The Homesman – Tommy Lee Jones

2The Homesman c’est l’histoire de trois femmes, qui ont perdu la raison et doivent être emmenées à l’Est, libérer leurs maris qu’elles encombrent vraisemblablement, leurs histoires sont sinistres. The Homesman, c’est également l’histoire d’une femme, qui vit seule sur sa ferme, et voyant l’âge avancer, cherche à tout prix à se marier. La vie est rude dans cet Ouest sauvage qui représente tant d’espoir et d’illusions déçus. Enfin, The Homesman, c’est surtout l’histoire de cet homme que Cuddy a sauvé in extremis d’une mort certaine. Cuddy, à la vue de la lâcheté des hommes, se dévoue pour mener les trois femmes sérieusement dérangées voir dangereuses, à bon port, dans une église de l’Iowa où l’on prendra soin d’elle. C’est un voyage long, extrêmement éprouvant et affreusement dangereux, leur réservant bien des surprises.

J’ai trouvé ce film très dur, mais aussi parfois drôle, d’un humour à la lisière du désespoir, de ces destins qui se retrouvent bien malgré eux mêlés, et même dépendants les uns des autres. Tommy Lee Jones et Hilary Swank campent un duo extraordinaire, d’une justesse phénoménale. C’est assez difficile d’en parler sans rien en dévoiler, mais certains rebondissements sont tout à fait inattendus et surprenants. Les paysages rappellent les personnages, à la fois grandioses, mornes, déserts et terrifiants. Les conditions de vie qu’ils supportent au fil des jours sont des plus spartiates, voir même inhumaines. Le film est porté par les deux personnages principaux par leur justesse d’interprétation, la force qui se dégage d’eux, et l’intensité de leurs rôles.

Je trouve que ce film ressemble à son réalisateur, sauvage et abrupte, comme cette barbe folle qui lui court sur les joues. Je ne saurais dire si ce film est parfait, mais le rythme en est saisissant, pas nécessairement classique, il embarque le spectateur aux pas des chevaux.  J’ai aimé assisté à la transformation de ce personnage bourru, qui semble incapable de la moindre émotion, du moindre attachement. Un drôle de road moovie à la sauce Western, original et déroutant, qui prend la conquête de l’Ouest à rebours, en montre les travers et les désillusions, voici ce que je retiens de  » The Homesman« .

 Il était le film présenté à Cannes que j’avais le plus envie de voir, j’étais attirée par ce côté sauvage, mais ne savait pas trop à quoi m’attendre. On ne appesanti pas vraiment sur l’histoire des trois démentes pour se concentrer sur les deux personnages qui les encadrent. Pour nuancer le propos enthousiaste, il y a certaines lenteurs qui pourraient en décourager certains. Pour ma part, j’ai aimé ce film, l’interprétation par deux comédiens magistraux, la rudesse des paysages et des cœurs …

 

 

Publicités

10 réflexions sur “The Homesman – Tommy Lee Jones

  1. groniec dit :

    Je suis assez d’accord avec toi. Ce film est vraiment excellent. Les acteurs sont dingues! J’adore Tommy Lee Jones. Hilary Swank est géniale aussi. C’est filmé avec une sobriété incroyable. Il ne rajoute rien d’inutile dans son film. C’est un film parfait. Bon par contre, il est quand même assez dur. Il n’est pas tout public…

  2. filou49 dit :

    ah c’est marrant…moi c’est un des films présentés à Cannes qui me tentait le moins…faut dire que j’ai toujours eu du mal avec le western, ce qu’il véhicule et son univers tellement éloigné de mes centres d’interet…bon celui ci a priori serait féministe…par contre je suis surpris que tu dises y trouver de l’humour car ce n’est pas vraiment ce qui caractérise monsieur tommy lee jones :o) très bonne fin de semaine à toi aurore!!

    • auroreinparis dit :

      Et bien l’humour est très noir , il faut le préciser, et c’est pas une comédie , je ne sais pas si je me suis bien exprimée. Féministe, je n’ai pas trouvé, par contre on découvre un Ouest Américain plein de désillusion, les dessous de la conquête de l’Ouest .
      Franchement c’est un beau film !

  3. matchingpoints dit :

    Une très belle critique !
    Nous avons vu le film, il est dans la mouvance des reality western qui montrent une lutte quotidienne pour la survie, les acteurs sont parfaits, le scénario aussi. Mais la longueur et la lenteur du film nous ont gênées, peut-être tout simplement parce que nous étions fatiguées ?
    Mais c’est incontestablement un très bon film, et en sortant, on est très content de retrouver son confort habituel !

    • auroreinparis dit :

      C’est vrai que c’est un peu lent et long, un peu comme leur traversée, c’est rude aussi, mais j’en garde un très bon souvenir et ne me suis pas ennuyée. Sans doute grâce à Tommy Lee jones !
      Merci pour votre compliment sur mon article !

  4. Isa dit :

    Même si j’adore Tommy Lee Jones, je ne suis pas sure d’avoir envie d’aller voir ce dernier opus … il semble sombre et triste, ce n’est pas vraiment ce dont j’ai envie en ce moment ! Je vais privilégier Map of the Stars 😉

    • auroreinparis dit :

      Il est sombre, triste mais je crois qu’il est surtout très sauvage.
      Map to the stars est bien plus sinistre et étouffant, c’est bien pire si tu es en petite forme ! Mais je ne peux quand mm que recommander de se faire son idée …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s