Trois souvenirs de ma jeunesse – Arnaud Desplechin

5Plébiscité quelques jours auparavant par le public et la critique au Festival de Cannes, je me décidai suite aux visionnages répétés de la bande annonce à me rendre en salle. D’Arnaud Desplechin j’avais aimé l’histoire de Jimmy P, délicieusement porté par Mathieu Amalric. Je retrouvais dans le dernier né du réalisateur ce comédien singulier que je suis depuis des années. Outre ce comédien aimé, c’est la moue mutine du jeune Quentin Dolmaire, incroyable sosie de mon premier émoi amoureux, qui attisait follement ma curiosité. « Trois souvenirs de ma jeunesse » raconte l’histoire de Paul Dédalus, fraîchement revenu en France après des années passées à l’étranger et que les renseignements soupçonnent d’être un espion. Lire la suite

Publicités

The Homesman – Tommy Lee Jones

2The Homesman c’est l’histoire de trois femmes, qui ont perdu la raison et doivent être emmenées à l’Est, libérer leurs maris qu’elles encombrent vraisemblablement, leurs histoires sont sinistres. The Homesman, c’est également l’histoire d’une femme, qui vit seule sur sa ferme, et voyant l’âge avancer, cherche à tout prix à se marier. La vie est rude dans cet Ouest sauvage qui représente tant d’espoir et d’illusions déçus. Enfin, The Homesman, c’est surtout l’histoire de cet homme que Cuddy a sauvé in extremis d’une mort certaine. Cuddy, à la vue de la lâcheté des hommes, se dévoue pour mener les trois femmes sérieusement dérangées voir dangereuses, à bon port, dans une église de l’Iowa où l’on prendra soin d’elle. C’est un voyage long, extrêmement éprouvant et affreusement dangereux, leur réservant bien des surprises. Lire la suite

Jeune et Jolie de François Ozon

1Jeune et jolie, ainsi que certains propos du réalisateur ont choqué lors du festival de Cannes. Personnellement j’attendais avec curiosité, sans le moindre jugement, de voir ce qu’il allait nous dire, ce film sur l’adolescence, la relation au sexe, la recherche de ses limites, sujets reposant sur celui de la prostitution. Isabelle  est une jeune femme un peu secrète, douce, qui parle à son frère, mais ne s’ouvre vraiment à personne. Lors de ses vacances en famille, elle fait la connaissance d’un jeune Allemand qui lui fera perdre sa virginité sur la plage, et de la plus banale des manières. Lire la suite

De rouille et d’os – Le dernier sublime Audiard

Dans ce festival de Cannes, le film qu’il me tenait le plus à cœur de voir , c’est celui-ci : De rouille et d’os. En 2009 Un prophète m’avait beaucoup marquée, et j’avais apprécié que, malgré toute la dureté des deux heures de film, on termine sur une fin à la saveur de « Happy end ». J’aime ce cinéma cinglant qui te raconte la vie dans toute sa noirceur, mais finit par ouvrir les rideaux, et laisser passer le rayon de soleil salvateur. Aujourd’hui Jacques Audiard revient avec  l’adaptation d’un recueil de nouvelles de Craig Davidson : « Un Goût de Rouille et d’Os » publié en 2005. Lire la suite

Moonrise Kingdom – Wes Anderson

Ce film était dans ma To do, impossible à manquer. Il était présenté au Festival de Cannes, c’est même lui qui a débuté les festivités. Wes Anderson est un réalisateur que j’aime beaucoup et que j’avais découvert avec A bord du Darjelling Limited et Fantastic Mr Fox). Moonrise Kingdom, c’est un très beau conte, au casting impeccable, à la plastique et à la réalisation captivante. Tout d’abord, on découvre une famille composée de parents avocat, trois petits garçons qui écoutent de la musique classique sur un petit radiophone, et une jeune fille à la mine dure et dépressive. Ensuite, coup de projecteur sur le campement de scouts et l’on s’aperçoit que l’un des garçons a disparu. Tout ceci se passe sur une île en 1965, à l’approche d’une tempête mémorable. Lire la suite

L’année Bissextile

L’année bissextile – Ano Bisiesto réalisé par Michael Rowe

C’est un film dont je ne sais toujours pas ce que je pense, qui m’a laissé profondément confuse et perplexe. Il m’a remuée, il m’a dérangée. J’ai aimé, et j’ai détesté. J’ai compris, et j’en sors ignorante. Il m’a surprise, et je l’attendais. Il est choquant, et finalement, c’est juste l’ennui. Lire la suite