Midnight special – Jeff Nichols

1Le réalisateur de Take Shelter nous revient avec un nouveau film aux airs mystérieux avec toujours en tête d’affiche Michael Shannon. Dans Midnight spécial, les médias diffusent en boucle l’information d’un enlèvement d’enfant. Alton a grandit dans un ranch aux relents de secte, qui semble avoir basé ses sermons sur des communications gouvernementales réputées indécodables. Le petit garçon a en réalité été kidnappé par son père dans un but bien précis, et que je ne vous dévoilerai bien entendu pas.

Car c’est là le génie de Jeff Nichols, qui nous a livré un scénario très intelligent, en livrant les indices au compte goutte et tenant le spectateur scotché sur son siège du début à la fin. Je dirais que l’idée de départ n’est pas d’une originalité bouleversante dans le paysage de la science fiction, mais sa réalisation et la finesse du scénario en font une œuvre singulière et particulièrement haletante. Le génie du scénario réside dans la manière de brouiller les pistes, il commence par un polar et poursuit vers un côté « merveilleux ». A la fois simple, limpide et presque attendu, il est aussi particulièrement complexe et surprenant.

Sibyllin, laissant en suspens nombre de questions, « Midnight special » travaille et stimule l’imagination du spectateur. Les relations entre les personnages, le pourquoi de la présence de ce gamin dans ce ranch,  la nature de cette organisation et même le type de mystère auquel les personnages se frottent ne sont jamais expliqués. Le chic du scénario est de créer un monde sans le border, et de laisser à celui qui le visionne toute latitude à l’imagination. Porté par un casting sans faute, il envoute, effraie, questionne et émeut.

Pour conclure, je vous recommande sans réserve le dernier né de Jeff Nichols qui devrait vous séduire pour son esthétisme,  et sa retenue dans la gestion des émotions des personnages qui contribuent à en faire un film mystérieux et particulièrement prenant. 

 

Publicités

9 réflexions sur “Midnight special – Jeff Nichols

  1. Ibidouu dit :

    J’ai vu l’affiche partout dans le métro à Paris et j’avoue que j’étais très intriguée. Vu ta chronique, je pense que je ne vais pas hésiter et me laisser tenter 🙂

  2. filou49 dit :

    bon ben on n’était pas totalement d’accord sur room et sur médecin de campagne, encore moins sur ce sentiment de l’été, mais là on va atteindre le point de non retour chère aurore sur ce film là que je viens juste de voir et qui m’a terriblement ennuyé… c’est vrai que j’ai énormément de mal avec la science fiction c’est pas nouveau mais là devant les éloges immenses de l’ensemble des critiques j’ai voulu faire un effort et je me suis copieusement ennuyé et j’ai du lutter pour ne pas sombrer dans un profond sommeil.. il faut dire que le scénario tient quand meme sur une feuille de cigarette, non? Nicchols livre les indices au compte goutte, c’est peu de le dire :o)
    Pour moi il ne livre rien du tout et tant de questions restent sans réponse notamment sur le role de sam shepard, les codes de sermon, les liens entre les membres de la famille qu’on s’indiffere totalement du sort de ces gens…tu parles de retenue dans la gestion des émotions, je parlerais pour ma part d’absence totale d’émotion c’est une différence de point de vue..après Nichols sait filmer évidemment, et sait instaurer une ambiance mais niveau scénario c’est vraiment la bérézina.. par rapport à Mud c’est une immense déception pour moi et j’ai un peu de mal à comprendre à quel point la presse est autant unanime sur ce film…allez sur le prochain on sera d’accord.. ou pas :o) bon début de semaine chère aurore..

    • auroreinparis dit :

      On était quand même pas mal en phase sur Room et médecin de campagne quand même ! Ce sentiment de l’été, en effet, nous divorçons nos points de vue 🙂 Pour Midnigth spécial, on est pas d’accord, ça c’est sur ! Personnellement j’ai passé un très bon moment de cinéma, à mille lieues de mes codes habituels. Je l’ai trouvé surprenant et émouvant comme il faut. A lire tes critiques sur le film, je les comprends cependant, il y a des moments trop sybillins qui peuvent clairement être interpreté comme des manques niveau scénario. Maintenant , ça restera un bon moment sans qu’il en soit dans mon top 2016 pour autant! Bonne journée Filou !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s