Revue ciné : The young lady & A voix haute

The young Lady,  William Oldroyd

Katherine vient d’arriver dans la maison du Lord, suite à un mariage arrangé. Elle est jeune, fraîche, ingénue et presque candide … Face à un mari disgracieux, aigri, et particulièrement étrange, qui ne consommera même pas sa nuit de noce. Désemparée, elle semble atteinte d’une fatigue chronique, que rien ne vient troubler jusqu’à ce que son mari et son beau-père lèvent le camp pour des affaires les appelant à Londres. La voilà qui reprend vie, et change brutalement de visage. Ce film, sans le moindre mouvement de caméra superficiel, relate la transformation d’une jeune agneau en loup, transfigurée par la passion amoureuse. 

Si la réalisation parait parfois trop elliptique, elle permet toutefois de saisir les essentiels, les regards, les mots, les souffles, et les silences. Glaçant,  saisissant, The young lady est portée avec brio par la jeune Florence Pugh, dont même le regard évolue, elle devient à la fois chaude comme la braise, et glaciale comme un vent d’hier, à mesure qu’elle accomplit son plan machiavélique pour vivre son amour impossible tant bien que mal. Ce film d’époque, portrait de femme, bascule dans l’horreur au fil des plans. Le réalisateur mène son affaire avec rigueur et austérité, tout en y insufflant la dose de mystère et d’intensité nécessaire. Pour moi, c’est un oui !

A voix haute, la force de la parole – Stéphane De Freitas, Ladj Ly

Ayant lu un article de blog élogieux,et compte tenu de sa note sur Allociné, alors que rien d’autre ne me tentait, je choisissais ce documentaire sans savoir de quoi il s’agissait. « A voix haute » se propose de relater l’aventure de jeunes universitaires de Seine saint Denis, depuis la préparation jusqu’à la finale du grand concours de rhétorique Eloquentia, qui vise à sacrer le « meilleur orateur du 93 ». La parole, le ton, la diction, et les mots sont à l’honneur. Avec force rire, et émotions. Quel magnifique moment le spectateur passe avec ces jeunes d’horizons différents, qui posent à la fois leur tripes et leurs sentiments dans ce concours !

Je vous incite à courir le voir en salle, découvrir des profils fascinants, et des textes fabuleux, porté à merveille par leurs orateurs. C’est un vrai moment de bonheur passionné et passionnant, ponctué de portraits pour mieux connaitre les apprentis orateurs. Il se crée quelque chose de beau, de rythmé, de drôle et d’émouvant. A l’heure des élections présidentielles ou la peur de l’autre est au centre de certains programmes, ce documentaire salutaire montre une diversité culturelle généreuse et essentielle pour le vivre ensemble. C’est un grand oui, on en sort plus heureux et énergique qu’en entrant dans la salle.

L’un de ces deux films vous tente ? En avez-vous un des deux ? Etes-vous allés au cinéma récemment ?

Publicités

12 réflexions sur “Revue ciné : The young lady & A voix haute

  1. Boudicca dit :

    Après ta critique « The Young Lady » me tente bien 🙂 Je n’avais par contre pas du tout entendu parler du deuxième : je vais voir s’il passe dans le coin aussi, merci ! ^^

    • auroreinparis dit :

      J’avais seulement lu une critique sur le blog de Bazart pour le second, et vu la critique presse, j’ai pas hésité !
      Young Lady est vraiment bien ( même si la critique est mitigée)

  2. dasola dit :

    Rebonjour, The Young Lady est en effet un film glaçant. Le reproche que je pourrais faire c’est qu’on ne sait rien des personnages en général et de Katherine en particulier qui devient une vraie « garce » si je puis dire puisqu’elle va jusqu’à trahir son amant qu’elle dit aimer jusqu’à la mort. Et la pauvre Anna fait beaucoup de peine. Bonne fin d’après-midi.

    • auroreinparis dit :

      En effet, c’est un personnage complètement machiavélique et égoïste ! Et je suis assez d’accord que l’on manque peut être un peu de contexte, mm si cela ne m’a pas gênée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s