Kung Fu Panda & Un monstre à mille têtes

1Kung Fu Panda 3 Mark Osborne et John Stevenson : Après avoir vu les deux premiers opus, je me devais de voir le troisième. D’une part parce que les pandas c’est trop mignon, d’autre part parce que j’avais bien aimé le dynamisme des deux premiers. Po retrouve son véritable père et retourne au pays secret des pandas, découvrant leur mode de vie. Mais durant ce temps, le vilain Kai vole le tchi de tous les sages de Chine. Et c’est Po qui devra les sauver. Pour cela, il doit apprendre à maitriser son propre tchi, mais ne sait pas comment faire, ni par où commencer. Kung Fu Panda fait passer au spectateur adulte comme enfant, un très bon moment de divertissement. Les couleurs, le dynamisme, le côté « cool » de Po, et l’adorable bouille des bébés panda donnent un film plutôt léger, tout en abordant des thèmes plus graves comme la recherche de ses origines, le mensonge, le pardon et le sens du devoir. On reprochera toutefois à la saga Kung Fu Panda de ne pas se renouveler, surfant tranquillement sur le succès des deux premiers. Pour résumer, un film d’animation « sympa », qui donne le sourire, mais pas transcendant.

1Un monstre à mille tête – Rodrigo Pla : Un père de famille gravement malade, une épouse qui se bat pour faire prendre en charge le très couteux traitement du mari, une assurance qui fait la sourde oreille. Un drame qui tourne mal. En 1h14, le réalisateur résume la descente aux enfers orchestrée par un système qui se fiche bien des personnes et des familles derrière les dossiers qu’il traite. Nerveux, court et débarrassé de tout plan superficiel, le film va droit au but. Porté par un casting aussi brut que le scénario et la réalisation, « Un monstre à mille têtes » se distingue par son côté épuré et direct.

A la fois critique sociale, et thriller à l’humour noir, ce drame mexicain provoque une émotion plus intellectuelle que viscérale, sans donner dans le tire larme et le pathos. L’interprétation de la mère par Jana Raluy, ce personnage de femme prête à tout pour rendre justice à sa famille, est puissante. Parfaitement maitrisé et rythmé, on pourra tout de même lui reprocher une introduction du sujet et des personnes un peu courte.

Publicités

2 réflexions sur “Kung Fu Panda & Un monstre à mille têtes

  1. dasola dit :

    Bonsoir Aurore, je suis d’accord avec toi pour Kung-Fu Panda: sympa mais sans plus. D’ailleurs, je l’ai déjà presque oublié. Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s