Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire – Felix Herngren

2« Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire« , c’est avant tout un roman que j’avais beaucoup apprécié, et dont je vous avais parlé ici : Le vieux. J’ai eu envie, en voyant les affiches avec la couverture du livre, de savoir ce qu’ils avaient fait de ce roman foutraque, quelles images, quels acteurs … C’est donc l’histoire d’Alan, qui vit en maison de retraite et vient d’avoir 100 ans. Le jour de son centième anniversaire, il décide de se sauver par la fenêtre, pendant que chacun s’active pour lui organiser une belle fête. Le voilà parti pour un périple plein de rebondissements, à l’image de sa riche vie. Alors qu’il cherche un moyen de transport pour quitter la ville, le voilà qui embarque une valise pleine de billets …

Durant tout le film, on suit Alan qui se constitue une belle équipe de vainqueurs, comprenant, entre autre, un éléphant. En parallèle, il nous raconte comment sa passion dans la vie se résume à faire exploser des choses. C’est ainsi qu’il a rencontré Staline, travaillé pour la CIA et le KGB. Alan, il aime les explosifs et picoler, le reste, il n’en a cure. C’est malgré lui que des choses extraordinaires lui arrive, qu’il se retrouve au goulag où il rencontre Herbert Einstein, le frère fou imaginaire d’Albert Einstein, par exemple. Cette histoire n’est pas sans rappeler celle de Forest Gump d’ailleurs. Je craignais de voir ce film et d’en être déçue, mais j’ai pourtant passé un bon moment. J’ai particulièrement aimé les flashbacks dans le passé dingue d’Alan.

 Le livre est très dense, plein de personnages, ça tourbillonne ! Je n’ai pas retrouvé le rythme effréné du livre, cependant, il s’en sort vraiment pas mal, avec un humour absurde absolument tordant, des situations hilarantes que j’avais imaginées et qui sont loin d’être décevantes portées à l’écran. L’histoire est des plus originales et rafraîchissantes, même si parfaitement incohérente. Cette comédie sort des sentiers battus, explorant un territoire désopilant, qui égaie, amuse, traversant les années sur les traces d’Alan. Il faut souligner la performance de Robert Gustafsson, qui interprète ce fameux vieux foutraque, bien entourée par les compagnons barrés qu’il rencontre en route.

Même s’il n’est pas parfait, on passe un très bon moment grâce à une jolie comédie jouant sur le comique de répétition avec légèreté. Attention, le ton est froid et peut surprendre, c’est pas un film d’émotion. C’est peut être le seul bémol, la petite chose qui me reste en y repensant, comme au livre d’ailleurs, c’est cette absence d’émotion qui empêche quelque peu de s’attacher aux personnages, et notamment à Alan. On a bien de la sympathie pour lui, mais sans plus. Cependant, il s’agit d’un bon divertissement teinté d’originalité. Et je vous recommande également le best seller de Jonas Jonasson.

Publicités

11 réflexions sur “Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire – Felix Herngren

  1. LeLecteur dit :

    Sans connaître le roman et son auteur, j’ai vu ce long-métrage suédois avec plaisir.
    Le rythme oscille entre quotidien ordinaire et aventures extraordinaires. Ce sont ces situations cocasses et loufoques qui font le sel de ce film.

      • apreslapluielebeautemps dit :

        Si c’est top! C’est surtout que je ne prends plus les transports en commun, du coup, j’ai moins de temps pour lire. J’attends d’avoir un peu de temps pour moi, histoire de bien reprendre (je déteste commencer un chapitre et ne pas pouvoir le finir!) 🙂

      • auroreinparis dit :

        Ah oui, ce film est tourbillonnant mais plein de détails, il ne faut pas trop espacer les lectures si on veut comprendre correctement l’histoire ! Bonne lecture !!

  2. Geo dit :

    J’avais particulièrement aimé le livre, effectivement loufoque. Ta critique me donne bien envie de voir le film. J’ai toujours peur d’être déçu par les adaptations de livres que j’ai appréciés, souvent plus riches.

    • auroreinparis dit :

      Je suis d’accord avec toi, j’ai tjs des craintes. Et dans le sens contraire aussi, par exemple en ce moment je lis  » Le loup de wall street », mais là c’est une bonne adaptation, y’a pas à tortiller !

  3. filou49 dit :

    oui j’ai lu le livre il y a quelques années et je comprends son succès mais pour moi c’est un peu trop loufoque pour moi et je bloque assez par l’absence d’émotions dont tu parles, même dans une comédie je la recherche souvent et là c’est trop barré pour que l’émotion puisse poindre à l’horizon… donc je pense que je vais faire une croix sur le film ( alors que j’avais pourtant des invits pour le voir) surtout que comme pour toi il n’y a pas longtemps c’est moi qui vais me devoir me passer de cinéma pendant près d’une semaine au moins- ca va etre dur!! bonne semaine à toi!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s