[Cinéma] Revue cinéma hétéroclite : US & Dumbo

US- Jordan Peele

Jordan Peele revient avec un nouvel opus. Il suit l’histoire d’une famille ayant affaire à des sortes de doubles maléfiques. Alors qu’ils viennent se détendre quelques jours dans la maison d’enfance de la mère, celle-ci devient de plus en plus nerveuse, incapable de se détendre, terrorisée alors même qu’aucun indice ne confirme son intuition d’une catastrophe. S’il y a pas mal d’action, si le père n’est pas toujours crédible notamment, j’ai trouvé les thèmes abordés et la mise en place, très intelligente, jusqu’au twist de fin qui explique réellement une bonne partie du déroulement.  Lire la suite

Publicités

Big Eyes – Tim Burton

sq_big_eyesUn film de Tim Burton est toujours un évènement, même si ces dernières années ils ne m’ont jamais réellement éblouie. Le réalisateur nous propose de retracer la vie d’un couple, l’une peintre, l’autre escroc, les Keane. Leur renommée s’est bati sur le succès des Big Eyes, peintures de figures aux grands yeux dont le monde devint fan dans les années 70. Margaret fuit son premier mari pour s’installer avec sa fille à San Francisco et rencontre Peter, supposé peintre ayant passé quelques années à Paris, et dont il vend des représentations. Ils se marient très vite. Et très vite la vie de Margaret devient un enfer.  Lire la suite

Frankenweenie – De Tim Burton

A peine Dark Shadows sorti en DVD, que voilà le dernier né de Tim Burton livré sur nos grands écrans. Un film d’animation d’Halloween, crée en partenariat avec les studios Disney, en noir et blanc, et qui n’est pas sans rappeler dans les dessins notamment le fabuleux  » L’étrange Noel de Monsieur Jack« . Un dessin d’animation au scénario plutôt simple :  le petit Victor , féru de science et de cinéma, perd son chien Sparky adoré, fauché par une voiture alors qu’il tentait de rattraper la balle de base ball. L’histoire pourrait s’arrêter là mais … Lire la suite

Le petit dernier de Maitre Burton : Dark Shadows

Je n’ai pas encore eu l’occasion de faire l’expo Tim Burton à la cinémathèque, et en même temps, elle ne clôt ue début aout, mais je ne rate pas les films de ce réalisateur particulier. Depuis Édouard aux mans d’argent qui m’avait enchantée et faite tomber amoureuse de Johnny Depp, l’acteur fétiche de Tim, je ne manque pas une sortie. Alors malgré le fait ue la bande annonce ne m’ait pas séduite outre mesure et que les échos que j’en ai eu ne fussent pas fameux, j’allais quand même  voir Dark Shadows dans mon UGC préféré. Lire la suite