. Lire la suite

Grave, de Julia Ducournau

Grave, Julia Ducournau

La première fois que j’ai vu la bande annonce, je me suis dis que ce film ne me plairait pas. Puis quelques bons articles lus ça et là sur les blogs, et le succès presse m’ont convaincue de le mettre sur ma To do, même s’il ne représentait pas un immanquable. Vous avez surement entendu parler de « Grave », qui aurait provoqué des évanouissements lors du dernier festival de Cannes. A mi-chemin entre le thriller psychologique et le film d’horreur, il narre l’histoire de Justine, végétarienne et fille de végétariens, qui entre en école vétérinaire, suivant l’exemple de ses parents, et de sa sœur avant elle. Lire la suite