Revue ciné : The Square & Zombillenium

Après Snow Thérapy, difficile de passer à côté de la Palme d’Or Cannoise 2017, qui a soulevé l’enthousiasme des foules de festivaliers au mois de mai. Christian est le conservateur d’un musée d’art moderne, un art particulier qu’il aime de passion. Christian est un homme de valeur, qui souhaite développer une exposition autour de l’altruisme. Sauf que Christian est surtout un homme tout court et quand il se fait voler son portefeuille, il agit de manière pas franchement bienveillante. Ce film a de grandes qualités formelles, à commencer par une image impeccable et des plans fixes grandioses.

Il y a pourtant trop de questions posées au sein d’un même film, et tous ces fils directeurs sont passionnants, toutefois même 2h30 ne suffisent pas nécessairement à tous les traiter avec complétude. Ensuite, si le film est en soi un bijou de cinéma, le scénario patine quelque peu, laissant une impression d’inégalité dans l’intérêt scénaristique.  Reste toutefois des scènes de malaise absolu qui happent le spectateur, le mettant face à ses propres contradictions avec une efficacité redoutable. Un film dont je suis sortie séduite mais pas autant qu’imaginé.

Hector Sacks est un contrôleur des normes de sécurité sec et sévère, ravie de poursuivre les entrepreneurs pas tout à fait en règle. Il a une adorable petit fille qu’il dépose à la pension le lundi matin pour ne la récupérer que le vendredi. Car Hector n’a pas le temps. Pris d’une haine incompressible envers le Parc d’attraction consacré aux monstres du coin, il se met en tête de leur coller un contrôle surprise. Il n’en reviendra pas, ou tout du moins, pas le même. Zombillenium est un endroit complètement foutraque construit sur une ancienne mine ayant explosé des dizaines d’années auparavant.

Je ne vais pas vous en dire plus pour vous laisser découvrir ce dessins animé rock and roll et bourré de jolies intentions. Tiré de la bande dessinée d’Arthur De Pins, le film d’animation est intelligent, drôle, divertissant et loin d’être manichéen.J’y ai vu une critique de la société humaine consumériste, une satire envers le conformisme et un plaidoyer pour le vivre ensemble. Une grille de lecture multiple donc, qui ravira aussi bien les adultes que les enfants.  Il lui manquera peut-être quelques aspérités pour en faire un chef d’oeuvre.  

Qu’avez-vous prévu de voir au cinéma cette semaine ? L’un de ces deux films vous tente ? 

Publicités

13 réflexions sur “Revue ciné : The Square & Zombillenium

  1. tinalakiller dit :

    J’ai adoré The Square qui m’a retournée dans tous les sens par sa maîtrise de mise en scène, le malaise perpétué et sa réflexion. Mais je comprends qu’on ne puisse pas y adhérer 😉

  2. Pascale dit :

    Tout The Squara m’a mise mal à l’aise, mais j’ai adoré ça. Et l’acteur principal est prodigieux.

    Zombillenium : très bien aussi dans un autre genre 🙂

  3. dasola dit :

    Bonsoir Aurore, j’ai été voir The Square cet après-midi et j’ai été perplexe pendant tout la projection. Je n’ai pas compris que le réalisateur voulait nous raconter. Ca part dans tous les sens et puis c’est tout. 2 qualités : les plans et l’image et l’acteur principal. Pour le reste… Bonne fin de soirée.

    • auroreinparis dit :

      Je comprends ton avis, de mon côté, je suis sortie partagée car je l’ai trouvé long et un peu trop pompeux. En même temps il a aussi de belles qualités. Mais je préfère quand même son précédent opus, Snow Thérapy.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s